Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 décembre 2005 2 20 /12 /décembre /2005 23:02

Article revu et corrigé le 20 décembre 2018

Cher ami lecteur, 

Je ne suis pas un familier des blogs sur Internet, mais ayant découvert la simplicité de création de ceux-ci, je me suis dit : "Pourquoi pas"? 

Je te demande donc de la patience et de la compréhension, les choses vont peut-être prendre un peu de temps avant de prendre progressivement forme... 

Comment te présenter le site, alors que je suis en pleine improvisation, et que je ne sais où je vais... "L'Esprit souffle où il veut, et tu ne sais ni d'où il vient, ni où il va..." 

Peut-être pouvons-nous partir du titre... Totus Tuus... Tout à toi. Tout un programme. C'est une formule que l'on doit à St Louis Marie Grignion de Montfort : appartenir tout entier à Jésus... par Marie. 

Je vois les cheveux se dresser sur ta tête. Totus Tuus, Grignion de Montfort, Jésus, Marie,... Kessekssa??? Mais je dois être honnête avec toi. Je suis catholique, disciple de Jésus et dévot de la Sante Vierge. Autant annoncer la couleur tout de suite. :)

Oh, rassure-toi, je n'appartiens à aucune secte, je n'obéis à aucun gourou, je ne prends aucune drogue... Je suis quelqu'un tout ce qu'il y a de plus ordinaire. A 33 ans, je suis juriste dans une PME à Paris. 

Ma vie jusqu'à l'âge de 25 ans ressemblait à celle des jeunes hommes d'aujourd'hui : les études, la musique, les copains et les copines... Elle était surtout marquée par un profond mal-être, une tristesse intérieure qui pouvait aller jusqu'à me faire songer au suicide, un profond tourment sur la question du sens de ma vie. 

Tout a basculé il y a huit ans. En 1998. A la suite d'une rencontre personnelle avec Dieu. Ces mots te font peut-être sourire. J'avais la même réaction autrefois quand j'entendais un André Frossard parler de ce Dieu qu'il avait rencontré, en entrant simplement dans une église. Je le prenais pour un fou, ou pour un original. Et pourtant... C'est un autre monde que j'allais découvrir avec la foi, un monde dont j'ignorais l'existence, qui remplit ma vie aujourd'hui et comble mon coeur au delà de tout ce que je pouvais imaginer. 

Parler de Dieu aux hommes d'aujourd'hui me paraît essentiel. Je crois que pour beaucoup de jeunes en détresse auxquels je ne puis m'empêcher de m'identifier, parler de Dieu est une question de vie ou de mort. Pardonne-moi si ces mots te choquent, mais j'ose l'écrire ainsi, car c'est ainsi que je le ressens. 

Ce monde aujourd'hui a plus que jamais besoin qu'on lui parle de l'Amour de Dieu, Amour ô combien méconnu, dont notre coeur a si soif, et que le Christ est venu manifester au monde - ultimement par sa mort et sa résurrection. C'est du Coeur de Jésus ressuscité que se répandent sur l'humanité les fleuves d'eaux vives de l'Amour miséricordieux qui éteint la haine et guérit nos blessures. Comme il serait dommage de mourir de soif, si près de la source qui est là, vivifiante et inépuisable, à portée d'âme...

"Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau,
et moi je vous procurerai le repos.
Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples,
car je suis doux et humble de coeur,
et vous trouverez le repos.
Oui, mon joug est facile à porter, et mon fardeau léger"

 (Matthieu 11. 28-30)

 

