Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 novembre 2006 4 02 /11 /novembre /2006 17:41

 

[Chers amis lecteurs, je vous invite aujourd'hui à méditer la très belle homélie du Père Walter Covens prononcée le jour de la Toussaint, et relative au mystère de l'Eglise sur lequel nous méditons depuis quelques semaines. En voici quelques morceaux choisis.]

  

La foi n'est jamais une chose évidente. Elle est une épreuve. Ce que nous serons ne paraît pas encore clairement, nous dit S. Jean. C'est là justement que la foi intervient. La sainte Église n'est pas une Église sans pécheurs. Je ne suis pas venu pour les bien portants ni pour les justes, mais pour les malades et les pécheurs, dit Jésus. Nous venons de le reconnaître au début de la messe : nous sommes tous pécheurs. S'il fallait être un saint avant de devenir chrétien, cela n'aurait aucun sens. On est chrétien pour le devenir.

 

Le Concile de Trente dira : ceux qui disent qu'un chrétien en état de péché mortel ne fait plus partie de l'Église, qu'ils soient anathèmes!! Seulement, si j'ai la foi, je ne dirai pas que j'ai eu raison de commettre ce péché que j'ai fait.

 

S. Paul sait bien qu'il y a des pécheurs dans l'Église. Aux Corinthiens il reproche des choses très graves. Et pourtant il dit que l'Église est sainte. Elle est sans péché, mais elle n'est pas sans pécheurs.

 

Dans tous les membres de l'Église, tant qu'ils n'ont pas apostasié, tant qu'ils ont encore la foi, il y a de la sainteté. Cette foi ne sera pas suffisante pour les sanctifier, mais ils font toujours partie de l'Église. L'Église n'abandonne pas les pécheurs. Elle est comme une maman dont l'enfant est gravement malade: tant qu'il est encore en vie, elle ne l'abandonne pas. Au moment où il est mort, elle ne va plus le garder dans ses bras.

 

Mais il faut que l'enfant veuille rester près de sa maman. Pèguy, dans un très beau passage, dit ceci : Qu'est-ce qu'un chrétien? Un chrétien c'est un pauvre pécheur, mais qui prend la main. Et les saints, ceux que nous fêtons aujourd'hui, ce sont qui? Les saints, ce sont ceux qui donnent la main. Péguy dit : si vous prenez la main  qui vous est tendue, vous êtes chrétien. Si vous ne prenez pas la main qui vous est tendue, vous n'êtes pas chrétien. Cela veut dire que notre sanctification ne vient pas d'un effort que nous pourrions faire, aussi admirable soit-il. Notre sanctification vient d'une mendicité. Pour devenir un saint, il faut mendier. Tous les saints ont été des mendiants. Et plus ils ont mendié, plus ils ont reçu. Plus ils ont reçu, plus ils se sont sentis dépendants à l'égard de la miséricorde de Dieu.

 

Alors ne jugeons pas l'Église sur ce qu'elle n'est pas. C'est ce que nous dit Jacques Maritain :

 

"Les catholiques ne sont pas le catholicisme. Les fautes, les lourdeurs, les carences et les sommeils des catholiques n'engagent pas le catholicisme. Le catholicisme n'est pas chargé de fournir un alibi aux manquements des catholiques. La meilleure apologétique ne consiste pas à justifier les catholiques quand ils ont tort, mais au contraire à marquer ces torts, et qu'ils ne touchent pas à la substance du catholicisme et qu'ils ne mettent que mieux en lumière la vertu d'une religion toujours vivante en dépit d'eux. L'Église est un mystère. Elle a sa tête cachée dans le ciel, sa visibilité ne la manifeste pas adéquatement. Si vous cherchez ce qui la représente sans la trahir, regardez le pape et l'épiscopat enseignant la foi et les moeurs, regardez les saints au ciel et sur la terre ; ne nous regardez pas nous autres, pécheurs, ou plutôt regardez comment l'Église panse nos plaies et nous conduit clopin-clopant à la vie éternelle. La grande gloire de l'Église, c'est d'être sainte avec des membres pécheurs."  

 

 

Lire la version intégrale de l'homélie

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

david 06/11/2006 02:41

Les églises sont des sectes, la secte catholique alias l'Eglise, ou la secte protestante alias l'Eglise, se sont des sectes.

Eric George 04/11/2006 07:46

Oui, je lis aussi les articles d'Ichtus, l'image est jolie mais encore une fois, je crois que Dieu nous appelle tous "saints".Pour l'Eglise, je n'ai jamais nié qu'elle soit humaine, je nie juste qu'elle se limite à une institution. Enfin, quoique ne partageant pas la lecture symbolique du cantique des cantiques, j'aime bien la citationd e Bernard de Clairvaux. Mais elle s'applique également à la définition protestante de l'Eglise : le rassemblement de tous ceux que Jésus Christ appelle à participer à son corps.

P. Walter 04/11/2006 04:45

Lisez mon commentaire en entier et vous verrez que l\\\'usage du mot "saint" ne se limite pas à une impeccabilité, et encore moins à une infaillibilité. Quand S. Paul salue les chrétiens comme saints, il désigne non pas une sainteté subjective (morale) mais objective: ils sont saints parce que baptisés. C\\\'est dans ce sens aussi que l\\\'on appelle le pape: Saint-Père. Ce n\\\'est pas une canonisation, c\\\'est une reconnaissance de sa dignité en tant que successeur de Saint Pierre. Sommes-nous d\\\'accord ?Par contre, je ne peux pas vous suivre dans la distinction que vous faites entre "l\\\'institution catholique romaine" et "l\\\'Eglise". Cela gommerait tout le mystère. Car l\\\'Eglise de Jésus Christ est une réalité à la fois visible et spirituelle qui constitue "une seule réalité complexe, faite d\\\'un double élément humain et divin". Saint Bernard, dans son commentaire du Cantique des Cantiques écrit:"Humilité! Sublimité! Tente de Cédar et sanctuaire de Dieu: habitation terrestre et céleste palais; maison d\\\'argile et cour royale; corps mortel et temple de lumière; objet de mépris enfin pour les orgueilleux et épouse du Christ! Elle est noire mais belle, filles de Jérusalem, celle qui, pâlie par la fatigue et la souffrance d\\\'un long exil, a cependant pour ornement la parure céleste."

Matthieu 03/11/2006 23:52

Cher Pasteur,
J'aime beaucoup cette définition du saint, sur le Blog du Père Cormary :
http://icthus.over-blog.com/article-4377733.html

Eric George 02/11/2006 20:43

J'aime beaucoup cet article, sincèrement. Il suffirait qu'on convienne que l'institution catholique romaine n'est pas l'Eglise et on serait d'accord...Cependant, il y a une légère  erreur d'interprétation quant à Paul. Il n'uitilise pas le terme de saint au sens de "sans péché" ou "infaillible" d'ailleurs il dit clairement que les corinthiens sont saint (I corinthiens VI, 2, II corinhiens I, 1)

Présentation

  • : Totus Tuus
  • : A Jésus par Marie - Un site catholique pour apprendre à connaître et aimer Dieu de tout son coeur et de toute son intelligence.
  • Contact

Cher ami lecteur, tu es le e visiteur. La Paix soit avec toi. 

Ecouter un enseignement sur la foi catholique

Vous rendre sur le blog ami dédié à Claude Tresmontant

Visiteurs actuels