Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 septembre 2009 2 22 /09 /septembre /2009 18:27

Le combat n’est pas tant pour la destruction du mal que pour la croissance du bien. A travers lui, notre foi superficielle (…) doit se creuser, descendre dans l’intelligence et le cœur, devenir cette foi que la charité brûle assez pour qu’elle puisse traverser les flammes.

Le diable sans le vouloir sert à chasser le diabolique (…). Et c’est bien l’attention d’un Dieu de tendresse qui en dispose ainsi, non l’amusement d’un génie dramaturge. Car
on pourrait croire, à la manière d’un Sénèque, que le Seigneur se donne un spectacle et prend plaisir à damer des pions. Ce serait le confondre avec l’Adversaire. Dieu ne manipule personne. Sa Providence n’est obscure qu’à force de lumière. En elle, point de ténèbres. Seulement, par un don sans repentance, il a voulu des créatures libres et capables de mérite : que ces créatures s’adonnent volontairement au mal, il n’y peut rien, mais il fait tout pour que ces maux puissent se corriger l’un l’autre (tandis que l’Adversaire fait tout pour que, l’un l’autre, ils s’excitent) : les cailloux ternes et tranchants qu’on secoue dans un sac finissent par se polir et devenir brillants et lisses.

Fabrice HADJADJ, in "La Foi des démons ou l'athéisme dépassé", Salvator 

Partager cet article

Repost 0
Published by Matthieu BOUCART - dans Réflexions & Méditations
commenter cet article

commentaires

Matthieu 27/09/2009 15:37


Eh bien songeons par exemple aux persécutions dont ont été victimes les chrétiens au début de l'histoire de
l'Eglise. Ces persécutions terribles ont conduit à la dispersion du peuple de Dieu sur toute la surface de la terre, et favorisé ainsi... la diffusion de l'Evangile dans le monde entier!

L'autre exemple-type est la trahison de Judas. Elle est un mal en soi - un mal infini. Elle a permit cependant à Jésus de donner le témoignage le plus excellent de l'amour de Dieu pour l'humanité.
Un témoignage rédempteur, puisque sur la Croix, Jésus vainc le mal à la racine et pour toujours, ouvrant grand les portes du ciel à l'humanité pécheresse repentie... et peut-être
aussi à Judas! Cela ne fait pas de la trahison de Judas un bien - elle reste un mal, dont Judas aura à répondre devant le Tribunal divin. Mais cela fait grandir l'humanité en sainteté et resplendir
encore davantage la gloire de Dieu.

"Ce que le démon instruit comme une tentation pour perdre, la providence le rattrape comme une épreuve pour sanctifier (...). Ce que le Diable perpètre par
malignité, Dieu le permet par amour. En sorte que celui-là se trouve malgré lui l'instrument de Celui-ci. Par sa querelle, il punit le pécheur,
et donc sert la justice ; et il éprouve le saint, et donc sert la miséricorde : celui-ci n'en a que plus de mérite et sa grâce en devient plus éclatante (...). L'esprit mauvais opère pour prendre
en faute, l'Esprit Saint pour reprendre en grâce, et cela signifie, de ce dernier point de vue, que le faux prophète, le contre-messie lui-même est une bénédiction. L'athéisme nous tente, l'hérésie
cherche à nous séduire, le confort à nous encoconner, la persécution à nous décourager, tout voudrait nous embrigader pour d'autres dieux ; mais
c'est aussi le moyen dont l'Eternel se sert pour que sa créature temporelle puisse se dégrossir, comme le visage dans le marbre qui s'affine à coups de burin". (F. Hadjadj, op. cit,
pages 140 à 144).


Mikaël 27/09/2009 00:50


Cher Matthieu,

"il fait tout pour que ces maux puissent se corriger l’un
l’autre".

Et que fait-il, par exemple, concrètement ?

Bien à toi,

Mikaël