Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 septembre 2008 3 17 /09 /septembre /2008 23:00



Extrait du discours prononcé par le Pape Benoît XVI lors de la rencontre et célébrations des vêpres avec les Evêques du Brésil, le 11 mai 2007.



(…) La foi est un chemin guidé par l'Esprit Saint qui se résume en deux mots : conversion et imitation. Ces deux paroles-clés de la tradition chrétienne indiquent clairement que la foi dans le Christ implique une pratique de vie fondée sur le double commandement de l'amour de Dieu et du prochain, et elles expriment également la dimension sociale de la vie.

La vérité suppose une connaissance claire du message de Jésus, transmise grâce à un langage inculturé compréhensible, mais nécessairement fidèle à la proposition de l'Evangile. A l'époque actuelle, une connaissance adéquate de la foi est urgente, telle qu'elle est bien résumée dans le Catéchisme de l'Eglise catholique, et dans son
Compendium (…).
Le Pape est venu au Brésil pour demander que, en suivant la Parole de Dieu, tous ses Vénérables Frères dans l'épiscopat sachent être les porteurs du salut éternel pour tous ceux qui obéissent au Christ (cf. He 5, 10). Nous, Pasteurs, dans le sillage de l'engagement pris en tant que successeurs des Apôtres, nous devons être de fidèles serviteurs de la Parole, sans vision réductrice ni confusion dans la mission qui nous est confiée. Il ne suffit pas d'observer la réalité à partir de la foi personnelle ; il est nécessaire de travailler avec l'Evangile à la main, en étant ancrés à l'authentique héritage de la Tradition apostolique, sans interprétations motivées par des idéologies rationalistes.

Ainsi, "dans les Eglises particulières, il revient à l'Evêque de conserver et d'interpréter la Parole de Dieu et de juger avec autorité ce qui est ou n'est pas conforme à celle-ci" (Congrégation pour la Doctrine de la Foi, Instruction sur la vocation ecclésiale du théologien, n. 19). Celui-ci, comme Maître de foi et de doctrine, pourra compter sur la collaboration du théologien qui, "dans son dévouement au service de la vérité, devra, pour rester fidèle à sa fonction, tenir compte de la mission propre du Magistère et collaborer avec celui-ci" (ibid., n. 20). Le devoir de conserver le dépôt de la foi et de garder son unité requiert une étroite vigilance, de manière à ce que celui-ci soit "conservé et transmis fidèlement, et que les positions particulières soient unifiées dans l'intégrité de l'Evangile du Christ" (Directoire pour le Ministère pastoral des Evêques, n. 126).

Voilà donc l'immense responsabilité que vous assumez en tant que formateurs du peuple, en particulier de vos prêtres et de vos religieux. Ce sont eux vos fidèles collaborateurs. Je connais l'engagement avec lequel vous cherchez à former les nouvelles vocations sacerdotales et religieuses. La formation théologique (…) demande une formation permanente constante, mais toujours en accord avec l'authentique Magistère de l'Eglise.

Je fais appel à votre zèle sacerdotal et à votre sens du discernement des vocations, également pour savoir compléter la dimension spirituelle, psycho-affective, intellectuelle et pastorale chez les jeunes mûrs et disponibles au service de l'Eglise. Un accompagnement spirituel correct et assidu est indispensable pour favoriser la maturation humaine, et il évite le risque de déviations dans le domaine de la sexualité. Ayez toujours à l'esprit que le célibat sacerdotal constitue un don "que l'Eglise a reçu et veut conserver, convaincue qu'il représente un bien pour elle et pour le monde" (
Directoire pour le Ministère et la vie des prêtres, n. 57).

(…) Le Successeur de Pierre compte sur vous, pour que votre préparation repose toujours sur la spiritualité de communion et de fidélité au Siège de Pierre, afin qu'il soit sûr que l'action de l'Esprit Saint ne soit pas vaine. En effet, l'intégrité de la foi, avec la discipline ecclésiale, est et sera toujours un thème qui exige de l'attention et un engagement de votre part à tous, en particulier lorsqu'il s'agit de tirer les conséquences du fait qu'il existe "une seule foi et un seul baptême".

(…) A notre époque, où l'on assiste à la rencontre des cultures et au défi du sécularisme, l'œcuménisme, c'est-à-dire la recherche de l'unité des chrétiens, devient une tâche toujours plus urgente pour l'Eglise catholique. A la suite de la multiplication de dénominations chrétiennes toujours nouvelles et, surtout, face à certaines formes de prosélytisme, souvent agressives, l'engagement œcuménique devient cependant un travail complexe. Dans ce contexte, une bonne formation historique et doctrinale est indispensable, qui permette le discernement nécessaire et aide à comprendre l'identité spécifique de chacune des communautés, les éléments qui divisent et ceux qui rassemblent sur le chemin vers la construction de l'unité. Le grand domaine commun de collaboration devrait être la défense des valeurs morales fondamentales, transmises par la tradition biblique, contre leur destruction dans une culture relativiste et de consommation ; ainsi que la foi en Dieu Créateur et en Jésus Christ, son Fils incarné. En outre, le principe de l'amour fraternel et de la recherche de la compréhension et du rapprochement réciproque est toujours valable ; mais également la défense de la foi de notre peuple, en le confirmant dans la joyeuse certitude que "l'Unique Eglise du Christ... subsiste dans l'Eglise catholique, gouvernée par le Successeur de Pierre et par les Evêques en communion avec lui" (Lumen gentium, n. 8).

On avancera ainsi vers un dialogue œcuménique sincère, par l'intermédiaire du Conseil national des Eglises chrétiennes, en s'engageant en vue du plein respect des autres confessions religieuses, qui désirent rester en contact avec l'Eglise catholique qui est au Brésil (…).

Je vous exprime mon encouragement affectueux, qui est dans le même temps une prière fraternelle et sincère afin que vous continuiez toujours à travailler, comme vous le faites déjà, dans la concorde, sur la base d'une communion qui trouve dans l'Eucharistie son point culminant et sa source intarissable.



Lire le texte intégral du discours du Pape Benoît XVI

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Totus Tuus
  • : A Jésus par Marie - Un site catholique pour apprendre à connaître et aimer Dieu de tout son coeur et de toute son intelligence.
  • Contact

Cher ami lecteur, tu es le e visiteur. La Paix soit avec toi. 

Ecouter un enseignement sur la foi catholique

Vous rendre sur le blog ami dédié à Claude Tresmontant

Visiteurs actuels