Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 mai 2007 3 30 /05 /mai /2007 08:34

... c'est ma Mère (d’après Michel QUOIST)

 

Ma plus belle invention, dit Dieu, c'est ma Mère.
Il me manquait une maman, Je l'ai faite.
J'ai fait ma Mère avant qu'elle ne me fasse.
C'était plus sûr.
Maintenant je suis vraiment un homme comme tous les hommes.
Je n'ai plus rien à leur envier, car j'ai une maman.
Une vraie.
Ca me manquait.

Ma Mère, elle s'appelle Marie, dit Dieu.
Son âme est absolument pure et pleine de grâce.
Son corps est vierge et habité d'une telle lumière que sur terre
Je ne me suis jamais lassé de la regarder,
de l'écouter
de l'admirer.

Elle est belle, ma Mère, tellement belle que, laissant les splendeurs du ciel,
Je ne me suis pas trouvé dépaysé près d'elle.
Pourtant, je sais ce que c'est, dit Dieu, que d'être porté par les anges ;
ça ne vaut pas les bras d'une Maman, croyez-moi. 

Ma Mère Marie était restée sur terre, dit Dieu.
Depuis que J'étais remonté vers le ciel, elle me manquait, Je lui manquais.
Alors elle est venue me rejoindre, avec son âme, avec son corps, directement. 
Je ne pouvais pas faire autrement.
Ça se devait. 
C'était plus convenable.

Car ses doigts qui ont touché Dieu ne pouvaient pas s'immobiliser.
Car ses yeux qui ont contemplé Dieu ne pouvaient rester clos.
Car ses lèvres qui ont embrassé Dieu ne pouvaient se figer.
Car son corps très pur qui a donné un corps à Dieu ne pouvait pourrir, mêlé à la terre...
Je n'ai pas pu, ce n'était pas possible, ça m'aurait trop coûté. 
J'ai beau être Dieu, Je suis son Fils, et c'est moi qui commande.
Et puis, dit Dieu, c'est encore pour mes frères les hommes que J'ai fait cela.
Pour qu'ils aient une maman au ciel.
Une vraie, une de chez eux, corps et âme.
La mienne.

Maintenant qu'ils la prient davantage ! dit Dieu.
Au ciel ils ont une maman qui les suit des yeux, avec ses yeux de chair.
Au ciel ils ont une maman, qui les aime à plein coeur, avec son coeur de chair.
Et cette maman, c'est la mienne, qui me regarde avec les mêmes yeux,
qui m'aime avec le même coeur.
Si les hommes étaient plus malins, ils en profiteraient, ils devraient bien se douter
que je ne peux rien lui refuser...
Que voulez-vous, c'est ma maman.
Je l'ai voulue. Je ne m'en plains pas.
L'un en face de l'autre, corps et âme, Mère et Fils,
Éternellement Mère et Fils…

Partager cet article

Repost0

commentaires

Hervé 15/06/2007 11:04

  à Ti'hamo :
  Je vous suggère de lire la Constitution sur la Sainte Liturgie de Vatican II. En voici un petit extrait :
 N° 21. "Pour que le peuple chrétien obtienne plus sûrement des grâces abondantes dans la liturgie, la sainte Mère l’Eglise veut travailler sérieusement à la restauration générale de la liturgie elle-même. Car celle-ci comporte une partie immuable, celle qui est d’institution divine, et des parties sujettes au changement, qui peuvent varier au cours des âges ou même le doivent, s’il s’y est introduit des éléments qui correspondent mal à la nature intime de la liturgie elle-même, ou si ces parties sont devenus inadaptées."
 Ce n'est pas moi qui ait inventé cela, ce sont les Pères Conciliaires !
Par ailleurs, cela n'a rien à voir avec "les révolutions", donc merci de ne pas caricaturer. Je suis convaincu que nos célébrations actuelles sont + proches de celles des premiers temps que celles du ride tridentin.

ti'hamo 14/06/2007 14:26

"les réformes liturgiques ont pour but de mettre en avant ce qui est essentiel et de "dépoussiérer" certaines choses."
..ça fait toujours un petit quelquechose, de croiser comme ça des personnes qui ont une si grande grande et si belle et confiante foi... :-)
(et "les révolutions ont pour but de libérer l'être humain de l'oppression, et d'ouvrir une ère de justice et de bonheur", aussi.)

Yves 12/06/2007 10:44

Entièrement d'accord avec vous mais cela n'empèche pas, selon moi, de faire une "réforme de la réforme" au niveau du calendrier... Un calendrier doit rester vivant... Je prenais surtout des exemples comme la mise au "second plan" non pas de fêtes de Saints quelconque mais de fêtes qui concernaient la Vierge Marie et Jésus-Christ.
Il existe UN SEUL rit latin mais avec 2 formes qui, selon moi, ont égalité de droit. (enfin, pour très bientôt... :-)) ; C'est en mettant ces 2 formes sur le même plan que l'on arrivera à "rassembler" les catholiques de rit "latin" au lieu de les diviser depuis plus de 40 ans !

