Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 mars 2006 4 23 /03 /mars /2006 22:24

[Cet article est la suite de Canon 1399 § 5 ]

3.2. Révélation divine et révélations privées 

Le Père Cantalamessa termine sa méditation du 12 mars en écrivant :

« Saint Jean de la Croix disait que depuis qu’il a dit de Jésus, sur le Thabor : « Ecoutez-le ! », Dieu est devenu, dans un certain sens, muet. Il a tout dit, il n’a rien de nouveau à révéler. Ceux qui lui demandent de nouvelles révélations ou réponses, l’offensent, comme s’il ne s’était pas encore expliqué clairement. Dieu continue à dire à tous les mêmes paroles : « Ecoutez-le, lui ! Lisez l’Evangile : vous y trouverez non pas moins, mais plus que ce que vous cherchez ».

Concernant cette dernière remarque du Père Cantalamessa, là encore, elle me paraît incomplète, et… terriblement frustrante !

Il est vrai que la Révélation est close avec la mort du dernier Apôtre, ainsi que l’écrit Saint Jean de la Croix (cité par le prédicateur de la Maison pontificale) en commentant He 1, 1-2 :

« Dès lors qu’Il nous a donné son Fils, qui est sa Parole, Dieu n'a pas d’autre parole à nous donner.

« Il nous a tout dit à la fois et d’un seul coup en cette seule Parole et il n’a rien de plus à dire; car ce qu'Il disait par parties aux prophètes, Il l'a dit tout entier dans son Fils, en nous donnant ce tout qu'est son Fils.

« Voilà pourquoi celui qui voudrait maintenant l'interroger, ou désirerait une vision ou une révélation, non seulement ferait une folie, mais ferait injure à Dieu, en ne jetant pas les yeux uniquement sur le Christ, sans chercher autre chose ou quelque nouveauté » (Carm. 2, 22, 3-5).

Le catéchisme de l’Eglise catholique déclare à ce sujet que « Le Christ, le Fils de Dieu fait homme, est la Parole unique, parfaite et indépassable du Père. En Lui Il dit tout, et il n’y aura pas d’autre parole que celle-là. (§ 65)

« L’Économie chrétienne, étant l’Alliance Nouvelle et définitive, ne passera donc jamais et aucune nouvelle révélation publique n'est dès lors à attendre avant la manifestation glorieuse de notre Seigneur Jésus-Christ" (DV 4). »

Mais le Catéchisme ne s’arrête pas là ! Le texte du Magistère poursuit : « Cependant, même si la Révélation est achevée, elle n’est pas complètement explicitée ; il restera à la foi chrétienne d’en saisir graduellement toute la portée au cours des siècles (§ 66)»

Jésus lui-même évoque cette explicitation progressive du donné de la Révélation sous l’action de l’Esprit Saint :

« Le Défenseur, l'Esprit Saint que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera tout, et il vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit. » (Jn 14. 26)

« Quand viendra le Défenseur, que je vous enverrai d'auprès du Père, lui, l'Esprit de vérité qui procède du Père, il rendra témoignage en ma faveur. » (Jn 15. 26).

« J'aurais encore beaucoup de choses à vous dire, mais pour l'instant vous n'avez pas la force de les porterQuand il viendra, lui, l'Esprit de vérité, il vous guidera vers la vérité tout entière. En effet, ce qu'il dira ne viendra pas de lui-même : il redira tout ce qu'il aura entendu ; et ce qui va venir, il vous le fera connaître » (Jn 16. 12-13).

Comme l’écrit le Père Molinié : « Ce n’est pas parce que la Révélation est close que Dieu a cessé de parler (…). A cause de cela, il ne faut pas se faire de « programme » trop précis, fondé soi-disant sur la Parole de Dieu : si cette Parole est vivante, nous ne savons jamais ce qu’elle va nous dire. Si nous prétendons le savoir à l’avance sous prétexte que « c’est dans le texte », nous tuons la Parole dans notre cœur, et l’obligeons pratiquement à se taire.

« On ne sait pas ce qu’il y a dans la Révélation, finalement : c’est un secret. Dieu ne peut plus rien dire qui ne se trouve déjà inscrit dans le dépôt révélé, la Révélation étant close depuis la mort du dernier Apôtre. Mais cela ne veut pas dire qu’on a compris ! La profondeur de cette Parole est infinie, elle ne bouge pas, mais elle est plus vivante que ce qui bouge, elle peut nous réserver bien des surprises.

« Dieu a tout dit, mais comme Il dit des choses éternelles dont la profondeur est insondable, c’est toujours nouveau » (Cf. "Le courage d'avoir peur" , Editions du Cerf, 1994, pages 196 et 197).

Les apparitions et autres Révélations privées s’inscrivent donc dans ce processus de développement de la Révélation divine.

