Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juillet 2011 6 16 /07 /juillet /2011 08:16


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Matthieu BOUCART - dans Enseignements vidéos
commenter cet article

commentaires

Renée 01/05/2012 20:58


"Bon Hom" fait référence et du prosélytisme pour une secte, la révélation d'Arès, ou pèlerins d'Arès, épinglée par deux commissions parlementaires.


Cordialement.

bon.hom 19/07/2011 00:33



Bien aimé frère croyant en l'Amour du Père,


Encore une foi, je n'ai pas peur de l'Anti-Christ car je peux le combattre en moi comme à l'extérieur de moi avec l'aide d'autres forces mentales si besoin est.


Je crois profondément que ce sont mes actes, mon accomplissement qui me sauvera et non seulement de croire. La Révélation d'Arès enseigne même que des non-croyants "peuvent être plus justifiés
que des croyants qui prient et pêchent tout à la fois."


La Révélation d'Arès comme Mahomet reconnaissent Jésus comme un prophète important de l'histoire et en professe l'enseignement.


Concernant l'apôtre Jean, je lui préfère Mathieu, Marc ou Luc. Les évangiles ont été écrits bien avant celui de Jean. L'évangile que Jean aurait été dicté à son scribe à un âge avancé ne
manque pas de différences importantes avec ceux de Mathieu, Marc et Luc notamment avec l'apocalypse.


Désolé mais je ne crois pas et n'ai jamais trop cru à la dont je récuse le pouvoir que la religion - à travers un homme sincère - s'est octroyé sur l'évolution de ma foi.  ::  Je fais
une erreur, j'essaie de ne plus la reproduire. Et je répare les effets de cette erreur quand c'est possible. Je crois bien plus au sacré de cette réalité.


Voilà, je ne souhaite pas mener une polémique sur Dieu. J'espère avoir apporté un autre point de vue en témoignant de ma foi et je sais que nous nous retrouvons sur le bien que nous tentons
d'accomplir à chaque instant de notre existence. Ce goût de l'effort est bon.


Chaleureusement,



bon.hom 18/07/2011 08:31



Cher frère de foi, merci pour votre réponse.


Non, je ne me sens pas maudit parce que je prie dans un Evangile différent de celui des évangiles palestiniens puisque le sens de l'amour, de la paix, du pardon, de l'intelligence et de la
liberté spirituelle y est le même :: Il a été donné par Jésus, toujours vivant et toujours au boulot. 


Vous êtes peut-etre un homme de religion et je ne vous blâmerais pas de m'avoir répondu avec l'enseignement que vous avez reçu.


Mais pourquoi toutes les religions imposent qu'après leur prophète - que ce soit Moïse, Jésus ou Mahomet, etc... - la Parole de Dieu soit close. Dieu déciderait de ne plus s'adressé à l'homme ?
Il y a de nombreuses manifestations surnaturelles dans l'histoire de l'humanité et aujourd'hui encore. Une fois qu'on a vérifié le sens de ces révélations et qu'elles vont dans le sens divin
pourquoi nous en priverions-nous ? Elles ont d'ailleurs peut-être demandé un effort important à ceux qui nous les transmettent.


Jésus n'est pas Dieu, il l'affirme lui-même dans la Révélation d'Arès. C'est le Christ qui est Dieu; c'est la somme de ses actes, son accomplissement dans les Pas du Père qui l'a rapproché de
Dieu et Dieu l'a fondu en Lui.


Chacun de nous se rapproche de Dieu, de notre nature divine (Image et Ressemblance) par l'accomplissement de la Parole de Dieu, le sermon sur la montagne en fait partie intégrante nous sommes
bien d'accord.


Chaleureusement



Matthieu 18/07/2011 19:47



« Mais pourquoi toutes les religions imposent
qu'après leur prophète - que ce soit Moïse, Jésus ou Mahomet, etc... - la Parole de Dieu soit close » ?


 


D’abord, ce n’est pas le cas du judaïsme qui reste tout entier tendu vers la venue du Messie – et
donc ouvert à une nouvelle intervention de Dieu, qui donnera sens à toute l’histoire humaine.


