Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 janvier 2012 2 03 /01 /janvier /2012 00:00

Nous disions, dans notre précédent billet, qu’il convenait de vivre chaque jour comme s’il était le dernier.

Mais que cela signifie-t-il au juste ? Comment vivrions nous ce jour si nous savions qu’il était notre dernier sur la terre ?

Je me souviens de la réaction d’une amie, chrétienne peu fervente, à l’annonce de la mort brutale et inattendue d’une de nos connaissances communes.

A cette annonce, je me dis en mon for intérieur : « Tiens, voilà qui va la réveiller. Elle va comprendre enfin le sérieux et la gravité de cette vie sur terre. Elle va prendre conscience qu’il lui est urgent de se convertir et de revenir au Seigneur Jésus. »

Ce sur quoi, elle se tourne vers moi et me dit, l’air pensive : « Comme quoi, il faut vraiment profiter de la vie »………..

Profiter de la vie… Que cela peut-il donc vouloir dire ?

Est-ce que cela signifie approfondir ma relation avec le Seigneur, grandir dans la foi, l’espérance, la charité ? Aimer davantage les miens ; consacrer davantage de temps à la prière, au service des pauvres, des malades, des personnes âgées ?

Ou bien est-ce que cela signifie « mangeons et buvons, car demain nous mourrons » (cf. 1 Co 15. 32) ?

Dis-moi ce que tu ferais des quelques heures qu’il te reste à vivre, pourrait nous dire le Seigneur, et je te dirai qui tu es.

Partager cet article

Repost 0
Published by Matthieu BOUCART - dans Réflexions & Méditations
commenter cet article

commentaires