Le Catéchisme de l’Eglise catholique déclare à ce sujet qu’« Au fil des siècles il y a eu des révélations dites " privées ", dont certaines ont été reconnues par l’autorité de l’Église. Elles n’appartiennent cependant pas au dépôt de la foi. Leur rôle n’est pas d’"améliorer " ou de "compléter" la Révélation définitive du Christ, mais d’aider à en vivre plus pleinement à une certaine époque de l’histoire. Guidé par le Magistère de l’Église, le sens des fidèles sait discerner et accueillir ce qui dans ces révélations constitue un appel authentique du Christ ou de ses saints à l’Église.

« La foi chrétienne ne peut pas accepter des " révélations " qui prétendent dépasser ou corriger la Révélation dont le Christ est l’achèvement. C’est le cas de certaines religions non chrétiennes et aussi de certaines sectes récentes qui se fondent sur de telles " révélations ". » (§ 67).

(à suivre...)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Matthieu 07/12/2010 00:10



Chère amie,


 


Vous avez le droit d'exprimer votre souffrance, et je suis sincèrement touché par votre peine. Mais sachez que votre humble obéissance à l'Eglise contribuera au salut du monde bien plus que
l'édification de n'importe quelle Croix en n'importe quel lieu. Puisque l'Eglise a rendu un jugement négatif au sujet de Dozulé, il n'est plus permis d'y
adhérer. Même s'il vous paraît que tous les moyens humains n'ont pas été pris pour rendre un jugement vraiment juste, croyez que l'Esprit Saint anime l'Eglise dans des décisions
de ce type.


 


Comme le dit le Concile Vatican II, les décisions prises par un évêque dans le cadre de sa mission de gouvernement (à quoi se rattachent le discernement et le jugement des apparitions privées)
obligent gravement les fidèles : "Le Saint Concile enseigne que les évêques, en vertu de l'institution divine, succèdent aux apôtres, comme pasteurs de l'Eglise, en sorte
que, qui les écoute, écoute le Christ, qui les rejette, rejette le Christ et celui qui a envoyé le Christ" (Lumen Gentium, 20).



Bourcier 30/11/2010 07:58




SOS Messages du Christ à Dozulé en France

A l'intention des évêques (catholiques, orthodoxes et autres ) de France et du monde entier.

Votre Eminence,
...
Je me permets d'attirer votre attention, à nouveau, sur les Apparitions de Notre Seigneur Jésus Christ à Dozulé. Car je trouve extrêmement grave que l'Eglise catholique n'ait pas su discerner
que la première Apparition de la Croix resplendissante du Christ qui est apparue à Madeleine Aumont dans le ciel de Dozulé, le 28 mars 1972 correspondait au passage de l'évangile dans Saint
Matthieu au chapitre 24 verset 27 : " Comme l'éclair, en effet, part du levant et brille jusqu'au couchant ainsi en sera-t-il de l'Avènement du Fils de l'homme."
Pourquoi les théologiens, les exégètes, et tous ceux qui sont chargés du discernement dans l'Eglise n'ont pas su comprendre ça ???
Cela fait maintenant 38 ans 8 mois que Le Message de Jésus Christ à Dozulé reste dans l'ombre, pire est banni par l'Eglise qui commet une très grave erreur en condamnant l'annonce du RETOUR
GLORIEUX DU CHRIST faite à Dozulé.
38 ans et 8 mois de perdus pour l'annonce de cette bonne nouvelle. A la demande du Christ à Dozulé, l'Eglise devait préparer peuples et nations au changement universel qui doit avoir lieu
bientôt, cela n'est toujours pas fait.

Votre Eminence, de nouveau, j'implore l'Eglise de Notre Seigneur de revenir sur sa décision condamnant les Apparitions et Messages du Seigneur Jésus Christ à Dozulé et d'ouvrir une nouvelle
enquête canonique sérieuse car comment se fait-il que les témoins principaux ( Madeleine Aumont à qui Le Christ est apparu et les témoins qui étaient dans la chapelle au moment des faits )
n'ont jamais été entendus par ceux qui composaient la première commission d'enquête ?

Le temps s'écoule inexorablement et l'Eglise et le Pape Benoit XVI n'ont toujours pas obéi au Christ à Dozulé.
La Croix demandée par Le Christ à Dozulé ( de 738 m de haut, de même hauteur que le Golgotha ) est LE SIGNE DE SON RETOUR GLORIEUX, LE SIGNE de SA VICTOIRE SUR CE MONDE, PAR CE SIGNE les
puissances du mal devaient reculer sur cette terre. Malheureusement, tant que l'Eglise continuera de rejeter le grave Message du Christ à Dozulé, la terre et ses habitants vont continuer d'en
subir les dramatiques conséquences jusqu'au Jour fixé par Dieu.

Je garde toujours l'espoir que l'Eglise revienne sur sa décision et prenne enfin au sérieux le grave Message du Christ à Dozulé.

