Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 octobre 2006 4 26 /10 /octobre /2006 21:16

« Toute la divine Ecriture est un seul Livre, et ce Livre unique, c’est le Christ, parce que toute Ecriture divine parle du Christ et s’accomplit dans le Christ. »

(Hugues de Saint Victor, De arca Noe, 2, 8 ; PL CLXXVI, 642c).

Saint Jérôme en tirait la conclusion restée célèbre : « Ignorer les Ecritures, c’est ignorer le Christ »

(Jérôme, In Is, Prol. 1, CCL, LXXIII, 1.)

Pour être ainsi au terme de toutes les Ecritures, pour les accomplir, avec cette justesse et cette plénitude, il faut que Jésus-Christ soit présent en elles dès leurs origines, il faut qu’il les habite de l’intérieur.

 

Qu’il soit présent dans les Ecritures et dès leurs origines, c’est en un sens une évidence, du moment que Jésus-Christ est le Verbe fait chair, et que le Verbe, c’est déjà Jésus-Christ, la personne même du Christ.

 

Avant de s’incarner pour les vivre en son humanité, le Verbe produit les Ecritures et s’exprime en elles.

 

Lorsque Saint Jean, dans son Prologue, veut nous présenter l’activité du Verbe avant l’Incarnation, il la décrit sous deux attitudes ; l’une est éternelle : le Verbe est en Dieu, tourné vers Dieu, Dieu lui-même ; l’autre regarde le monde.

 

Or, cette action du Verbe sur le monde correspond aux gestes de Dieu décrits par l’Ancien Testament. Avant de venir dans le monde, le Verbe faisait dans ce monde ce que disent les Ecritures, et il disait dans les Ecritures ce qu’il faisait dans le monde. Il créait le ciel et la terre, et il racontait la création ; il choisissait Abraham et Moïse et leur disait ce qu’il faisait d’eux ; il était la Parole de Dieu, celle qui crée et qui parle, celle qui crée en parlant. Tout ce qui est contenu dans l’Ancien Testament est son œuvre et sa parole.

(Jacques Guillet, « Présence de Jésus-Christ dans les Ecritures », Revue Christus, 53 (1967) 66-79).

Partager cet article

Repost0

commentaires

Matthieu 31/10/2006 08:05

C'est ta conclusion qui me paraît erronée Hervé.
La Tradition ne vient pas historiquement après l'Ecriture (comme un simple "complément").
Mais tu as raison de dire que Ecriture et Tradition viennent toutes deux de la même source divine, qui est le Verbe éternel.
Je te demande pardon à toi aussi Hervé si, par mon écriture, il m'arrive de heurter ta sensibilité que je respecte profondément.

Hervé 30/10/2006 23:32

C'est assez étrange, ça !
 Alors que je ne fais que constater que dans le texte que tu cites, "le Verbe produit les Ecritures avant de s'incarner", tu veux encore m'accuser d'avoir "des difficultés avec le mystère de l'Incarnation" !!
 Est-ce que la Revue Christus et les théologiens compétents qui s'y expriment ont aussi des problèmes avec l'incarnation ?? Je crois qu'ils savent très bien ce qu'ils écrivent, donc pourquoi me reprendre ?
      Hervé
 

Matthieu 27/10/2006 13:59

Cher Hervé,
Je te renvoie (ainsi que mes lecteurs) au commentaire n° 5 de cet article :
http://totus-tuus.over-blog.com/article-4210797-6.html

Hervé 27/10/2006 13:25

  Cher Mathieu,
Je trouve que cet article montre une progression dans ta réflexion. Il contredit tes messages de la semaine dernière, dans lesquels tu écrivais que l'Eglise précédait la Parole, que la Tradition n'était pas postérieure à l'Ecriture, etc.
Donc si  "Avant de s’incarner pour les vivre en son humanité, le Verbe produit les Ecritures et s’exprime en elles.", c'est que comme je te l'écrivais, l'Ecriture arrive avant la Tradition (qui arrive en complément). Les deux viennent de la même source divine, mais le Verbe est bien premier.
Merci Mathieu pour cette bonne évolution !
                     Hervé

Présentation

  • : Totus Tuus
  • : A Jésus par Marie - Un site catholique pour apprendre à connaître et aimer Dieu de tout son coeur et de toute son intelligence.
  • Contact

Cher ami lecteur, tu es le e visiteur. La Paix soit avec toi. 

Ecouter un enseignement sur la foi catholique

Vous rendre sur le blog ami dédié à Claude Tresmontant

Visiteurs actuels