Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 février 2007 7 11 /02 /février /2007 17:31

Nous avons commencé la semaine dernière une série d'articles sur la question de l'existence de Dieu, afin de répondre à cette importante question posée par le Pasteur Eric Georges : pourquoi cette constante insistance de l’Eglise catholique sur la nécessité d’accorder la foi et la raison ? La foi n’est-elle pas un acte irrationnel, voire… une « folie » pour reprendre l’expression de Saint Paul ?

Je relisais récemment dans la revue Philosophie (n°6 – février 2007) cette appréciation de Peter Sloterdijk, un philosophe contemporain, au sujet de l’important discours du Pape Benoît XVI à Ratisbonne : « Bien sûr, l’harmonie évoquée par le Pape entre la raison et la croyance n’a jamais existé. Mais cette fiction harmonieuse est significative : elle montre que la théologie catholique veut retrouver les Lumières pour mieux affronter le défi musulman. Je me réjouis que l’une des grandes puissances de l’irrationalisme religieux s’aligne sur la tendance principale de la civilisation moderne qui laisse une place suffisante à la cohérence des expériences humaines et rationnelles ».

On reste confondu devant tant d’inculture… surtout de la part d'un philosophe de renom!

Car enfin, l’Eglise a toujours considéré, et son Histoire témoigne pour elle, que l’existence de Dieu peut être connue de manière certaine par l’homme au moyen de son intelligence naturelle, à partir de l’univers physique et cela, indépendamment de la révélation.

Ce rationalisme chrétien n’est pas, à vrai dire, une spécificité catholique. Il puise ses racines historiques dans la doctrine constante du monothéisme hébreu, de toute la tradition hébraïque biblique, et des livres en langue grecque du judaïsme hellénistique, tels que le livre de la Sagesse :

« Ils sont foncièrement insensés, tous ces hommes qui en sont venus à ignorer Dieu : à partir de ce qu'ils voient de bon, ils n'ont pas été capables de connaître Celui qui est ; en examinant ses oeuvres, ils n'ont pas reconnu l'Artisan. Mais c'est le feu, le vent, la brise légère, la ronde des étoiles, la violence des flots, les luminaires du ciel, gouverneurs du monde, qu'ils ont regardés comme des dieux. S'ils les ont pris pour des dieux à cause de la beauté qui les a charmés, ils doivent savoir combien le Maître de ces choses leur est supérieur, car l'Auteur même de la beauté est leur créateur. Et s'ils les ont pris pour des dieux à cause de la puissance et de l'efficacité qui les ont frappés, ils doivent comprendre à partir de ces choses combien Celui qui les a faites est plus puissant. Car la grandeur et la beauté des créatures font, par analogie, découvrir leur Auteur. » (Sagesse 13. 1-5).

Relisez bien votre Bible et les passages de l’Ancien Testament où il est question de la foi et de son contraire ; vous verrez qu’il n’est jamais question de faire porter la foi sur l’existence de Dieu. Lorsque Dieu par exemple reproche à Moïse ou à son peuple d'avoir manqué de foi, il ne leur reproche pas de ne pas avoir cru en son existence, mais de ne pas avoir cru en sa Parole. La foi dans la Bible ne porte ainsi jamais sur l’existence de Dieu, mais sur la vérité de la Parole de Dieu. Il est remarquable à ce sujet que la racine hébraïque « amen » qui signifie fort, solide, certain, stable, ait donné « émounah », que le grec a traduit par « pistis », que nous traduisons par foi ou fidélité, et « émet » qui signifie la vérité.

Ce n’est pas donc pas l’existence de Dieu qui est en jeu dans la Bible, mais bien la confiance du peuple (ou du prophète) en la Parole qui lui est adressée par Dieu. La croyance en l’existence de Dieu est supposée acquise par le moyen de la Création et des œuvres que Dieu manifeste dans l’histoire d’Israël.

Telle est la doctrine permanente du judaïsme orthodoxe, que Saint Paul a naturellement reprise à son compte, et développée dans sa lettre aux Romains :

« Ce qu'on peut connaître de Dieu est clair pour les hommes, car Dieu lui-même le leur a montré clairement.

« Depuis la création du monde, les hommes, avec leur intelligence, peuvent voir, à travers les oeuvres de Dieu, ce qui est invisible : sa puissance éternelle et sa divinité.

« Ils n'ont donc pas d'excuse, puisqu'ils ont connu Dieu sans lui rendre la gloire et l'action de grâce que l'on doit à Dieu. Ils se sont laissé aller à des raisonnements qui ne mènent à rien, et les ténèbres ont rempli leurs coeurs sans intelligence. » (cf. Rm 1. 18-23)

On le voit donc : la dissociation entre la foi et la raison n’est pas biblique, elle n’est pas conforme à l’enseignement de la Révélation, elle n’est pas orthodoxe.

(à suivre…)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Henry Saker 04/06/2012 13:31


Marcel, 


Je trouve et pense que vus n'avez vraiment pas apporté quelque chose de nouveau à l'article ! Je ne vais pas pinailler, mais avez-vous lu l'article ? Romains 1,19-21 y est cité ! Oui, comme cela
est dit dans l'article, on peut connaitre Dieu par ntre Intelligence... D'ailleurs, L'insensé dit en son coeur, il n'y a pas de Dieu !
(Proverbes 14,1)


Bonne journée !

Marcel (alias : plumedefou) 18/05/2012 03:39


bonjour,


oui, l'homme peut connaître Dieu!


Evangile de Jean 17 : 3, Jésus dit ceci : "Ceci signifie la vie éternelle : qu'ils apprennent à te connaître, toi, le seul vrai
Dieu, et celui que tu a envoyé, Jésus Christ!


Paul écrivant aux romain 1 : 20, s'exprime ainsi : Car ses qualités invisibles(celles de Dieu), se voient clairement depuis la création du monde, parce qu'elles sont perçues par les choses faites, oui sa puissance éternelle et sa Divinité, (...)


Bien entendu il est necessaire de rester dans son bon sens (celui que préconise la Parole de Dieu) et de faire usage de sa raison!


Et encore Paul écrivant aux Colosiens 2 : 8, nous avertit comme suit : "Soyez sur vos gardes : il se peut qu'il y ait quelqu'un qui vous entraîne comme sa proie au moyen de la phylosophie et
d'une vaine tromperie selon la tradition des hommes, selon les choses élémentaires du monde et non selon Christ."


Donc à la lumière de ces quelques extraits Bibliques, nous constatons qu'il est possible de connaître Dieu!


Merci de m'avoir lu!

Présentation

  • : Totus Tuus
  • : A Jésus par Marie - Un site catholique pour apprendre à connaître et aimer Dieu de tout son coeur et de toute son intelligence.
  • Contact

Cher ami lecteur, tu es le e visiteur. La Paix soit avec toi. 

Ecouter un enseignement sur la foi catholique

Vous rendre sur le blog ami dédié à Claude Tresmontant

Visiteurs actuels