Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 septembre 2006 3 06 /09 /septembre /2006 07:21

[Nous poursuivons, chers lecteurs, notre lecture continue du livre de Saint Alphonse de Liguori sur le Grand moyen de la Prière.]

  

 

CHAPITRE II

EFFICACITÉ DE LA PRIÈRE

   

 

Nos prières sont si chères à Dieu qu'il a chargé les anges de les lui présenter, dès que nous les lui adressons : « Les anges, dit saint Hilaire, président aux prières des fidèles et ils les offrent chaque jour à Dieu ». Telle est précisément la sainte fumée d'encens, c'est-à-dire les prières des saints, que saint Jean vit monter vers le Seigneur, offertes par les mains des anges (Ap 8, 3-4).

Au chapitre 5, le saint Apôtre écrit encore que les prières des saints sont comme des coupes d'or, remplies de parfums suaves et très agréables à Dieu. Mais, pour mieux comprendre l'efficacité des prières près de Dieu, il suffit de lire dans les Saintes Écritures, dans l'Ancien et dans le Nouveau Testament, les innombrables promesses faites par Dieu à ceux qui le prient :

- « Invoque-moi et je te répondrai » (Jr 33, 3) ;

- « Invoque-moi, je te délivrerai » (Ps 49, 15) ;

- « Demandez et l'on vous donnera ; cherchez et vous trouverez ; frappez et l'on vous ouvrira » (Mt 7, 7) ;

- « Combien plus votre Père qui est dans les cieux donnera-t-il de bonnes choses à ceux qui l'en prient » (Mt 7, 11) ;

- « Car quiconque demande reçoit, qui cherche trouve » (Lc 1 10) ;

- « Si deux d'entre vous, sur terre, unissent leurs voix pour demander quoi que ce soit, cela leur sera accordé par mon Père » (Mt 18, 19) ;

- « Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l'avez déjà reçu, et cela vous sera accordé » (Mc, 11, 24) ;

- « Si vous me demandez quelque chose en mon nom, je le ferai » (Jn 14, 14) ;

- « Si vous demeurez en moi... demandez ce que vous voudrez et vous l'aurez » (Jn 15, 7) ;

- « En vérité, en vérité, je vous le dis, ce que vous demanderez au Père, il vous le donnera en mon nom » (Jn 16, 23).

Il y a mille autres textes semblables que, pour faire bref, nous omettons. Dieu nous veut sauvés, mais il veut, pour notre plus grand bien, que nous le soyons en vainqueurs. Nous avons à mener ici-bas une guerre continuelle, et pour faire notre salut nous devons lutter et vaincre : « Personne ne pourra être couronné sans être vainqueur » dit saint Jean Chrysostome. Nous sommes très faibles, les ennemis sont nombreux et puissants. Comment pourrons-nous faire front et les dominer ? Prenons courage et que chacun dise comme l'Apôtre Paul : « Je puis tout en Celui qui me rend fort » (Ph 4, 13). Nous pourrons tout par la prière. Le Seigneur nous donnera par elle cette force que nous n'avons pas.

- Théodoret a écrit que la prière est toute puissante : « Elle est seule, mais elle peut tout ».

- Saint Bonaventure considère que la prière nous permet d'acquérir tous les biens et d'échapper à tous les maux : « Par elle on obtient tout bien, par elle on est délivré de tout mal ».

- Saint Laurent Justinien estime que, par la prière, nous nous bâtissons une tour solide où nous serons en sûreté, à l'abri de tous les pièges et de toutes les violences des ennemis : « Par l'exercice de la prière l'homme se construit une forteresse »

- Les puissances de l'Enfer sont redoutables mais, dit saint Bernard, la prière est plus forte que tous les démons : « La prière l'emporte sur tous les démons ».

Oui, parce que la prière nous obtient le secours de Dieu qui surpasse toutes les puissances créées, David s'encourageait lui-même au milieu de ses craintes : « J'invoque Yahvé, digne de louange et je suis sauvé de mes ennemis » (Ps 17, 4). En un mot, dit saint Jean Chrysostome : « La prière est une armure, une protection, un port et un trésor ». La prière est une armure capable de résister à tous les assauts des démons ; elle est une protection qui nous met à l'abri de tous les dangers ; elle est un port où nous pouvons chercher refuge dans les tempêtes ; elle est en même temps un trésor qui nous comble de tous les biens.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Lary 10/11/2016 17:45

Faite pas attention a ceux qui disent des mauvaise chose sur le seigneur : c'est moyen de vous detourner du chemin .
En general vous dites : seigneure pardonne leur , et aide les a trouver le bon chemin , la veriter , l'amour , l'egaliter , le savoir par la grande puissance de l'eternel au nom de jesus notre sauveur ... Que la paix , l'amour , envahi vos coeur ... Amen!!!

