Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mars 2011 6 05 /03 /mars /2011 19:11

Dimanche 6 mars 2011 – 9e dimanche du temps ordinaire (Année A)

 

Première lecture : Deutéronome 11. 18. 26-28. 32

« Les commandements que je vous donne, mettez-les dans votre coeur »

 

Psaume 30

« Sauve-moi par ton amour! »

 

Deuxième lecture : Romains 3. 21-25a. 28

« Dieu a manifesté sa justice qui nous sauve »

 

Evangile : Matthieu 7. 21-27

« Il faut faire la volonté de mon Père qui est aux cieux  »

 

***

Message audio du Pape : 2011

Angelus du Pape : 2011

Homélie du Père Walter Covens : 2011 

Homélie du Frère Elie (Famille de Saint Joseph) : 2011 

Audio de Radio Vatican : 2011

Ce que l’Evangile nous dit et me demande

Construire sa vie sur le roc de la Parole de Dieu, qui ne passe pas (P. Raniero Cantalamessa)

Ecouter les commandements de Dieu et être dans la bénédiction (P. Pierre Desroches, de Montréal)

 

*** 

 

« Tout homme qui écoute ce que je vous dis là et qui le met en pratique est comparable à un homme prévoyant qui a bâtit sa maison sur le roc. » (Mt 7. 24) 

 

« La pluie qui tombe, les torrents qui dévalent, la tempête qui souffle, la maison est secouée : le bulletin météo de l'Evangile n'est pas très rassurant! C'est pourtant par ce tableau que Jésus conclut son grand enseignement sur la montagne. Non, la vie chrétienne n'est pas un long fleuve tranquille. La barque de ton âme n'est pas à meilleure enseigne que la barque des pêcheurs de Béthsaïde et de Capharnaüm. Elle navigue sur une mer agitée, les flots menacent de la recouvrir et les vents lui sont contraires. Il en va de même pour la barque de l'Eglise. Ne rêve pas d'une Eglise sans problème au dedans et sans persécution au dehors. N'épouse ni la nostalgie des uns, qui croient se souvenir d'un âge d'or qui n'a jamais existé, ni les illusions des autres, qui négocient une impossible entente cordiale avec le monde. La paix du Christ n'est pas le calme plat (...). La maison sera secouée, que tu le veuilles ou non. La question est de savoir si elle va tenir ou si elle va s'effondrer. L'Evangile te donne le secret antisismique : construire ta vie sur la parole de Dieu, ou plutôt : sur l'obéissance à sa parole. Non seulement l'écouter, mais la mettre en pratique. Cela, c'est du solide. Si tu ne prends comme base que les voix innombrables et discordantes de l'opinion publique, les pensées multiples de ton âme, les désirs contradictoires de ton coeur, tu ne construiras qu'un château de sable. » (P. Alain Bandelier, in Famille Chrétienne n°1729 du 5 au 11 mars 2011)

 

« Peut-être est-il plus aisé de fonder sa vie sur les sables mouvants de sa propre vision du monde, de construire son avenir loin de la Parole de Jésus, et parfois même contre celle-ci. Il n'en demeure pas moins que celui qui construit de cette manière manque de prudence, parce qu'il veut se persuader lui-même et persuader les autres qu'aucune tempête ne se déchaînera dans sa vie, qu'aucune vague ne frappera sa maison. Etre sage signifie savoir que la solidité de la maison dépend des fondations. N'ayez pas peur d'être sages, c'est-à-dire n'ayez pas peur de construire sur le roc! » (Benoît XVI à Cracovie, le 27 mai 2006)

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Matthieu BOUCART - dans Liturgie
commenter cet article

commentaires