Discussion avec un lecteur suite à la publication de cet article

Partager cet article

Repost0

commentaires

tyler 25/07/2006 00:26

merci ca marchebon j ai compris l idee generalje suis daccord sur le fait que ce soit bien de se rebeller contre la souffrance vouloir mieux (1ere partie je crois)meme etant non croyant mais surtout a l epoque ou j etait croyant le paradoxe des gens qui prei dieu que quand ca ne vas pas .et quand ils sont heureux ils s en attribue l origineil y a dailleur une chanson de stommy bugsy ( un rappeur sans grand talent )dont le titre est "je prie dieu quand je suis dans la merde il le sait alor il me laisse dedans "(veridique)par contre l idee que notre malheur ne soit que l expression que l on est pas ouvert notre coeur a dieux je trouve ca un peu faciled ailleur dans la reponse qu il fait a l auditeur je le trouve assez acusateur .voila c etait mon avis pas dans le but de choquer mais je me dit qu il doit t interesser vus qu on en discutte.et que d autre gens qui l ecouteron auron peut etre mon avis .donc c est peut etre l occasion d eclaircir cses points.

Matthieu 24/07/2006 10:06

Tyler, Dieu ne veut pas le mal et la souffrance. Sur cette question, je te renvoie à l'article suivant :
http://totus-tuus.over-blog.com/article-1852164.html

tyler 24/07/2006 01:20

matthieu je continue ici vus que tu ma donner le lien .et que sur l autre article tu discutte avec micky .je pense que et pour les interlocuteurs et pour les lecteurs se seras plus lisible et moins fouillis .(enfin si tu n y voit aucune objection bien sur )bon alor d abord je te remercie pour ton explication sur le "contrat"alor peut etre est ce un ego mal placer .mais cette notion de soumission je t avoue m ettonne un peu .quand tu repond a charles tu cite nietzsche  ce qui est bien vus puisqu il est vrai qu il fut un des plus grand argumentateur de la religion comme refuge .je t avoue que bien que l ayant lus je suis bien conscient de ne pas avoir compris en profondeur son message .j ai compris les idees genral bien sur .mais il y a une profondeur que je suis conscient de ne pas encore avoir aprehender en integralitee .(sans doute mon manque d etudes mais je trouve nietzsche un peu compliquer lol)quand tu repond pour ce jeune qui se suicide car il est seul .tu dit ensuite qu il aurait pus etre sauver par l amour de dieux .il n aurait plus etait seul .mais c est la justement est ce que c en est pas l illusion de ne pas etre seul qui l aurait sauver?pourrait tu developper autour du mal voulus par dieux?(ce n est pas une question qui me touche particulierement mais je pense que pour tes lecteurs ca peut etre interessant !)