 


Dans le christianisme, la Révélation est close puisque Dieu lui-même est venu en notre humanité
dans la Personne de Jésus-Christ. Que Dieu peut-il faire donc de plus et de mieux que de nous donner
son propre Fils – que de se donner lui-même, en personne ?


 


« Dieu déciderait de ne plus s'adresser à
l'homme ? Il y a de nombreuses manifestations surnaturelles dans l'histoire de l'humanité et aujourd'hui encore. » C’est vrai. Mais ce n’est pas pour ajouter à la
Révélation ; c’est pour la manifester.


 


Dire que la Révélation est close ne signifie pas que Dieu n’a plus rien à nous dire, et qu’il ne
nous parle plus. Comme l’écrit le P. Molinié dans Le courage d’avoir peur : « Dieu a tout dit, mais comme il dit des choses éternelles dont la profondeur est insondable, c’est toujours nouveau. » Il n’y a qu’à voir la
nouveauté que représente le Concile Vatican II par exemple dans l’histoire de l’Eglise pour s’en convaincre…


 


« Une fois qu'on a vérifié le sens de ces révélations
et qu'elles vont dans le sens divin pourquoi nous en priverions-nous ? » Je
suis d’accord avec vous. Si les révélations surnaturelles « vont dans le sens divin », il n’y a aucune raison de s’en priver – j’ai écris des choses dans ce sens il y a quelques années. Le tout est de savoir si elles vont dans
le « sens divin »… Sur quel critère objectif allons-nous vérifier cela ? Sur
celui de leur conformité à la Révélation divine accomplie en Jésus-Christ. Car Dieu ne peut se contredire lui-même.


- Voilà pourquoi les apparitions de la Vierge Marie à Lourdes, Fatima, ou Beauraing (et
ajouterais-je à titre personnel : Medjugorje) sont tout-à-fait recevables – puisqu’elles confirment la Révélation divine en Jésus-Christ (ainsi d’ailleurs que l’autorité du Magistère de
l’Eglise qu’il a fondée) ; ces apparitions n’ajoutent rien à la Révélation, mais elles la manifestent, elles en rappellent les grandes lignes,
elles l’explicitent.


- Voilà pourquoi, à l’inverse, les « révélations » à Mahomet ou Arès ne peuvent être
considérées comme d’origine divine – parce qu’elles nient le donné révélé confié par Jésus à ses Apôtres pour qu’ils le transmettent fidèlement aux
générations à venir.


 


« Jésus n'est pas Dieu, il l'affirme lui-même dans la
Révélation d'Arès. » C’est donc bien la preuve que celle-ci est
fausse. 


 


 Sur la divinité de Jésus : voir la vidéo « Je suis la Vérité ».


 


 « C'est le Christ qui est Dieu » Oui, cher ami ; mais il se trouve que Jésus et le Christ sont la même personne ! 


 


« c'est la somme de ses actes, son accomplissement dans les Pas du Père qui l'a
rapproché de Dieu et Dieu l'a fondu en Lui. » Je ne sais pas d’où vous tenez ses informations
pour le moins saugrenues…, et d’où surtout vous tirez le crédit que vous leur accordez. Mais ce n’est pas la foi de l’Eglise. Ni celle de Saint Jean l’Evangéliste qui nous avait mis en garde,
dans ses lettres, contre de telles doctrines : 


 


« Mes enfants, nous sommes à la
dernière heure. L'Anti-Christ, comme vous l'avez appris, doit venir ; or, il y a dès maintenant beaucoup d'anti-christs ; nous savons ainsi que nous sommes à la dernière
heure. (…) Le menteur n'est-il pas celui qui refuse d'admettre que Jésus est le Christ ? C'est celui-là l'Anti-Christ : il refuse à la fois le Père et le Fils,
car celui qui refuse le Fils se sépare du Père, et celui qui reconnaît le Fils trouve en même temps le Père (…). Voilà ce que j'avais à vous dire au sujet de ceux qui cherchent à vous égarer. » (cf. 1 Jn 2. 18-26)


 


