Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 janvier 2009 7 04 /01 /janvier /2009 13:13

Chers amis lecteurs,

Il est d'usage dans certaines communautés chrétiennes de tirer au sort chaque année le nom d'un saint, qui sera notre compagnon de route tout au long de l'année.

Les saints sont des vivants auprès de Dieu. Le Catéchisme de l'Eglise catholique nous enseigne que "les témoins qui nous ont précédés dans le Royaume (cf. He 12, 1), spécialement ceux que l’Église reconnaît comme "saints", participent à la tradition vivante de la prière, par le modèle de leur vie, par la transmission de leurs écrits et par leur prière aujourd’hui.

"Ils contemplent Dieu, ils le louent et ne cessent pas de prendre soin de ceux qu’ils ont laissé sur la terre.

"
En entrant "dans la joie" de leur Maître, ils ont été "établis sur beaucoup" (cf. Mt 25, 21). Leur intercession est leur plus haut service du Dessein de Dieu. Nous pouvons et devons les prier d’intercéder pour nous et pour le monde entier." (CEC § 2683)

"Est-il bon et utile de recourir à l’intercession des Saints ? Il est très utile de prier les Saints et tout chrétien doit le faire. Nous devons prier particulièrement nos Anges Gardiens, la Vierge Marie, la Très Sainte Mère de Dieu, saint Joseph, Patron de l’Eglise, les saints Apôtres, les Saints dont nous portons le nom et les Saints Protecteurs du diocèse et de la paroisse.

"Quelle différence y a-t-il entre les prières que nous adressons à Dieu et celles que nous adressons aux Saints? Entre les prières que nous adressons à Dieu et celles que nous adressons aux Saints, il y a cette différence que nous prions Dieu afin que, comme auteur des grâces, il nous donne les biens et nous délivre des maux, et nous prions les Saints afin qu’ils intercèdent pour nous comme nos avocats auprès de Dieu.

Quand nous disons qu’un Saint a fait une grâce, que voulons-nous dire ? Quand nous disons qu’un Saint a fait une grâce, nous voulons dire que ce Saint l’a obtenue de Dieu."

(
Extraits du Catéchisme de St Pie X)

Ce sont les saints qui nous choisissent plus que nous ne les choisissons. Une pieuse tradition consiste à invoquer le Saint-Esprit par une hymne ou une prière spontanée, et à demander à Dieu de nous bénir par la puissante intercession des saints. Celui qui le désire peut alors tirer au sort le nom d'un saint qui sera son compagnon invisible de prière tout au long de l'année. Sous le nom du saint, on peut lire aussi une parole caractéristique le concernant -souvent tirée de l'Ecriture- ainsi qu'une intention de prière pour l'année. En recevant le nom du saint, chacun prend à coeur de mieux connaître la vie de son protecteur et compagnon pour l'année afin d'en tirer un profit spirituel et de développer une profonde amitié avec ce céleste ami.

Je viens pour ma part de tirer au sort mon saint patron pour l'année. Il s'agit de Saint Dominique Slavio - que je connais très mal (je crois me souvenir qu'il a été l'ami personnel de Saint Jean Bosco, mais je n'en sais guère plus...). La parole à méditer : "Un Saint triste est un triste saint". Tout un programme! L'intention de prière : prier pour les enfants dont les parents sont séparés...

Vous aussi, chers amis lecteurs, pouvez, si vous le souhaitez, tirer au sort un saint patron pour l'année. Vous pouvez le faire en ligne sur Internet à l'adresse suivante :
http://www.mariereine.com/un-saint-pour-Lannee.php3

Mais n'oubliez pas de le faire dans un esprit de prière afin que votre compagnon vous soit vraiment un don de Dieu pour cette nouvelle année 2009.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Odile 09/01/2009 23:55

