Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 février 2006 5 24 /02 /février /2006 14:17

ROME, Jeudi 23 février 2006 (ZENIT.org) – L’annuaire pontifical 2006, présenté à Benoît XVI samedi dernier, 18 février, par le cardinal Angelo Sodano, secrétaire d'Etat, indique que le nombre des catholiques a augmenté de 12 millions en 2005. Le nombre des diacres permanents ne cesse de croître.

C’est le premier « Annuaire pontifical » du pontificat de Benoît XVI. Etaient également présents à la présentation le Substitut des Affaires générales, Mgr Leonardo Sandri et les responsables de la publication. 

Les catholiques sont en 2005 12 millions de plus qu’en 2004. Cependant, le même annuaire 2006 indique que leur nombre représentait 17, 2 % de la population mondiale en 2004, contre 17, 1 % en 2005. 

En effet, en 2003-2004, la population mondiale est passée de 6.301 à 6.388 millions, mais l’augmentation des catholiques n’est pas parallèle et ils passent de 17,2 % de la population mondiale en 2003 à 17,1 % en 2004. 

Une croissance confirmée chaque année et partout, depuis 1978, surtout en Europe et en Amérique du Nord: celle du nombre des diacres permanents, avec un nombre de 32.323 en 2004. 

En augmentation également, les candidats au sacerdoce – religieux et diocésains – qui sont passés de 112.373 en 2003 à 113.044 en 2004 : une augmentation en Afrique et Asie, qui compense le recul en Europe. 

Pour ce qui est du nombre de prêtres, il est également en augmentation, avec 405.891 prêtres – dont un tiers de prêtres religieux – soit 441 de plus en 2004 par rapport à 2003. Plus précisément, leur nombre aaugmenté en Afrique et Asie, il est stationnaire en Amérique et en Océanie, mais en diminution en Europe. 

L’annuaire souligne en outre qu’en 2005 ont été érigés 15 diocèses, un siège métropolitain et une administration apostolique, et 170 nouveaux évêques ont été nommés, par Jean-Paul II et par Benoît XVI.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Miky 01/03/2006 23:32

Matthieu,
Je ne remet pas en question ce sens théologique, à l'intérieur du cadre logique propre au catholicisme. Le soucis c'est que je sentais transparaître une pointe de satisfaction dans cette augmentation. Pour tout dire, en lisant cet article la première fois, j'avais envie de lire entre les lignes : "Vous aussi rejoignez l'Eglise catholique, comme 12 millions de nouvelles personnes chaque année. L'Eglise catholique : une Eglise d'avenir." ;o)))
Mais il me semble qu'un respect des convictions propres à chacun devrait primer sur ce genre de considérations. Personnellement, si j'avais été baptisé catholique (je suis d'origine protestante), ça ne m'aurait pas plus du tout, ayant perdu la Foi (mais certaines personnes ne l'ont jamais eu), que l'on me compte comme catholique.
Bien sûr, on peut toujours se "débaptiser", mais effectuer une demande d'apostasie s'est finalement - quelque part - accorder une importance démesurée à ce qui ne devrait pas en avoir lorsque l'on est athée. Un athée cohérent ne pense pas renoncer à la grâce de Dieu en demandant l'apostasie, puisqu'il ne croit pas en Dieu.
Un athée est simplement quelqu'un, baptisé ou non, qui se rend compte que finalement, il ne trouve pas de raisons, justifications, motifs, etc. suffisants pour croire en Dieu. Pour lui, dès lors, le baptème n'est qu'un peu d'eau reçu sur la tête et ne fait pas de lui un chrétien et encore moins un chrétien à vie.
Mais comme, hélas, l'Eglise catholique ne voit pas les choses de la même façon, on peut comprendre de telles démarches, afin de faire reconnaître ses convictions et le nouveau sens que l'on donne à sa vie.
Miky

Matthieu 01/03/2006 11:34

Miky,
Comptabiliser le nombre des baptêmes n’est pas dénué de tout sens théologique. Comme l’indique le Catéchisme de l’Eglise Catholique (CEC) en son § 1267 : « Le Baptême fait de nous des membres du Corps du Christ, (…) le Baptême incorpore à l’Église. Des fonts baptismaux naît l’unique peuple de Dieu de la Nouvelle Alliance qui dépasse toutes les limites naturelles ou humaines des nations, des cultures, des races et des sexes ».
Outre que les millions de nouveaux baptisés ne sont pas tous des enfants, le Catéchisme nous enseigne au sujet de ces derniers que « naissant avec une nature humaine déchue et entachée par le péché originel, les enfants eux aussi ont besoin de la nouvelle naissance dans le Baptême afin d’être libérés du pouvoir des ténèbres et d’être transférés dans le domaine de la liberté des enfants de Dieu, à laquelle tous les hommes sont appelés. La pure gratuité de la grâce du salut est particulièrement manifeste dans le Baptême des enfants. L’Église et les parents priveraient dès lors l’enfant de la grâce inestimable de devenir enfant de Dieu s’ils ne lui conféraient le Baptême peu après la naissance. » (CEC, § 1250).
Cela dit, je te rejoins sur le fond : l’augmentation du nombre des séminaristes ou des prêtres me paraît autrement plus significatif…
 

Miky 27/02/2006 00:47

Bonjour,
Ces statistiques me parlent peu. En effet, comment comptabiliser sérieusement comme catholiques des nouveaux-nés qui n'ont pas la capacité de faire des choix ? Ne vaudrait-il mieux pas s'intéresser au nombre de catholiques réellement croyants et pratiquants ?
A+
Miky

Hervé 25/02/2006 13:31

Je souhaiterais relever une petite erreur que tu fais dans le titre : on ne peut pas dire qu'il y a eu "12 millions de baptisés en 2005". En effet, si comme l'écrit l'annuaire pontifical, le nombre de catholiques dans le monde est passé de 1.074 à 1.086 milliard, il faut prendre en compte les décès. Etant donné que les catholiques ne sont pas éternels, il faut plus de 12 millions de baptêmes pour compenser ceux qui décèdent.
Mais ce n'est pas de ta faute, tu es juriste, donc pas forcément matheux ;-)
L'essentiel est de se réjouir que le Christ attire toujours des disciples à sa suite.
            Cordialement,
                      Hervé

Matthieu 24/02/2006 21:44

Permettez-moi de vous porter tous les deux dans ma prière, durant tout ce temps de préparation. Que le Seigneur bénisse ces 5 séances, et vous fasse entrer dans le mystère de son Amour.

MERENGUE 24/02/2006 21:19

Pour ma part, je vais me lancer avec mon amie dans la préparation d enotre mariage religieux. Nous ne savons pas trop ou nous allons mais cela devrait être très intéressant ces 5 séances.

Présentation

  • : Totus Tuus
  • : A Jésus par Marie - Un site catholique pour apprendre à connaître et aimer Dieu de tout son coeur et de toute son intelligence.
  • Contact

Cher ami lecteur, tu es le e visiteur. La Paix soit avec toi. 

Ecouter un enseignement sur la foi catholique

Vous rendre sur le blog ami dédié à Claude Tresmontant

Visiteurs actuels