Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 mai 2007 4 03 /05 /mai /2007 11:37

Extrait du discours prononcé par le Pape Benoît XVI aux Supérieurs généraux et Supérieures Générales des Instituts de vie consacrée et des Sociétés de vie apostolique, le 22 mai 2006.

Les hommes et les femmes consacrés ont aujourd'hui le devoir d'être des témoins de la présence transfigurante de Dieu dans un monde de plus en plus désorienté et confus, un monde où les nuances ont remplacé les couleurs bien nettes et claires.

 

Etre capable de regarder notre époque avec les yeux de la foi signifie être en mesure de regarder l'homme, le monde et l'histoire à la lumière du Christ crucifié et ressuscité, le seul capable d'orienter "l'homme qui avance parmi les conditionnements de la mentalité immanentiste et les impasses d'une logique technocratique" (Enc. Fides et ratio, n. 15).

 

(…) Appartenir au Seigneur veut dire brûler de son amour incandescent, être transformés par la splendeur de sa beauté : notre petitesse lui est offerte comme sacrifice au parfum suave, afin qu'elle devienne témoignage de la grandeur de sa présence pour notre époque qui a tant besoin d'être enivrée par la richesse de sa grâce.

 

Appartenir au Seigneur : telle est la mission des hommes et des femmes qui ont choisi de suivre le Christ chaste, pauvre et obéissant, afin que le monde croie et qu'il soit sauvé.

 

Appartenir totalement au Christ afin de devenir une confession de foi permanente, une proclamation sans équivoque de la vérité qui rend libre face aux séductions des fausses idoles qui aveuglent le monde.

 

Appartenir au Christ signifie maintenir toujours ardente dans notre coeur une flamme vivante d'amour, nourrie continuellement par la richesse de la foi, non seulement lorsqu'elle porte en elle la joie intérieure, mais également lorsqu'elle est unie aux difficultés, à la sécheresse, à la souffrance.

 

La nourriture de la vie intérieure est la prière, le colloque intime de l'âme consacrée avec l'Epoux divin. Une nourriture plus riche encore est la participation quotidienne au mystère ineffable de la divine Eucharistie, dans laquelle le Christ ressuscité se rend constamment présent dans la réalité de sa chair.

 

Pour appartenir totalement au Seigneur, les personnes consacrées embrassent un style de vie chaste. La virginité consacrée ne peut s'inscrire dans le cadre de la logique de ce monde ; elle est le plus "déraisonnable" des paradoxes chrétiens et il n'est pas donné à tous de la comprendre et de la vivre (cf. Mt 19, 11-12).

 

Vivre une vie chaste veut également dire renoncer au besoin d'apparaître, assumer un style de vie sobre et modeste. Les religieux et les religieuses sont appelés à le démontrer également dans le choix de leur habit, un habit simple qui soit le signe de la pauvreté vécue en union avec celui qui, de riche qu'il était, s'est fait pauvre pour nous faire riches de sa pauvreté (cf. 2 Co 8, 9).

 

Ainsi, et uniquement de cette manière, on peut suivre sans réserves le Christ crucifié et pauvre, en plongeant dans son mystère et en adoptant ses choix d'humilité, de pauvreté et de douceur.

 

 

 

Lire le texte intégral du discours du Pape Benoît XVI, le 22 mai 2006

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Totus Tuus
  • : A Jésus par Marie - Un site catholique pour apprendre à connaître et aimer Dieu de tout son coeur et de toute son intelligence.
  • Contact

Cher ami lecteur, tu es le e visiteur. La Paix soit avec toi. 

Ecouter un enseignement sur la foi catholique

Vous rendre sur le blog ami dédié à Claude Tresmontant

Visiteurs actuels