Bonsoir Matthieu,Tu vois, je viens ENFIN sur ton blog ... sans à peine oser au regard des différents articles / commentaires que j'ai pu lire.J'ai bien apprécié l'idée du Saint compagnon invisible qui peut m'accompagner durant cette nouvelle année alors j'ai procédé au tirage et est élu à mes côtés ..... St Louis-Marie Grignon de Montfort. C'est marrant car :1/ j'ai été baptisé dans une église qui porte son nom2/ je vais la plupart du temps dans les dpts français qu'il a traversés3/ j'ai déjà découvert que "Totus tuus" est une expression de Saint Louis Marie Grignon et non pas de JP II comme je le croyais initialement ...... cela est-il un signe pour que je visite ton blog régulièrement ?? Matthieu : superbes les musiques en lien sur ton blog ; j'écoute souvent en boucle "Je suis fait pour ça" ... et moi, pour quoi ? pour qui ? suis-je faite ? Je pose la question mais j'ai tout de même quelques idées de réponse !!Ciao, bonne soirée, il ne me reste qu'à "potasser" St Louis-Marie Grognon de Montfort

Yves 05/01/2009 19:14

La communauté des Béatitudes nous propose aussi ce même usage via ce lien : http://www.feuetlumiere.org/index.php?id=701#5907Bonne année avec Dominique Savio mon cher Matthieu. A Hervé : pourquoi critiquer le catéchisme de Saint Pie X ? Est-il devenu hérétique dès la proclamation de celui de 1992 ?

Hervé de P 05/01/2009 13:15

Sainte et Bonne Année, Matthieu !Personnellement, je ne suis pas très fan de cette coutume de tirer au sort un saint pour l'année (je crois bien à l'intercession des saints, mais autant les prier tout au long de notre vie (pas un an slmt) et les choisir en les connaissant auparavant. Je remarque que tu cites le catéchisme de Pie X : sais-tu que l'Eglise en a publié depuis ? ;-)  Sinon, Dominique Savio (sans "l") était un jeune élève de Don Bosco, à Turin au 19ème. Il est mort de maladie très jeune, mais était rapidement devenu un modèle de sainteté, auprès de ses camarades, les invitant à la joie et à la prière fréquente. Je crois que c'est l'un des saints patrons des enfants et adolescents. Quand j'avais environ 10 ans, on m'avait offert une cassette audio racontant sa vie (et une autre sur Jean Bosco, bien sûr), puis j'ai lu une bande dessinée. Cela date un peu, mais je m'en souviens encore !  En union de prières,

Matthieu 04/01/2009 20:37

Dieu existe-t-il en dehors de la science? (C'est ce que je comprends de votre question)La réponse me paraît évidente : si Dieu relevait de l'observation scientifique, il y a longtemps qu'on l'aurait observé...L'existence de Dieu se situe au-delà de la science. Pour la bonne raison que la science a pour objet exclusif de scruter la réalité matérielle, qui vient de Dieu ; non de s'interroger sur Dieu. La science ne peut donc démontrer l'existence de Dieu, puisqu'elle s'interdit - par méthode - de poser seulement la question.Explorer l'univers, en comprendre la structure, la genèse et l'évolution, cela est une chose - qui relève de la démarche scientique. Savoir pourquoi l'univers existe et pourquoi il existe tel qu'il est (avec son ordre et ses lois), cela en est une autre, qui relève du questionnement métaphysique.On voit bien toutefois c'est le réel objectif lui-même qui interroge l'homme sur l'origine du cosmos et de ses étonnantes caractistiques. Il est donc difficile (voire insensé...) pour un philosophe de se désintéresser totalement des résultats de la recherche scientifique. Car c'est elle qui nous fournit la matière première de la réflexion. C'est le réel positif observé scientifiquement qui, en lui-même, pose question.Dès lors : si la science n'a pas vocation à démontrer l'existence de Dieu, elle nous fournit cependant une aide précieuse pour entrevoir, derrière le voile du réel observé, l'existence du Créateur de toute chose.

Etincelle 04/01/2009 15:09

dieu, sans la science n'existe t'elle pas sans la science?

Présentation

  • : Totus Tuus
  • : A Jésus par Marie - Un site catholique pour apprendre à connaître et aimer Dieu de tout son coeur et de toute son intelligence.
  • Contact

Cher ami lecteur, tu es le e visiteur. La Paix soit avec toi. 

Ecouter un enseignement sur la foi catholique

Vous rendre sur le blog ami dédié à Claude Tresmontant

Visiteurs actuels