Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 mars 2008 4 13 /03 /mars /2008 12:53

Le 31 août 2006, le Pape Benoît XVI a reçu les membres du Clergé d’Albano, et répondu (de manière improvisée) à leur question. Extrait.

Devons-nous avoir de l'espoir pour ce diocèse, pour cette portion du peuple de Dieu qu'est ce diocèse d'Albano et pour l'Eglise ? Je réponds sans hésitation : oui! Naturellement nous avons de l'espoir : l'Eglise est vivante! Nous avons derrière nous deux mille ans d'histoire de l'Eglise, avec tant de souffrances et aussi avec de nombreux échecs : pensons à l'Eglise en Asie mineure, la grande et florissante Eglise de l'Afrique du Nord, qui a disparu avec l'invasion musulmane. Des parties de l'Eglise peuvent donc réellement disparaître, comme dit saint Jean dans l'Apocalypse, ou le Seigneur à travers Jean : "Je vais venir à toi et je déplacerai ton chandelier, si tu ne te convertis pas" (2, 5). Mais, d'autre part, nous voyons comment malgré tant de crises, l'Eglise est née à nouveau avec une nouvelle jeunesse.

Au siècle de la Réforme, l'Eglise catholique semblait, en vérité, presque révolue. Le nouveau courant semblait triompher, affirmant : maintenant l'Eglise de Rome est révolue. Mais nous voyons qu'avec les grands saints, comme Ignace de Loyola, Thérèse d'Avila, Charles Borromée et d'autres, l'Eglise renaît. Elle trouve dans le Concile de Trente une nouvelle actualisation et une revitalisation de sa doctrine. Et elle revit avec une grande vitalité.

Nous voyons le siècle des Lumières, lorsque Voltaire a dit : enfin cette antique Eglise est révolue, vive l'humanité! Et que se passe-t-il en revanche? L'Eglise se renouvelle. Le XIXe siècle devient le siècle des grands saints, d'une nouvelle vitalité pour de nombreuses Congrégations religieuses, et la foi est plus forte que tous les courants qui vont et qui viennent.

Il en a été ainsi également au siècle dernier. Hitler a dit une fois : "La Providence m'a appelé, moi un catholique, pour qu'on en finisse avec le catholicisme. Seul un catholique peut détruire le catholicisme". Il était sûr de posséder tous les moyens pour détruire finalement le catholicisme. De même, le grand courant marxiste était sûr de réaliser la révision scientifique du monde et d'ouvrir les portes à l'avenir : l'Eglise est arrivée à sa fin, elle est révolue! Mais l'Eglise est plus forte, selon les paroles du Christ. C'est la vie du Christ qui vainc dans son Eglise.

Même à une époque difficile, alors que les vocations manquent, la Parole du Seigneur reste pour l'éternité. Et celui qui – comme le dit le Seigneur lui-même – construit sa vie sur ce "roc" de la Parole du Christ, construit de manière solide. C'est pourquoi nous pouvons avoir confiance.
Nous voyons également à notre époque des initiatives de foi. Nous voyons qu'en Afrique l'Eglise, malgré tous les problèmes, possède toutefois une fraîcheur de vocations encourageante. Et ainsi, avec toutes les diversités du paysage historique d'aujourd'hui, nous voyons – et plus encore, nous croyons – que les paroles du Seigneur sont esprit et vie, ce sont des paroles de vie éternelle. Saint Pierre a dit (…) dans l'Evangile (Jn 6, 69) : "Tu as les paroles de la vie éternelle. Quant à nous, nous croyons, et nous savons que tu es le saint, le saint de Dieu". Et en voyant l'Eglise d'aujourd'hui, en voyant, avec toutes ses souffrances, la vitalité de l'Eglise, nous pouvons nous aussi dire : nous croyons et savons que tu nous donnes les paroles de la vie éternelle, et donc une espérance qui ne déçoit point.



Lire le texte intégral de l'échange du Pape Benoît XVI avec les prêtres d'Albano

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Totus Tuus
  • : A Jésus par Marie - Un site catholique pour apprendre à connaître et aimer Dieu de tout son coeur et de toute son intelligence.
  • Contact

Cher ami lecteur, tu es le e visiteur. La Paix soit avec toi. 

Ecouter un enseignement sur la foi catholique

Vous rendre sur le blog ami dédié à Claude Tresmontant

Visiteurs actuels