Matthieu 03/10/2006 14:35

Tu le contestes, Miky, mais tu n'as aucun moyen de démontrer que la prière est inefficace. Les prétendues études scientifiques dont tu parles dans ton article ne prouvent rien, sinon que la psychologie humaine joue un grand rôle dans le processus de guérison physique, ou qu’une psychologie blessée peut faire effectivement obstacle à l’action de la grâce. Mais cela, nous le savions déjà…
Ne t’en déplaise, la prière n’a rien à voir avec une quelconque pratique magique, ni la démarche de foi avec la crédulité superstitieuse. Il est même heureux qu'il ne soit pas scientifiquement démontré que la prière ait une efficacité systématique sur la santé, car alors elle ne serait plus ce rendez-vous d’amour gratuit avec notre Dieu dans un cœur à cœur empreint de contemplation et d’adoration. Elle se trouverait réduite à une espèce de supermarché céleste où chacun viendrait piocher ce dont il a envie dans le distributeur automatique de la grâce... et gare au distributeur s’il venait à tomber en panne! Je ne suis pas sûr que l’on y gagnerait en maturité humaine et spirituelle…
 

Miky 03/10/2006 11:22

Dans l'exemple que tu donnes, c'est facile : il suffit de lui demander (après c'être assuré que ce n'est pas un mythomane, qu'il se connaît bien lui-même en général, etc.). On pourra probablement, aussi, un jour, corréler précisément ce que tu appelles poétiquement "combler le coeur" avec des indicateurs physiologiques bien définis. Il y en a déjà certains que l'on peut vaguement corréler avec le sentiment de "coeur comblé" : battements cardiaques, réactions électro-dermales, indices comportementaux (regard, sourire béat, etc.).
Pour en revenir à la prière, je ne doute pas qu'elle comble le coeur de celui qui prie. C'est assez évident je pense. Ce que je conteste par contre résolument c'est qu'elle ait la moindre efficacité chez ceux pour lesquels on prie (à moins bien sûr qu'ils soient au courant, voyent des des gens en train de prier pour eux, croient en l'efficacité de la prière, etc.).
Amicalement,
Miky

Matthieu 03/10/2006 10:02

Peut-être parce que la prière n'est pas un médicament, mais l'espace d'un amour, et qu'un amour ne se prouve pas scientifiquement... Je serai curieux par exemple de savoir comment tu peux prouver scientifiquement, mathématiquement et statistiquement que l'amour de la fiancée comble le coeur de son fiancé.

Miky 03/10/2006 02:14

Je n'enferme pas tout dans le scientifiquement et statistiquement mesurable, seulement ce qui se targue d'une quelconque efficacité. Que Dieu existe mais veuille cacher sa présence, pourquoi pas. Mais en parlant d'efficacité de la prière, tu prétends dès lors que Dieu ne se cache pas entièrement, et qu'il s'invite dans le domaine du scientifiquement et statistiquement mesurable.
Lorsque l'on cherche à savoir si un médicament est efficace, je pense que tu ne vois pas d'objection à ce qu'on l'ait étudié préalablement avec finesse contre un placebo. Je pense que si quelqu'un te revendait un remède en te disant : "je n'ai pas étudié son efficacité, mais toutes les personnes qui me l'ont acheté en sont satisfaites !", tu hésiterait avant de l'acheter, et a fortiori avant de l'avaler.
Ce que j'aimerais comprendre c'est : pourquoi ce qui paraît être de bon sens pour juger de l'efficacité d'un médicament, mais aussi de nombreuses autres choses (pour acheter une voiture, j'imagine que tu ne te jettes pas tête baissé sur la première qu'un revendeur à la rhétorique habile te conseillera : tu compareras, tu analyseras, etc.), ne serait pas valable pour juger de l'efficacité de la prière ?
Pourquoi faire deux poids deux mesures ?
Amicalement,
Miky

Matthieu 01/10/2006 19:12

Et moi cher Miky (quelle joie de te retrouver!), je suis assez sidéré par cette prétention néo-scientiste (quoique tu en dises...) à vouloir tout enfermer dans le scientifiquement et statistiquement mesurable...
http://totus-tuus.over-blog.com/article-2404284.html
Cela dit, si tu veux éprouver la vérité de l'enseignement de Saint Alphonse de Liguori, je t'invite à faire l'expérience de la prière...

Miky 01/10/2006 12:14

Salut Matthieu,
Je dois avouer que je suis un peu déçu par tes articles sur la prière (en particulier celui-ci), qui ne tiennent aucun compte des références critiques que j'avais signalé dans cet article : http://metazet.over-blog.com/article-2623102.html
L'efficacité de quoi que ce soit (j'entend l'efficacité concrète, dont il semble être question en particulier dans cet article, et non une éthérée efficacité métaphysique) ne peut être affirmer que parce qu'on en aura mesuré objectivement la réalité à l'aide d'outils scientifiques et statistiques, et non pas parce que des gens "très importants" l'auront eux-même affirmée péremptoirement...
J'ai l'impression que tu es bien content de t'appuyer sur la science lorsqu'elle va (apparement) dans ton sens, mais que tu t'en passes très bien quand elle démolit ta cabane... Je ne trouve pas ça très honnête, intellectuellement parlant... C'est dommage !
Amicalement,
Miky

Présentation

  • : Totus Tuus
  • : A Jésus par Marie - Un site catholique pour apprendre à connaître et aimer Dieu de tout son coeur et de toute son intelligence.
  • Contact

Cher ami lecteur, tu es le e visiteur. La Paix soit avec toi. 

Ecouter un enseignement sur la foi catholique

Vous rendre sur le blog ami dédié à Claude Tresmontant

Visiteurs actuels