Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 août 2006 6 26 /08 /août /2006 11:24

Mai-Juin-Juillet-Août 2006

 

 

André VALENTA, Le Scientisme ou l'incroyable séduction d'une doctrine erronnée, Mélodie, Autoédité par André VALENTA, BP 805, 91001 Evry Cedex, 1995

"Cet ouvrage n'apporte aucune preuve de l'existence de Dieu, mais il en contient plusieurs sur les erreurs scientifiques du scientisme et du marxisme, principaux responsables de l'athéisme moderne qui a vidé les églises. Disons-le autrement : le scientisme, puissant et triomphant ennemi de la foi, était basé sur une erreur dont la science moderne a fourni la preuve.

"Dans ce domaine de la preuve scientifique, nous n'avons pas manqué de rapporter la découverte de la physique contemporaine établissant que la matière n'est pas éternelle. Cet acquis de la science n'est peut-être pas une preuve directe de l'existence d'un créateur, mais il plaide fortement en sa faveur.

"Nier Dieu est devenu moins rationnel que croire en lui" (page 330).

 

 

 

Exposition de la doctrine chrétienne, Tome I, Le Dogme, Editions Fideliter, 1992

 

"Fidèle à l'Esprit de Dieu qui l'anime, l'Eglise met au-dessus de toutes les sciences celle de la foi. La science de la foi! c'est elle qui a soutenu les martyrs dans leurs combats, qui a peuplé les déserts de ces prodigieux modèles de la pénitence chrétienne, qui a fait éclore dans le monde tant de vertus héroïques, qui a couronné d'une auréole immortelle le front des Pères et des Docteurs, qui a fait la gloire des universités, qui a civilisé le monde et le préserve encore contre les envahissements sans cesse renaissants du vieux paganisme.

"L'Eglise remplit donc une mission éminemment salutaire en rappelant sans cesse aux chrétiens la nécessité de s'instruire le plus qu'il leur est possible, des choses de la religion".

"(...) La foi a besoin d'être nourrie par l'étude de la vérité chrétienne ; faute de cet aliment, elle ne jette plus que de faibles étincelles et finit par s'éteindre. Pourquoi tant de chrétiens faibles, flottants, sans énergie, et sans conviction, tant de chrétiens qui ne le sont que de noms? La cause de cette faiblesse, de cette sorte d'apostasie, c'est la négligence qu'ils ont mise à se fortifier dans la doctrine de Jésus-Christ, par l'assistance aux instructions de leurs pasteurs, par la lecture d'ouvrages solides de religion ou de piété, de la Sainte-Ecriture, de la vie des Saints ; leur négligence, en un mot, à prendre des moyens efficaces pour devenir de véritables enfants de Dieu" (Extraits de la Préface).

  

 

Jean LAFRANCE, Persévérants dans la prière : Commentaire du Veni Sancte et du Veni Créator, Mediaspaul, 1997

 

"Une des choses qui paralysent le plus les croyants et qui les empêchent le plus d'avancer vers Dieu, c'est le manque de confiance (...). Quand nous évoquons la conversion, nous pensons souvant à la lutte contre tel péché ou tel défaut ou aux efforts que nous devrions entreprendre pour améliorer notre vie. Sans exclure cette interprétation, je pense que la conversion est beaucoup plus profonde et atteint le niveau de l'être, en même temps que la vie morale (...). La conversion (...) est une véritable révolution copernicienne qui consiste à se décentrer et à relativiser sa propre personne. Nous ne sommes ni au centre, ni à la première place ; c'est Dieu qui est au centre et nous, à la seconde place (...). A qui donnons-nous notre foi? En qui mettons-nous notre confiance? C'est bien là le seul problème de la vie spirituelle et la seule question que le Christ nous pose (...).

"Comment faire pour marcher sur les eaux quand il y a du vent? C'est le problème que Pierre se pose (...). Au début, il croit qu'il peut marcher, mais quand la tempête arrive, il a peur et se panique. Mais c'est aussi extraordinaire de marcher sur les eaux quand il fait beau que lorsqu'il fait de la tempête. En fait, il s'imagine que le problème est de savoir s'il fait beau ou mauvais, alors que c'est un problème de confiance. Quand il faisait beau temps, il était dans l'illusion et se fiait à lui plutôt qu'au Christ (...). La tempête n'a fait que dévoiler son peu de confiance.

"Et c'est pourquoi (...) les gens posent à leur directeur de conscience des problèmes de tempête ou "pas de tempête", de fatigue ou "pas de fatigue". Ils croient que c'est possible dans certaines conditions et impossible dans d'autres. Dans les moments où tout va bien, ils ont l'illusion d'avoir confiance. Dans les moments de fatigue ou de dépression, rien ne va plus. Dieu leur enlève leurs illusions (...)

"Lorsque nous commençons à comprendre cela, il n'est plus possible de se laisser "avoir" par les autres problèmes. Toute l'astuce du démon est de pousser quelqu'un à croire que ses difficultés ou ses faiblesses viennent d'une cause extérieure et non pas de son manque de confiance, surtout quand tout va bien et que l'on a confiance en soi." (Pages 177 à 181). 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Matthieu 27/08/2006 10:06

Et toi, prouve-moi que ton Blog n'existe pas...
http://totus-tuus.over-blog.com/article-2346641.html

TiNy 26/08/2006 22:51

prouve le moi

Matthieu 26/08/2006 21:46

Ben si, il existe...

TiNy 26/08/2006 19:43

Mais Dieu il existe pas non ?

Présentation

  • : Totus Tuus
  • : A Jésus par Marie - Un site catholique pour apprendre à connaître et aimer Dieu de tout son coeur et de toute son intelligence.
  • Contact

Cher ami lecteur, tu es le e visiteur. La Paix soit avec toi. 

Ecouter un enseignement sur la foi catholique

Vous rendre sur le blog ami dédié à Claude Tresmontant

Visiteurs actuels