Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 juin 2006 6 24 /06 /juin /2006 10:49

Chers amis lecteurs,

Ce jour est un jour de grande grâce pour l’Eglise.

Ce samedi suivant la Solennité du Sacré-Cœur de Jésus est en effet le jour où nous célébrons habituellement la fête du Cœur immaculé de la Vierge Marie.

Rappelons à cet égard le dialogue entre la Sainte Vierge et la petite Lucie, le 13 juin 1917 à Fatima :

- Je voudrais vous demander de nous emmener au Ciel, dit la petite fille.

- Oui, Jacinthe et François je les emmènerai bientôt, mais toi, tu resteras ici pendant un certain temps. Jésus veut se servir de toi afin de me faire connaître et aimer. Il veut établir dans le monde la dévotion à mon Cœur Immaculé. À qui embrassera cette dévotion, je promets le salut ; ces âmes seront chéries de Dieu, comme des fleurs placées par Moi pour orner Son trône.

Que l’anniversaire de la première apparition de Medjugorje, ce 24 juin 1981, tombe providentiellement le jour de la fête du Cœur immaculé de Marie (même si la célébration du Jubilé aura lieu officiellement demain, dimanche 25 juin), cela me paraît prophétique… La Sainte Vierge n’a-t-elle pas encore parlé à Medjugorje de la dévotion à son Coeur immaculé, le 25 octobre 1988 :

« Chers enfants, mon invitation à vivre les messages que je donne est un appel de tous les jours. C'est surtout, petits enfants, que je veux vous rapprocher du Cœur de Jésus ! Petits enfants, voilà pourquoi je vous invite aujourd'hui à la prière de consécration à Jésus, mon Fils bien-aimé. Ainsi chacun de vos cœurs lui appartiendra. Ensuite, je vous invite à la consécration à mon Cœur Immaculé. Je souhaite que vous vous consacriez personnellement, mais aussi en tant que familles et que paroisses. Ainsi tout appartiendra à Dieu par mes mains. Mais priez, petits enfants, pour saisir la grandeur du message que je vous donne là ! Je ne veux rien pour moi, mais tout pour le salut de vos âmes. Satan est puissant, c'est pourquoi, petits enfants, par la prière persévérante, blottissez-vous contre mon cœur de Mère. Merci d'avoir répondu à mon appel. »

Ce 24 juin est également la fête de St Jean-Baptiste, le Précurseur. Et c’est en ce jour aussi que sont ordonnés, au moment où j’écris ces lignes, huit nouveaux jeunes prêtres pour le diocèse de Paris. « Quelle profusion dans tes œuvres, Seigneur ! » a-t-on envie de s'écrier. Quelle merveille pour ces prêtres de recevoir ainsi l’onction sacerdotale en ce jour si beau et si important  pour l’Eglise universelle ! Et quelle joie toute spéciale en ce jour pour tous les enfants de Marie, spécialement consacrés à son Cœur tendre et immaculé !

***

Mais que s’est-il donc passé en ce mercredi 24 juin 1981 à Medjugorje ?

Je ne saurai que trop vous recommander à cet égard la lecture du magistral ouvrage du Père René Laurentin, "La Vierge apparaît-elle à Medjugorje?" (aux Editions François-Xavier de Guibert). Le Père Laurentin y relate en effet les évènements de ce 24 juin 1981, minute par minute pourrait-on dire, avec une foultitude de détails.

Vers 15 heures ce jour-là, deux adolescentes, Ivanka (15 ans) et Mirjana (16 ans) vont se promener. Que vont-elles faire ? L’histoire nous le révèlera bien plus tard… et pour cause ! Elles s’en allaient… fumer en cachette ! C’est dans un grand sourire qu’Ivanka déclara le 25 juin 1986 : « Eh bien oui, nous allions fumer. Nous avions acheté un paquet de cigarettes en ville ! ». On voit que la Sainte Vierge ne choisit pas les "meilleurs", ainsi qu'elle le dira elle-même un peu plus tard…

Sur le chemin du retour, à 50 pas des premières maisons du village, au carrefour d’un petit chemin qui s’enfonce dans les terres, vers l’Eglise, Ivanka voit soudain une forme insolite, là-haut sur la colline : une forme lumineuse. C’est une femme, lointaine, indistincte, là-haut, à 200 mètres peut-être.