Hervé 06/06/2007 23:08

En réponse à Yves :
les réformes liturgiques ont pour but de mettre en avant ce qui est essentiel et de "dépoussiérer" certaines choses.
La Constitution de Vatican II "La Divine Liturgie" explique que le dimanche est primordial et que les autres célébrations (fêtes de saints, nombreux dans l'ancien calendrier liturgique) ne doivent pas l'emporter sur lui.   Il est aussi précisé que pour que les fêtes des saints ne prennent pas plus d'importance que celles qui célèbrent les mystères sauveurs, le + grand nombre d'entre elles seront laissées à la célébration de chaque Eglise particulière.
Cela permet de remettre en valeur les célébrations dominicales comme jour du Seigneur, et pas de St Corentin ou Ste Ursule. Les saints ont leur place comme exemples que nous pouvons suivre, mais c'est d'abord le Christ qui est LE Chemin.
 Sinon, je ne vois pas pourquoi vous mettez sur le même plan rites "paulinien" et "tridentin". La Messe dite de Paul VI est le Rite Ordinaire dans l'Eglise Latine alors que les célébrations utilisant les missels d'avant le Concile (fréquentées par les traditionnalistes) sont une exception et dépendent d'accords particuliers. Pour comparer les rites, on devrait plutôt citer rite latin et rites chaldéen, syrien, ..)

RV 03/06/2007 15:03

Merci pour toutes ces bonnes explications !

Yves 03/06/2007 10:26

C'est juste une opinion personnelle... Je pense qu'il faudrait faire une sorte de "réforme de la réforme" au niveau du calendrier liturgique, et ce,  pour tous les rits romains (paulinien, tridentin...). Bref, un calendrier romain unique pour mettre fin aux "guerres de calendrier" qui ne fait pas de bien à l'Eglise.
Depuis 1969, certaines fêtes ont été supprimées (ou mis au second plan) du nouveau calendrier et je me demande encore le "pourquoi". Le coeur immaculé de Marie n'est plus une fête "obligatoire"... De même la fête de Saint Joseph du 1er mai. Des "temps" liturgiques sont aussi supprimés" comme le temps de la "Passion" regroupé maintenant dans le seul temps du "carême". Le Précieux Sang n'existe plus aussi...
Mais je critique aussi le calendrier liturgique pré-conciliaire qui devrait aussi faire son "aggiornamento". Aujourd'hui, il n'y a pas de "Sainte Faustine" ou de 'Sainte Maria Gorreti" dans ce calendrier pour prendre seulement ces exemples... Il lui manque aussi d'universalité contrairement à celui de 1969.

RV 01/06/2007 19:26

Oui, merci, Yves, pour ces explications très claires.
Je me permets une ultime question (ce sujet m'intéresse vraiment beaucoup) : quelles sont, d'après vous, les imperfections du nouveau calendrier liturgique ? (vous dites, dans votre commentaire) qu'il est "loin d'être parfait").

Yves 31/05/2007 14:09

D'après ce que je sais, Jeanne d'Arc est encore une fête nationale pour la France. Ce jour reste donc fixé au 13 mai civilement...
Par ailleurs, dans le calendrier liturgique pré-conciliare, la fête de Sainte Jeanne d'Arc se situait au niveau de "Solennité" pour la France. Une Solennité qui était fixée le 13 mai. Le calendrier "civil" conservera donc cette date ainsi que les fidèles catholiques prenant l'ordo de 1962 comme référence.
Mais le "nouveau" calendrier liturgique (qui est très loin d'être parfait !) fixera la fête de Jeanne d'Arc au 30 mai pour l'Eglise Universelle et aussi au 30 mai pour la France mais plus comme "Solennité" mais seulement comme "mémoire obligatoire".
J'espère que je vous éclaire...

RV 31/05/2007 09:26

Une toute petite question à Yves si toutefois il passe par là :
Comme tu sembles très attaché aux fêtes liturgiques, sur ton blog, je me permets de te poser la question suivante : comment se fait-il que les calendriers civils annoncent tous la fête de Jeanne d'Arc le 13 mai alors que l'Eglise la fête le 30 mai ?
D'avance merci pour ta réponse.

Yves 30/05/2007 09:56

Ex-cel-lent ! Merci de nous faire partager ce trésor

Présentation

  • : Totus Tuus
  • : A Jésus par Marie - Un site catholique pour apprendre à connaître et aimer Dieu de tout son coeur et de toute son intelligence.
  • Contact

Cher ami lecteur, tu es le e visiteur. La Paix soit avec toi. 

Ecouter un enseignement sur la foi catholique

Vous rendre sur le blog ami dédié à Claude Tresmontant

Visiteurs actuels