« Mes bien-aimés, ne
croyez pas n'importe quel inspiré, mais examinez les inspirations pour voir si elles viennent de Dieu, car beaucoup de faux prophètes se sont répandus dans le monde. Voici comment vous saurez si l'Esprit de Dieu les
inspire : tout inspiré qui proclame que Jésus Christ est venu parmi nous dans la chair, celui-là appartient à Dieu. Tout inspiré qui refuse de proclamer Jésus, celui-là n'appartient pas à Dieu : il a l'esprit de
l'Anti-Christ, dont on vous a annoncé la venue et qui est dans le monde dès maintenant. » (1 Jn 4. 1-3) 


 


Bon maintenant je vous rassure, il est très facile de se débarrasser de l’esprit de l’Anti-Christ. Une bonne confession
(si vous êtes baptisé), et ça repart ! 


 


Sur les moyens de savoir quelle est la « vraie » religion : lire cette série d’articles.



bon.hom 16/07/2011 23:45



Que je sache Dieu s'adressait à Adam sur l'autel à la fraicheur du soir et Il s'est surtout adressé à Moïse directement avec une grande force des éléments décrit comme Dieu des armées, une
puissante lumière du buisson ardent et les apparitions au mont des Tables des 10 commandements.


En dehors de ces apparitions flagrantes, Dieu insuffle les esprits et les coeurs comme au baptême de Jésus et tous les soutiens apportés aux prophètes tout au long de l'histoire de l'humanité.


 


Personnellement je crois aussi que Dieu s'est remanifesté à Arès - comme Il s'est adressé à Moïse - où Il est revenu parlé à l'homme, lui demandant de toujours plus accomplir la vérité, la
justice, l'amour avec la liberté. Ce qu'il a dit à un homme, comme Il l'a toujours fait, a été rapporté dans un Livre : La Révélation d'Arès. Ce Message s'adresse à chaque être humain, chaque ame
ayant la détermination de changer ce monde pour en faire une planète plus heureuse puisque son bonheur sera fondé sur l'amour, le pardon, la paix, la liberté et l'intelligence spirituelle.


Puissions-nous égaler le dévouement des prophètes !



Matthieu 17/07/2011 13:20



Cher ami, Dieu nous a TOUT dit en nous donnant son TOUT qui est son Fils Jésus-Christ, le Logos éternel qui est de toute éternité auprès de Dieu, et qui est Dieu Lui-même (cf.
Jn 1. 1) venu en notre chair (traduisez : en notre humanité - cf. Jn 1. 14).


 


Parce que Jésus-Christ est vrai Dieu et vrai homme, on ne peut rien ajouter à la Révélation divine après Jésus-Christ - car on ne peut rien ajouter à Dieu, tout simplement. Jésus-Christ
est la plénitude de la Révélation, l'achèvement de la Révélation, la Parole ultime du Père, en sorte qu'après lui, il n'y aura plus de Révélation. Ce que vous appelez
"Révélation d'Arès" n'est pas une Révélation d'origine divine.


 


J'ose une citation biblique (pardonnez-moi, elle est un peu raide...) : "Je trouve vraiment étonnant que vous abandonniez si vite celui qui vous a appelés par la grâce du Christ, et que vous
passiez à un autre Evangile. En fait, il n'y en a pas d'autre : il y a seulement des gens qui jettent le trouble parmi vous et qui veulent renverser l'Evangile du Christ. Eh bien! si un
jour quelqu'un, même nous, même un ange du ciel, vient annoncer un Evangile différent de l'Evangile que nous vous avons annoncé, qu'il soit maudit! Nous l'avons déjà dit, et je le répète
encore : si quelqu'un vient vous annoncer un Evangile différent de celui que vous avez reçu, qu'il soit maudit!" (Ga 1. 6-9)


 


Il faut prendre au sérieux cette parole et implorer la miséricorde de Dieu qui vous l'accordera généreusement et abondamment : "Si nous reconnaissons nos péchés, lui qui est fidèle et juste
nous pardonnera nos péchés et nous purifiera de tout ce qui nous oppose à lui." (1 Jn 1. 9)