Matthieu 30/12/2005 20:11

Cher Charles,
Il y a beaucoup de choses dans ton commentaire :
- la question du fait religieux (la religion, une imposture, ou une posture naturelle de l'homme, dont l'existence ne se limite pas à une vie purement animale) ;
- la question de l'athéisme (tu reprends, peut-être sans le savoir, la dialectique de Nietzsche : la religion comme refuge des faibles) ;
- la question du mal et de la souffrance (voulus par Dieu?)
- la question de l'homme : l'homme peut-il "s'en sortir" tout seul, peut-il vivre sans Dieu?
Je ne peux naturellement répondre à des questions si vastes en quelques mots seulement.
Sache simplement que ce Blog essaiera de répondre à toutes ces interrogations, et qu'en tout cas, telle est sa vocation profonde, la raison pour laquelle je me suis décidé à le créer. Je te remercie donc de ton message et t'invite à rester attentif à tout ce qui se fera sur ce Blog dans les prochaines semaines.
Je ne peux toutefois m'empêcher de revenir sur l'une des paroles de ton message. Tu écris :  "Si les jeunes ont des difficultés, ils ne peuvent compter que sur eux et on peut toujours s'en sortir à la force du poignet."
Tu emploies l'expression "s'en sortir". Mais se sortir de quoi? Des difficultés de la vie quotidienne? Des problèmes sociaux divers et variés rencontrés par beaucoup? Si tel est le cas, je suis d'accord avec toi, avec une peu de volonté et de caractère, et aussi un peu d'aide de la part d'hommes et de femmes de "bonne volonté" (qu'il s'agisse de la famille, des amis, des "politiques", des "associatifs", ou autres), on peut peut-être espérer "s'en sortir" seuls, sans Dieu.
Mais il est erroné de réduire les problèmes des jeunes à des problèmes sociaux.
Beaucoup de jeunes hommes et de jeunes femmes sans difficultés sociales notables souffrent en effet profondément. Ils se posent la question du sens de leur vie ; ils souffrent de solitude et d'un vide spirituel lié à un manque d'amour, ils ont le sentiment de ne pas exister pour quelqu'un, ils ne se reconnaissent pas dans la société actuelle, et ne trouvent dans ce monde aucune compensation à la mesure de leur profonde détresse. C'est la raison pour laquelle certains décident malheureusement de mettre fin à leur jour. Ils n'ont trouvé nulle part de réponse à leur mal-être, et la mort s'est présentée à eux comme la seule issue.
Comment croire que ces jeunes peuvent s'en sortir "tout seuls"? C'est précisément ce genre de discours qui les conduit au désespoir, car précisément, ils ne veulent pas rester tout seuls. Et c'est de cette solitude intérieure, de ce vide sidéral qu'ils ressentent au plus profond d'eux-même dont ils crèvent, et dont ils désespèrent de pouvoir un jour sortir.
Je me souviens que dans mes moments de déprime, avant ma conversion, je ne trouvais aucune consolation nulle part, et que tout ce que je m'entendais dire alors, c'est "botte-toi les fesses!" ou "remues-toi un peu!" La belle affaire!
La Bonne nouvelle de l'Evangile doit donc être proclamée à tous les hommes qui ont fait l'expérience de l'Amour de Dieu. Je le répète : c'est sans doute pour beaucoup de jeunes d'ajourd'hui (et de moins jeunes d'ailleurs) une question de vie ou de mort.
Non, chers jeunes, vous n'êtes pas seuls, vous n'êtes pas abandonnés. Dieu existe, et Il est bon. Vous n'êtes pas une erreur de la nature, Dieu vous a créé et désiré de toute éternité, et Il veut entrer avec chacun de vous dans une relation d'Alliance et d'amitié. Ce Dieu là qui est un Dieu personnel désire entrer dans une relation personnelle avec chacun d'entre vous. Il veut changer votre vie et vous combler de sa joie. Votre Dieu ne vous a pas créé en effet pour votre malheur, mais pour votre bonheur. Cherchez Dieu, et vous trouverez le bonheur.
Comment chercher Dieu concrètement? Ce Blog essaiera, avec le secours de la grâce divine, de vous aider à vivre cette relation avec les Créateur des Cieux, dont le beau visage resplendit sur toute la Création, dans l'Ecriture Sainte -la Bible- qui est la Parole de Dieu, et surtout, sur la face du "plus beau des enfants des hommes", Jésus, notre grand Dieu et Sauveur, venu sur la terre des hommes pour nous enseigner le chemin de l'Amour, de la Vie, de la Paix, et de la Joie véritable.
Puisse-t-Il vous bénir à l'instant où vous lirez ce message, et vous redonner des raisons d'espérer.

Charles 21/12/2005 10:04

La religion n'est qu'une imposture, c'est une arnaque. Ce concept ne sert qu'à justifier les difficultés que les plus faibles d'entre nous peuvent rencontrer (du genre si j'ai un pb c'est dieu qui me l'impose, principe largement évoqué dans la petite maison dans la prairie: un jour charles perd sa maison le lendemain sa maison brûle et sa fille devient aveugle et tout, cela c'est dieu qui l' a voulu). Si les jeunes ont des difficultés, ils ne peuvent compter que sur eux et on peut toujours s'en sortir à la force du poignet. Il ne faut pas se réfugier dans des croyances qui n'apporteront jamais aucune solutions aux difficultés de tous les jours.

Présentation

  • : Totus Tuus
  • : A Jésus par Marie - Un site catholique pour apprendre à connaître et aimer Dieu de tout son coeur et de toute son intelligence.
  • Contact

Cher ami lecteur, tu es le e visiteur. La Paix soit avec toi. 

Ecouter un enseignement sur la foi catholique

Vous rendre sur le blog ami dédié à Claude Tresmontant

Visiteurs actuels