Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 février 2015 7 08 /02 /février /2015 12:29

Si je ressens en moi un appel à consacrer mon intelligence au service de Dieu et de l'Evangile, si je discerne dans la prière et l'accompagnement spirituel une vocation intellectuelle, alors je dois prendre la mesure de ce qui m'attend. Car tout appel de Dieu nous invite à une réponse : "Me voici Seigneur, je viens faire ta volonté" (cf. Ps 39. 8). Et cette réponse implique de vrais sacrifices, un véritable don de soi, "une résolution gravenous dit le P. SertillangesLa vie d'étude est austère et impose de lourdes obligations. Elle paie, et largement, mais elle exige une mise dont peu sont capables. Les athlètes de l'intelligence, comme ceux du sport, ont à prévoir les privations, les longs entraînements et la ténacité parfois surhumaine. Il faut se donner à plein coeur pour que la vérité se donne. La vérité ne sert que ses esclaves."

 

A l'homme qui dit au Seigneur qu'il le suivra partout où il ira, Jésus répond : "Les renards ont des terriers, les oiseaux du ciel ont des nids ; mais le Fils de l'homme n'a pas d'endroit où reposer la tête." (Lc 9. 58). Oui, cela coûte de suivre le Christ - Jésus, lui-même, ne dissimule pas l'inconfort de la vie du disciple.  "Pouvez-vous boire la coupe que je vais boire?" nous demande à chacun de nous le bien-aimé Sauveur (cf. Mt 20. 22).

 

Aussi exigeant soit l'appel de Dieu, il convient de le considérer avec sérieux. Car lorsque le Seigneur appelle, c'est toujours en vue d'une participation à son oeuvre de grâce. L'enjeu est grave : il y va du salut éternel des âmes que Dieu veut nous confier. N'ayons pas peur des difficultés, ne nous esquivons pas devant une aussi grande et belle mission. C'est un honneur immense de recevoir du Seigneur de l'Univers une charge d'évangélisation. "Malheur à moi si je n'annonçais pas l'Evangile" avons-nous entendu proclamer dans la liturgie de ce dimanche sous la plume de l'Apôtre des Nations (1 Co 9. 16). Cette parole s'adresse à nous, qui croyons discerner à travers nos aptitudes et nos goûts une vocation intellectuelle. "Si vous êtes désigné comme porte-lumière, n'allez pas dérober sous le boisseau l'éclat petit ou grand qui est attendu de vous dans la maison du Père du famille. Aimez la vérité et ses fruits de vie, pour vous et pour d'autres ; consacrez à l'étude et à son utilisation le principal de votre temps et de votre coeur."

 

"Mais peut-être, vous direz-vous, cela peut-il attendre plus tard? Je peux me consacrer à d'autres tâches pour servir le Seigneur." La réponse du P. Sertillanges est sans équivoque : "Tous les chemins, sauf un, sont mauvais pour vous, puisqu'ils s'écartent de la direction dans laquelle votre action est escomptée et requise. Ne soyez pas infidèle à Dieu, à vos frères et à vous-même en rejetant un appel sacré."

 

Le disciple qui entend l'appel de Dieu et qui désire dans son coeur y répondre doit commencer par s'asseoir pour calculer la dépense (cf. Lc 14. 28). La vocation intellectuelle "suppose (...) qu'à l'acceptation du but, vous joignez l'acceptation de ses moyens, sans quoi, l'obéissance à la vocation ne serait guère sérieuse. Beaucoup voudraient savoir! (...) Obtenir sans payer, c'est le voeu universel ; mais c'est un voeu de coeurs lâches et de cerveaux infirmes. L'univers n'accourt pas au premier susurrement, et la lumière de Dieu ne vient pas sous votre lampe sans que votre âme l'importune. Vous êtes un consacré : veuillez ce que veut la vérité, consentez à cause d'elle, à vous mobiliser, à vous organiser, et inexpérimenté, à vous appuyer sur l'expérience des autres."

Partager cet article

Repost 0
Published by Matthieu BOUCART - dans Vocations
commenter cet article

commentaires

dofus-generateur.blogspot.fr 28/03/2015 11:33

Merci pour cet article .

plombier 27/03/2015 16:48

J'apprécie votre blog, n'hésitez pas a visiter le mien.
Cordialement

plombier 25/03/2015 23:05

J'apprécie votre blog, n'hésitez pas a visiter le mien.
Cordialement