- C’est la Gospa ! (Notre-Dame), murmure-t-elle.

- Ca ne peut pas être la Gospa ! réplique vivement Mirjana.

Malgré l’attrait incompréhensible qu’elles ressentent toutes les deux, la crainte l’emporte. Elles rebroussent chemin en hâte, et rentrent au village. Elles rencontrent Milka (12 ans), une voisine qui va chercher ses brebis, à 300 mètres sur le chemin, et partent avec elle.

Au pied de l’autre colline, vers Silici et Krizevac, Ivanka voit à nouveau l’apparition. Elle la voit plus nettement que la première fois : toujours là-haut, sur sa droite, lumineuse, élevée sur un petit nuage qui lui sert de piédestal. Elle semble porter un enfant sur son bras, et d’une invitation de la main, semble leur dire : « Approchez »…

Arrive Vicka (16 ans), une autre voisine d’Ivanka et Mirjana. Les trois filles, tournées vers la colline, lui crient :

- Regarde la Gospa !

Mais qu’est-ce qu’elles ont ? Qu’est-ce qu’elles regardent ? Vicka est irritée : « Quelle Gospa ? Est-ce une farce, ou bien un serpent qu’elles auraient vu ?... J’ai retiré mes chaussures, et pieds nus, je me suis enfuie, en courant comme une folle ».

Arrivée au village, elle s’arrête, et éclate en sanglots. L’exclamation des deux autres : « Regarde la Gospa » lui a déchiré le cœur...

Vicka se sent mystérieusement attirée vers ce lieu qu’elle vient de fuir. Deux garçons passent alors : Ivan Ivankovic (20 ans), et Ivan Dragicevic (16 ans). Rassurée par la présence des deux jeunes hommes, elle retourne au lieu de l’apparition. Celle-ci se manifeste à nouveau. Ivan Dragicevic voit, lui aussi, mais saisis de frayeur, les deux garçons s’enfuient tous deux en courant…

Vicka reste là, fascinée : « C’était la silhouette d’une merveilleuse jeune fille. Elle tenait dans ses bras un enfant. Elle s’occupait de lui, elle le couvrait, puis le découvrait. A plusieurs reprises, elle nous a fait signe de la main : Approchez ! » Mais Vicka n’osera pas… Et l’apparition ne dira rien ce jour-là.

Vicka reste campée là 5 à 6 minutes. Puis la crainte finit par l’emporter : « Je me suis de nouveau enfuie… Où ? Chez moi, bien sûr ! J’étais heureuse et, en même temps, effrayée. J’avais peur, mais j’étais contente. Je me suis jetée sur le divan, et je n’arrêtais pas de pleurer, pleurer… »

L’aventure n’est pas prise au sérieux par l'entourage des enfants :

- Mais vous rêvez mes enfants !

- Vous voyez des soucoupes volantes !

- Ca ne va pas dans vos petites têtes !

***

Deux choses me paraissent remarquables dans ce récit :

- L’apparition de Jésus lui-même, dont on parle peu, dans les bras de Marie ;

- et le fait que Ivan Ivankovic et Milka, qui ont tous deux assistés à cette première apparition, ne la verront plus par la suite. Chaque « voyant » aura en effet une histoire particulière avec l’apparition, et c’est aussi ce qui fait la spécificité, me semble-t-il, des évènements de Medjugorje.

Voilà donc ce qui s’est passé, ce mercredi 24 juin 1981, à Medjugorje. Il y a tout juste 25 ans…

(Cf. La position de l'Eglise sur Medjugorje + Bibliographie février 2006).

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Totus Tuus
  • : A Jésus par Marie - Un site catholique pour apprendre à connaître et aimer Dieu de tout son coeur et de toute son intelligence.
  • Contact

Cher ami lecteur, tu es le e visiteur. La Paix soit avec toi. 

Ecouter un enseignement sur la foi catholique

Vous rendre sur le blog ami dédié à Claude Tresmontant

Visiteurs actuels