Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 février 2012 1 20 /02 /février /2012 12:46

Prière conclusive de la Neuvaine à Marie Reine de la Paix pour que la France s’ouvre à Medjugorje, par Denise Verjus et Christiane Soucille, fondatrice et présidente de la Fraternité Sainte-Thérèse, Hervé Reynaud, site Chère Gospa, Yolaine Bironneau, organisatrice de convois humanitaires à Medjugorje pendant la guerre de Bosnie et Jacques Thouvenot, conseiller général de la Manche.

 

 

Vierge Marie, aujourd'hui nous voudrions rendre grâce à Dieu pour tous les bienfaits qu'il a accordés à la France au cours de son histoire.

 

Merci pour tous ces hommes et toutes ces femmes qui ont permis à notre pays de se structurer et d'être représenté au niveau mondial.

 

Merci pour tous ceux qui, connus ou inconnus, ont lutté pour la paix et ont défendu les plus fragiles, avec pour compagnon de route la tolérance, le pardon et le respect de la personne humaine.

 

Merci également pour tous les saints et toutes les saintes qui nous ont transmis la foi, ont lutté contre les hérésies, ont permis à la France de reprendre courage dans les moments de doute, ont bâti des églises et des cathédrales et créé des congrégations religieuses qui, aujourd'hui encore, portent aux quatre coins du monde la joie de Jésus ressuscité.

 

Nous rendons grâce également pour tes venues chez nous, Vierge Marie. Les lieux où tu es apparue sont si nombreux que l'on ne peut les nommer tous !

 

Vierge Marie, en ce jour où notre neuvaine s'achève, nous te présentons la France, notre France, qui est si chère à ton cœur. Nous te la présentons comme une perle dans un écrin de prières.

 

La situation actuelle est difficile. La perle n'a plus l'éclat d'autrefois. Cela est surtout dû au fait que nous sommes nous-mêmes devenus moins purs.

 

A Medjugorje, tu as dit que le cœur de l'homme était comme une perle qui brillait même dans l'obscurité quand il appartenait au Seigneur. Mais tu as ajouté que quand il était divisé – un peu au péché, un peu à tout –, le cœur dépérissait et ne valait plus rien (juin 1985).

 

Vierge Marie, nous t'en prions : de la même manière que Dieu n'a jamais abandonné Son Eglise dans les périodes les plus sombres de son histoire, intercède auprès de Lui pour qu'Il n'abandonne pas la Fille Aînée de Son Eglise.

 

Oui, intercède pour la France, toi qui es la Patronne principale de notre pays. Jette un regard plein de tendresse sur les Français. Regarde tous les gens qui t'ont priée au cours de cette neuvaine et vois, chère Gospa, comme tu es aimée chez nous.

 

Nous te le demandons du fond de notre cœur : fais que la foi de ceux qui t'ont accueillie comme Mère s'étende au pays tout entier, de telle sorte qu'une pluie de bénédictions puisse tomber sur la France.

  

Notre Père

Je vous salue Marie

Gloire au Père

Partager cet article

Repost 0
Published by Matthieu BOUCART - dans Medjugorje
commenter cet article

commentaires