Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 décembre 2006 4 14 /12 /décembre /2006 09:45

Extrait du discours prononcé par le Pape Benoît XVI lors de sa rencontre avec les prêtres du Val d’Aoste, dans la matinée du lundi 25 juillet 2005.

Y a-t-il encore besoin de Dieu? Est-il encore raisonnable de croire en Dieu? Le Christ est-il seulement une figure de l'histoire des religions ou est-il réellement le Visage du Dieu dont nous avons tous besoin? Pouvons-nous bien vivre sans connaître le Christ?

 

Il faut comprendre que construire la vie, l'avenir, exige également patience et souffrance. La Croix ne doit pas manquer également dans la vie des jeunes et faire comprendre cela n'est pas facile. Le montagnard sait que pour faire une belle expérience d'escalade, il doit faire des sacrifices et s'entraîner ; de même, le jeune doit également comprendre que pour la montée vers l'avenir de la vie, l'exercice d'une vie intérieure est nécessaire.

 

(…) Nous ne devons pas penser à un ensemble de règles que nous portons sur nos épaules comme une lourde besace sur le chemin de la vie. En ultime analyse, la foi est simple et riche : nous croyons que Dieu existe, que Dieu agit. Mais quel Dieu? Un Dieu avec un Visage, un Visage humain, un Dieu qui réconcilie, qui vainc la haine, et donne la force de la paix qu'aucun autre ne peut donner. Il faut faire comprendre qu'en réalité, le christianisme est très simple et donc très riche (…).

 

Il faut [aussi] comprendre que la foi crée essentiellement une assemblée, qu'elle unit.

 

C'est précisément cette essence de la foi qui nous libère de l'isolement du moi et qui nous unit dans une grande communauté, une communauté très complète - dans la paroisse, dans l'assemblée du dimanche - et universelle dans laquelle le moi devient un parent de tous dans le monde.

 

Il faut comprendre cette dimension catholique de la communauté qui se réunit chaque dimanche dans la paroisse. Donc si, d'une part, connaître la foi est un objectif, de l'autre, socialiser dans l'Eglise ou "rendre ecclésial" signifie s'introduire dans la grande communauté de l'Eglise, lieu de vie, où je sais qu'également dans les grands moments de ma vie - en particulier la souffrance et la mort - je ne suis pas seul (…). Et cela devrait se comprendre dès le début, c'est-à-dire que je ne serai jamais plus seul dans la vie. La foi me rachète de la solitude.

 

 

Lire le texte intégral du discours aux prêtres du Val d’Aoste, le 25 juillet 2005

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Totus Tuus
  • : A Jésus par Marie - Un site catholique pour apprendre à connaître et aimer Dieu de tout son coeur et de toute son intelligence.
  • Contact

Cher ami lecteur, tu es le e visiteur. La Paix soit avec toi. 

Ecouter un enseignement sur la foi catholique

Vous rendre sur le blog ami dédié à Claude Tresmontant

Visiteurs actuels