Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 février 2013 4 28 /02 /février /2013 00:00

Au revoir, Saint Père

Partager cet article

Repost0

commentaires

Philippe de WILDE 04/03/2013 02:26


Réfléchissez un peu ! Ce n'est pas l'Esprit Saint qui a élu les très nombreux papes qui cautionnèrent l'usage de la torture. Ces individus furent tellement cruels que Jean-Paul II s'est repenti
publiquement en l'an 2000. 

Philippe de WILDE 03/03/2013 16:47


Puisque vous reconnaissez que l'Eglise Pétrinienne est imparfaite et commet des erreurs, il est absurde d'affirmer que l'élection de Jean-Paul II et de Benoît XVI fut nécessairement parfaite.

Matthieu 03/03/2013 17:00



L'élection d'un pape est le fruit d'une intervention directe de l'Esprit Saint. Le choix des Cardinaux se fait dans une prière fervente. Les hommes votent, mais c'est Dieu qui élit - ainsi qu'il
en fut pour Matthias, désigné pour remplacer Judas dans le Collège des Douze Apôtres (cf. Ac 1. 24-26).



Philippe de WILDE 03/03/2013 15:54


L'Eglise Pétrinienne, elle-même, a connu des évolutions heureuses et malheureuses au cours de l'Histoire. Nombre de ses interprétations inexactes furent corrigées par ses propres soins. Si elle
avait été parfaite à l'instar de Dieu, elle n'aurait jamais commis toutes ces erreurs. 

Matthieu 03/03/2013 16:12



Personne ne dit que l'Eglise est parfaite. Elle est une réalité humaine. Mais depuis la Pentecôte, elle est habitée par l'Esprit Saint qui la conduit vers la Vérité toute entière (cf. Jn 16. 13).
Elle est le pilier et le soutien de la Vérité (cf. 1 Tm 3. 15). Ce qui en fait aussi une réalité divine.


 


Vraiment humaine, vraiment divine. A l'image de Jésus-Christ, dont elle est le Corps.



Philippe de WILDE 03/03/2013 15:39


La Bible n'est pas un tout indifférencié. Elle est riche de nuances et de contradictions en fonction des auteurs et des évènements. Ce n'est d'ailleurs pas pour rien qu'il y a un Ancien + un
Nouveau Testaments. Ce qui les caractérise en propre, ce ne sont pas leurs similitudes, mais justement leurs différences. 


Quant à Benoît XVI, il n'a absolument pas donné l'image de la pauvreté et de l'humilité christiques. Il faut être sacrément aveugle pour ne pas s'en rendre compte !

Matthieu 03/03/2013 15:43



"La Bible n'est pas un tout indifférencié. Elle est riche de nuances et de
contradictions en fonction des auteurs et des évènements." C'est pourquoi
nous avons besoin de l'Eglise pétrinienne - qui nous l'a donnée - pour l'interpréter comme il convient.



Philippe de WILDE 03/03/2013 15:16


1) Vous me citez l'Ancien Testament ainsi que Paul. C'est oublier que l'Ancien n'est pas le Nouveau, et que Paul n'est pas le Christ. 


2) Vous niez le fait que Jésus s'exprimait dans un contexte religieux lorsqu'il parlait du "Père". Votre réflexion est d'autant plus inepte que Jésus incarnait lui-même ce contexte ! Et,
contrairement à vous, il savait opérer une nette distinction entre les pouvoirs spirituel (Dieu) et temporel (César).


3) L'exemple du dépouillement ne doit pas démarrer après avoir bien profité des fastes du Vatican. Plus que jamais, tout pape devrait montrer l'exemple dès l'accession au pouvoir. 

Matthieu 03/03/2013 15:28



Cher Philippe, la Bible entière - comme l'Eglise la comprend - est la Parole de Dieu.


 


Quant à Benoît XVI, il a manifesté dès le départ sa grande humilité et simplicité - pour ne pas dire timidité (qui a beaucoup frappé les observateurs, notamment lors de sa venue en France) - lui
dont on dit qu'il a l'intelligence de 12 professeurs d'universités cumulés, mais un coeur de premier communiant!



Philippe de WILDE 03/03/2013 12:44


Pourquoi "très saint Père" ?


Dans un contexte religieux, le Christ a clairement indiqué que le titre de Père est uniquement attribuable à Dieu : "n'appelez personne sur la terre votre père, car un seul est votre Père, celui
qui est dans les cieux" (Matthieu 23:9).  


Par ailleurs, je trouve incohérent que vous remerciez un pape qui n'a pas donné l'exemple du Christ. Je vous rappelle quand même que ce dernier était à cent lieues de s'entourer de bijoux, de
vêtements luxueux, d'une milice, d'un palais, d'un trône, etc. 


 


 


 

Matthieu 03/03/2013 14:49



Cher ami, si vous prenez le texte au pied de la lettre, vous ne pouvez plus appeler votre père biologique "père"... (Cette parole a une portée universelle - elle ne concerne pas le seul
"contexte religieux"). Ce que Jésus veut rappeler ici simplement, c'est que notre Père du Ciel "est la source de toute paternité au ciel et
sur la terre." (Eph. 3. 15) - ce qui implique, selon l'aveu même de Saint Paul, que nous ayions des pères sur la terre...


 


Deuxième point : le christianisme ne condamne pas la richesse en soi. Bien au contraire, la Bible y a toujours vu (depuis Abraham) un signe de la bénédiction de Dieu. Ce qu'elle demande aux
riches, c'est de ne pas céder à l'orgueil et de mettre leur espérance non dans leurs "richesses incertaines, mais en Dieu, car il nous procure tout en abondance pour que nous en
profitions" (1 Tm 6. 17) Or (beaucoup de ses adversaires le reconnaissent), Benoît XVI a été un exemple d'humilité tout au long de son pontificat et jusque dans sa renonciation finale, où il
abandonne les "bijoux, vêtements luxueux, milice, palais et trône" pour achever ses jours dans
le silence et le dépouillement d'un monastère et la prière confiante à Dieu.



Présentation

  • : Totus Tuus
  • : A Jésus par Marie - Un site catholique pour apprendre à connaître et aimer Dieu de tout son coeur et de toute son intelligence.
  • Contact

Cher ami lecteur, tu es le e visiteur. La Paix soit avec toi. 

Ecouter un enseignement sur la foi catholique

Vous rendre sur le blog ami dédié à Claude Tresmontant

Visiteurs actuels