Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 octobre 2006 4 19 /10 /octobre /2006 08:20

[Chers amis lecteurs, je vous propose une très belle méditation de Suzanne de Diétrich, théologienne protestante, puisée dans son remarquable ouvrage sur la Bible : "Le dessein de Dieu"]

Si nous ignorions l’histoire de Jésus et que quelqu’un nous dise que Dieu a inventé d’envoyer son Fils aux hommes pour les convertir à lui, nous imaginerions ce Fils venant dans une si éblouissante beauté et une telle gloire que tous les hommes seraient irrésistiblement gagnés. Mais le mystère de Jésus, c’est qu’il est venu si semblable aux autres hommes que des foules ont pu passer à côté de lui sans le reconnaître ; et ceux qui l’ont reconnu l’ont trouvé si encombrant qu’ils n’ont eu qu’une pensée : celle de se débarrasser de lui le plus rapidement et le plus sûrement possible.

Si nous ne savions rien de la Bible et qu’on nous dise que Dieu s’est révélé aux hommes par un livre où ceux qui l’ont vu et entendu témoignent de lui, nous imaginerions, je pense, un livre d’une logique si éblouissante et si forte qu’il convaincrait tous ceux qui le liraient. Et voici que la Bible est un livre humain, plein d’obscurités et de contradictions. Luther a comparé l’Ancien Testament à de pauvres langes dans lesquels l’enfant Jésus est enveloppé. Dieu a choisi l’infirmité des paroles humaines pour se révéler à travers elles comme il a choisi pour son Fils l’humble pauvreté de la crèche. Et c’est justement dans cette pauvreté que sa gloire éclate ; car cet éclat n’est pas de ce monde ; il est d’un autre ordre, l’ordre de la Charité.

Le mystère de l’amour divin est un mystère d’abaissement ; pour élever jusqu’à lui sa créature, Dieu commence par descendre jusqu’à elle : il lui parle son langage, il prend sa chair. Dieu se livre aux hommes dans la Bible comme il se livre aux hommes dans son Fils. Les hommes peuvent faire de ce livre ce qu’ils veulent, le disséquer, le bafouer, en rejeter l’esprit et ne retenir que la lettre ; et ils s’en sont donné à cœur joie de faire tout cela. Mais pour celui à qui Dieu ouvre les yeux, les ténèbres deviennent lumière et la Bible devient les Gesta Dei per Christum en qui toutes les détresses de l’homme et toutes les énigmes de l’Histoire trouvent leur réponse. 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Lucienne 30/10/2006 22:49

L'incarnation de la Parole, j'y crois, car le Seigneur a dit qu'Il inscrirait Sa Loi dans nos coeurs...

lucienne 19/10/2006 23:18

Il y a un jeu de mots bien significatif dans ces mots : se livrer aux hommes et dans Sa Parole (comme un Livre vivant), et être exposé sur la Croix , Lui le Verbe qui se laisse briser et éteindre, mais dont la Parole de vie sort de Son Coeur, en flots...
Il est autant exposé aux hommes dans Sa Parole que sur la Croix...à méditer. Témoigner c'est s'exposer ainsi...

Présentation

  • : Totus Tuus
  • : A Jésus par Marie - Un site catholique pour apprendre à connaître et aimer Dieu de tout son coeur et de toute son intelligence.
  • Contact

Cher ami lecteur, tu es le e visiteur. La Paix soit avec toi. 

Ecouter un enseignement sur la foi catholique

Vous rendre sur le blog ami dédié à Claude Tresmontant

Visiteurs actuels