Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mai 2013 4 09 /05 /mai /2013 23:00
Entre le temps de l’Ascension et de la Pentecôte, l’Eglise, en prière avec la Vierge Marie et les apôtres, invite chaque fidèle à invoquer plus spécialement l’Esprit Saint.

N’ayons pas peur de saisir les grandes grâces qui nous sont offertes durant cette neuvaine préparatoire à la solennité de la Pentecôte, du 10
 au 18 mai 2013.

Demandons à l'Esprit Saint de renouveler profondément chacune de nos âmes, et de descendre puissamment sur nos familles, nos amis, nos paroisses, nos villes, nos pays et sur le monde entier! Qu'il renouvelle la face de la terre!

1er jour : Prière à l'Esprit Sanctificateur

2e jour : Prière pour obtenir le don de Crainte

3e jour : Prière pour obtenir le don de Piété

4e jour : Prière pour obtenir le don de Science

5e jour : Prière pour obtenir le don de Force

6e jour : Prière pour obtenir le don de Conseil

7e jour : Prière pour obtenir le don d'Intelligence

8e jour : Prière pour obtenir le don de Sagesse

9e jour : Prière à Marie, épouse chérie du Saint Esprit

Chaque jour, invoquons le Saint Esprit avec cette magnifique hymne du Veni Sancte Spiritus : "Viens Esprit Saint en nos coeurs, et envoie du haut du Ciel un rayon de ta lumière"...


Partager cet article

Repost 0
Published by Matthieu BOUCART - dans Prières
commenter cet article

commentaires

Jonas 23/05/2009 18:12

C'est bien écrit, ce que tu écris, cher Matthieu ! Puisque je parle de Matthieu, je me rappelle que l'évangéliste a fait dire à Isaïe ce qu'il ne disait pas en prenant sa prophétie sur une jeune femme pour une prophétie sur une vierge ; et voilà que l'Eglise ajoute à son texte un 7e don de l'Esprit... Isaïe 33,6 n'arrange pas les choses : Isaïe parle de yir'at YHWH, que la BJ traduit pas la crainte de Dieu, la Septante par eusebia et la Vulgate par timor. Mais en Timothée 6, eusebia est traduit par la Vulgate en pietas et la BJ par piété... Pourtant Timothée ne veut pas dire piété de Dieu...L'Eglise n'aime pas Isaïe... et la piété est plus brûlante que la crainte !

Matthieu 23/05/2009 12:56

Cher Jonas,Une précision importante tout d'abord : la théologie des sept dons du Saint Esprit ne relève pas du dogme. On est donc libre de ne pas y croire.Il est vrai toutefois que nos pères dans la foi se sont servis de Is 11. 1-2 pour théoriser l'expérience qu'ils faisaient d'être "guidés" ("poussés" dirait l'Ecriture) par l'Esprit de Dieu.Donc : ce n'est pas un dogme, mais c'est tout de même fondé sur l'Ecriture Sainte, et sur ce passage du prophète Isaïe. C'est donc du solide.Pourquoi 7 dons au lieu de 6 comme dans Isaïe? Je ne sais pas d'où cela vient. Mais le don de piété se révèle une variation du don de crainte - que nous pourrions appeler aussi don du "sens de Dieu". Tandis que la Crainte stricto-sensu nous donne la connaissance aigüe de la Sainteté de Dieu et de la profondeur de notre "néant" (et donc : de l'infinie distance qui existe entre le Créateur et sa créature), la Piété filiale nous donne une confiance d'enfant envers notre Père des Cieux (et donc : la vive conscience de la proximité d'amour qui existe entre le Créateur et sa créature). La Piété se présente donc comme le complément nécessaire de la Crainte, puisque nous devons avancer vers Dieu avec les deux béquilles de l'humilité et de la confiance, ainsi que l'écrivait magnifiquement St François de Sales.Ou, pour dire autrement : la brebis qui a expérimenté sa fragilité foncière de créature (don de Crainte) est toute heureuse d'avancer, portée sur les épaules de son Pasteur (don de Piété), là même où ses peurs se dissipent...Cela dit, le rapprochement avec le judaïsme est pertinent. Car certains auteurs spirituels classent volontiers les 7 dons du Saint Esprit en les répartissant par paires sur les 7 branches d'un chandelier : Crainte et Piété filiale, Conseil et Force, Science et Intelligence - avec, sur la branche centrale : le don de Sagesse, celui qui favorise l'essor de la vie contemplative.Les 2 premiers dons (Crainte et Piété) nous incitent à bien nous situer devant Dieu, avec respect et confiance tout à la fois. Les deux suivants (Conseil et Force) nous permettent de nous ajuster à sa volonté, en la découvrant et en l'accomplissant. Les deux suivants encore (Science et Intelligence) favorisent en nous une connaissance profonde de Dieu, à partir de ses Oeuvres créées et de sa Parole révélée. Quant au dernier (Sagesse), il nous aide à goûter Dieu Lui-même dans le fond de notre coeur et nous donne d'anticiper ainsi quelque chose de la joie du Ciel.

Jonas 23/05/2009 10:29

Matthieu, je voulais poser une question sur cet article concernant la neuvaine à l'Esprit saint : d'où vient l'invocation à l'esprit de piété, alors que le texte bien connu d'Isaïe 11 ne compte que 6 dons du saint Esprit : sagesse et intelligence, conseil et force, connaissance et crainte du Seigneur (selon la traduction de la BJ) et que la piété n'y est pas ?L'Eglise a-t-elle voulu là aussi se démarquer du judaïsme ? Pourtant elle arrive ainsi à 7, ce qui un tantinet juif comme symbole !