Merci de votre attention, Eminence.
Sylvie Bourcier




Valtortiste91 27/01/2009 08:35

Plus j'avance dans la réflexion, plus je constate que ceux qui se veulent "gardiens du Temple" en interdisant les "révélations privées", entendent, en fait, enfermer la Parole de Dieu au seul périmètre de leurs commentaires ou de leurs homélies... souvent tristes et plats, ... contrairement à ce qu'ils en pensent. Je répugne à la lecture de ceux qui, serviteurs de la Lumière, s'en croient les maîtres. Mais, même si on ferme une porte, la lumière filtre quand même.Heureusement donc que le Christ est avec nous "jusqu'à la fin du monde" et tant pis pour les "chante la messe" qui parlent beaucoup sans être convaincants.

Lucienne-Gianna 12/06/2007 23:19

                 J'ai écris un petit texte pour témoigner de manière plus personnelle, sur le blog ci-dessus.
Merci!

Lucienne 23/05/2007 08:15

            Je te remercie Matthieu de m'assurer de ton amitié et de tes prières. Moi aussi je prie pour toi.
Ces quelques commentaires m'ont fait réfléchir sur ma manière de vivre en Eglise même en étant un peu rejetée. Je veux me prononcer franchement pour Jésus en parlant de Ses Messages, et rester dans l'amour et la paix pour tous, quelque soient les rejets que j'ai (ou j'aurai) à subir. Merci, Matthieu pour ton témoignage constant ici.

Matthieu 20/05/2007 21:49

Cher Miky,
Je me permets de te renvoyer à la lecture de la disputatio avec le Pasteur Eric Georges sur la Tradition et la Sola Scriptura, ainsi... qu'à l'article ci-dessus qui me paraît répondre exactement à ton interrogation (cf. le texte du Catéchisme de l'Eglise catholique § 66).
Je remercie également Lucienne au passage pour ses nombreux commentaires et sa réflexion partagée sur l'Eglise et les révélations privées. Sois assurée Lucienne de ma prière et de ma fraternelle amitiée.

Miky 19/05/2007 19:34

Ne mélange-t-on pas deux choses différentes qu'il conviendrait de distinguer ? :- les "révélations" publiques vs privées- les "révélations" passées vs actuellesQuant à la position de l'Eglise concernant la clotûre de la "Révélation", n'est-elle pas contradictoire avec la création, par la même Eglise, de nouveaux dogmes tels l'Immaculée Conception et l'Assomption qui, pour autant que l'on veuille bien être honnête avec les Ecritures, ne sont pas contenus dans ces dernières ?Amicalement,Miky

Lucienne 13/05/2007 00:18

       Je ne suis pas sûre que ceux qui prétendent n'avoir comme source que l'Evangile ne se contredisent pas, par l'Evangile lui-même. Il nous suffit de lire et de méditer ce que nous dit Jésus au sujet de Son Esprit dans st Jean ( ch 14, 15, 16),(avec la lecture de ce dimanche) !

Lucienne 12/05/2007 23:44

Matthieu,
Je suis désolée pour mon commentaire qui n''apporte rien à ton article précis.
Il faut distinguer : la Révélation  de Son dévoilement progressif, et cesser de mettre des différences, là où il n'en a pas, car Dieu est toujours le même , avant et aprés Son Ascension. Dénigrer les révélations privées par principe est fallacieux.
 L'Esprit-Saint est le témoin de Jésus. Lui et Jésus ne font qu'UN pour nous conduire vers le Père.

Lucienne 12/05/2007 16:11

La Révélation n'est pas "close", sinon cela reviendrait à dire que Dieu s'est entièrement dévoilé à nous, et cela n'est pas encore accompli en chacun de nous, c'est en devenir suivant notre adhésion intèrieure à Dieu,notre vie avec Lui, suivant  la place que nous accordons à l'Esprit de Dieu en nous, qui nous donne l'intelligence de la foi que garde l'Eglise. Nulle connaissance de Dieu n'a de vie, privée de l'Esprit de Dieu, sinon c'est une lettre morte.
 
 

Gianna 11/05/2007 23:40

Oui, pourquoi veut-on que Dieu reste silencieux, surtout si le danger est grand, ou n' a jamais été aussi grand ?
Doit-on s'étonner de l'effusion de Son Esprit pour nous sauver tous ?
Doit-on s'étonner de Son grand Amour ?...

tzenga 15/04/2006 19:18

La foi chrétienne ne peut pas accepter des " révélations " qui prétendent dépasser ou corriger la Révélation dont le Christ est l’achèvement.En clair, nous tous... toute l'humanité depuis Jesus....sommes des "Has-been" !Hé ben c'est gai !

Présentation

  • : Totus Tuus
  • : A Jésus par Marie - Un site catholique pour apprendre à connaître et aimer Dieu de tout son coeur et de toute son intelligence.
  • Contact

Cher ami lecteur, tu es le e visiteur. La Paix soit avec toi. 

Ecouter un enseignement sur la foi catholique

Vous rendre sur le blog ami dédié à Claude Tresmontant

Visiteurs actuels