Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 février 2013 5 22 /02 /février /2013 18:36

7453661-jesus-statue-at-vatican

Au moment où certains catholiques croient bien faire en préconisant une "Union civile" en faveur des "couples" homosexuels en lieu et place du "mariage homosexuel" qu'instituerait la loi Taubira - si elle était adoptée -, il est bon de se rappeler la position de l'Eglise catholique à ce sujet. Elle a été très clairement exposée dans une note de la Congrégation pour la doctrine de la foi de juin 2003 - il y a donc près de 10 ans. 

La voici présentée en 4 articles : 

1. Il n'y a pas d'analogie entre le mariage et les unions homosexuelles : "Il n'y a aucun fondement pour assimiler ou établir des analogies, même lointaines, entre les unions homosexuelles et le dessein de Dieu sur le mariage et la famille. Le mariage est saint, alors que les relations homosexuelles contrastent avec la loi morale naturelle. Les actes homosexuels, en effet, 'ferment l'acte sexuel au don de la vie. Ils ne procèdent pas d'une complémentarité affective et sexuelle véritable. Ils ne sauraient recevoir d'approbation en aucun cas'." 

2. S'opposer à la reconnaissance juridique des unions homosexuelles : "Lorsqu'on est confronté à la reconnaissance juridique des unions homosexuelles, ou au fait d'assimiler juridiquement les unions homosexuelles au mariage, leur donnant accès aux droits qui sont propres à ce dernier, on doit s'y opposer de manière claire et incisive." 

3. Argumentation rationnelle contre la reconnaissance juridique des unions homosexuelles : "La légalisation des unions homosexuelles aurait (...) comme résultat l'obscurcissement de la perception de certaines valeurs morales fondamentales et la dévaluation de l'institution matrimoniale (…). Il y a de bonnes raisons pour affirmer que de telles unions sont nuisibles pour le juste développement de la société humaine, et qu'elles lui nuiraient dans la mesure où augmenterait leur incidence effective sur le tissu social." 

4. Quelle attitude un catholique doit-il avoir en face de législations favorables aux unions homosexuelles? : "Tous les fidèles sont tenus de s'opposer à la reconnaissance juridique des unions homosexuelles (…) L'Église enseigne que le respect envers les personnes homosexuelles ne peut en aucune façon conduire à l'approbation du comportement homosexuel ou à la reconnaissance juridique des unions homosexuelles. Le bien commun exige que les lois reconnaissent, favorisent et protègent l'union matrimoniale comme base de la famille, cellule primordiale de la société. Reconnaître légalement les unions homosexuelles ou les assimiler au mariage, signifierait non seulement approuver un comportement déviant, et par conséquent en faire un modèle dans la société actuelle, mais aussi masquer des valeurs fondamentales qui appartiennent au patrimoine commun de l'humanité. L'Église ne peut pas ne pas défendre de telles valeurs pour le bien des hommes et de toute la société."

 

Lire aussi : Union civile, danger? du P. Cédric Burgun

Partager cet article

Repost 0
Published by Matthieu BOUCART - dans Questions sur la morale
commenter cet article

commentaires