Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juin 2011 6 18 /06 /juin /2011 23:00

Dimanche 19 juin 2011 – Solennité de la Sainte Trinité (Année A)

 

Le mystère de la Très Sainte Trinité - La foi en un Dieu Trinité est-elle monothéiste?

 

Première lecture : Ex 34. 4-9

« Il proclama lui-même son nom : Le SEIGNEUR, Dieu tendre et miséricordieux, lent à la colère, plein d'amour et de fidélité »

 

Cantique de Daniel

« Béni soit le nom très saint de la gloire »

 

Deuxième lecture : 2 Co 13. 11-13

« Que la grâce du Seigneur Jésus-Christ, l'amour de Dieu et la communion de l'Esprit Saint soient avec vous tous »

 

Evangile : Jn 3. 16-18

« Dieu a envoyé son Fils dans le monde, non pas pour juger le monde, mais pour que, par lui, le monde soit sauvé » 

 

***

Message audio du Pape : 2011

Angelus du Pape : 2008 - 2011

Homélie du Père Walter Covens : 2008

Homélie du Frère Dominique (Famille de Saint Joseph) : 2011 

Audio de Radio Vatican : 2011

Ce que l’Evangile nous dit et me demande

L'amour donne, le pouvoir domine (P. Raniero Cantalamessa)

Se tourner vers Dieu, ce n'est pas de la faiblesse (P. Pierre Desroches, de Montréal)

"Vous êtes une lettre du Christ" (P. Nicolas)

 

*** 

 

« Je SUIS le Seigneur, Dieu de tendresse et de fidélité, lent à la colère, plein d'amour et de fidélité (...) Tu pardonneras nos fautes et nos péchés » (Ex 34. 6. 9)

 

« Après avoir renouvelé les mystères du Salut - depuis la naissance du Christ à Béthléem jusqu'à la venue du Saint-Esprit à la Pentecôte, la liturgie nous propose le mystère central de notre foi : la Sainte Trinité, source de tous les dons et de toutes les grâces, mystère ineffable de la vie intime de Dieu.

 

« Peu à peu, avec une pédagogie divine, Dieu a manifesté sa réalité intime, nous a révélé comment il est en lui-même, indépendamment de toute la Création. Dans l'Ancien Testament, il nous fait surtout connaître l'Unité de son Être, sa complète distinction du monde et sa façon d'être en rapport avec lui, comme Créateur et Seigneur. On nous enseigne ainsi de nombreuses façons que Dieu, à la différence du monde, est incréé ; qu'il n'est pas limité à un espace (il est immense), ni au temps (il est éternel). Son pouvoir n'a pas de limites (il est tout-puissant).

 

« L'Ancien Testament proclame surtout la grandeur de YHWH, Dieu Unique, Créateur et Seigneur de tout l'Univers. Mais il se révèle aussi comme le berger qui cherche son troupeau, qui soigne les siens avec amour et tendresse, qui pardonne et oublie les fréquentes infidélités du peuple élu... En même temps, se manifestent la paternité de Dieu le Père, l'Incarnation de Dieu le Fils qui est annoncée par les Prophètes, et l'action du Saint-Esprit qui vivifie tout.

 

« Mais c'est le Christ qui nous révèle l'intimité du mystère trinitaire et l'appel à participer d'elle. "Personne ne connaît le Père sinon le Fils et celui à qui le Fils veut le révéler." Il nous révéla aussi l'existence du Saint-Esprit près du Père et il l'envoya à l'Eglise pour qu'il l'a sanctifie jusqu'à la fin des temps ; et il nous révéla la très parfaite Unité de vie entre les Personnes divines.

 

« Le mystère de la Sainte Trinité est le point de départ de toute la vérité révélée et la source d'où procède la vie surnaturelle et vers où nous nous dirigeons : nous sommes fils du Père, frères et co-héritiers du Fils, sanctifiés continuellement par le Saint-Esprit pour nous identifier chaque fois plus au Christ. C'est ainsi que s'accroît le sens de notre filiation divine. Cela nous fait être temples vivants de la Sainte Trinité.  » (François Carvajal, in Parler avec Dieu, Tome IX).

        


Partager cet article

Repost 0
Published by Matthieu BOUCART - dans Liturgie
commenter cet article

commentaires