Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 février 2007 1 26 /02 /février /2007 08:31

Je vous propose de méditer sur 5 jours, en cette première semaine de Carême, un passage de la deuxième Epître de St Paul aux Corinthiens, chapitre 13 verset 11 : « Frères, soyez dans la joie, cherchez la perfection, soyez d’accord entre vous, vivez en paix, et le Dieu d’amour et de paix sera avec vous ».

Cette méditation fut conduite par le Pape Benoît XVI le 3 octobre 2005 lors de la première séance du Synode des Evêques sur l’Eucharistie.

CHERS FRÈRES,

 

Ce texte de l'Office de Tierce d'aujourd'hui comporte cinq recommandations insistantes et une promesse. Cherchons à comprendre un peu mieux ce que l'Apôtre veut nous dire par ces paroles.

 

La première recommandation est très fréquente dans les Lettres de saint Paul, et on pourrait même dire que c’est comme le « cantus firmus » [le refrain] de sa pensée : « Gaudete » [soyez dans la joie].

 

Dans une vie aussi tourmentée que le fut la sienne, une vie pleine de persécutions, de faim, de souffrances de toutes sortes, un mot clef est cependant toujours présent : « Gaudete ».

 

Alors la question se pose : est-il possible de presque commander à la joie ? La joie, dirions-nous, vient ou ne vient pas, elle ne peut pas être imposée comme un devoir.

 

Et alors ceci nous amène à penser au texte sur la joie le plus connu des Lettres pauliniennes, celui du « Dimanche appelé Gaudete », au coeur de la liturgie de l'Avent : « Gaudete, iterum dico gaudete quia Dominus prope est » [Soyez dans la joie, je vous le répète : réjouissez-vous, car le Seigneur est proche].

 

Nous entendons ici le motif pour lequel Paul, dans toutes ses souffrances, dans toutes ses tribulations, pouvait dire aux autres « Gaudete » : il pouvait le dire car la joie était présente en lui, « Gaudete, Dominus enim prope est ».

Oui, l'Aimé, l'amour, le plus grand don de ma vie, est proche de moi ; si je peux être convaincu que celui qui m'aime est proche de moi, même dans des situations de tribulation, au fond du coeur demeure la joie qui est plus grande que toutes les souffrances.

L'Apôtre peut dire : « Gaudete », car le Seigneur est proche de chacun de nous. Et ainsi cette recommandation est en réalité une invitation à nous rendre compte de la présence du Seigneur proche de nous. C’est une sensibilisation à la présence du Seigneur. L'Apôtre veut nous rendre attentifs à cette présence du Christ – cachée mais bien réelle – proche de chacun de nous. Pour chacun de nous, les paroles de l'Apocalypse sont vraies : je frappe à ta porte, écoute-moi, ouvre-moi.

C’est donc aussi une invitation à être sensibles à cette présence du Seigneur qui frappe à ma porte. Ne pas être sourds devant lui, parce que les oreilles de nos coeurs sont tellement pleines de tant de bruits du monde que nous ne pouvons pas entendre cette présence silencieuse qui frappe à nos portes.

 

Réfléchissons, en même temps, pour savoir si nous sommes réellement disponibles pour ouvrir les portes de notre coeur. Peut-être ce coeur est-il rempli de tellement d'autres choses qu’il n'y a pas de place pour le Seigneur, et que pour l'instant nous n'avons pas de temps à donner au Seigneur. Et ainsi, insensibles, sourds à sa présence, pleins d'autres choses, nous n'entendons pas l'essentiel : il frappe à notre porte, il est proche de nous et alors la vraie joie est proche de nous, une joie qui est plus forte que toutes les tristesses du monde, de notre vie.

 

Prions donc, dans le contexte de cette première recommandation : Seigneur, rends-nous sensibles à ta présence, aide-nous à entendre, à ne pas être sourds devant toi, aide-nous à avoir un coeur libre, ouvert à toi.

 

 

Lire le texte intégral de la méditation du Pape Benoît XVI sur 2 Co 13.11, le lundi 3 octobre 2005

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Totus Tuus
  • : A Jésus par Marie - Un site catholique pour apprendre à connaître et aimer Dieu de tout son coeur et de toute son intelligence.
  • Contact

Cher ami lecteur, tu es le e visiteur. La Paix soit avec toi. 

Ecouter un enseignement sur la foi catholique

Vous rendre sur le blog ami dédié à Claude Tresmontant

Visiteurs actuels