Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 juillet 2006 4 13 /07 /juillet /2006 21:46

 

Trois arguments forts plaident selon moi en faveur de l’authenticité des apparitions de la Vierge Marie à Medjugorje. Ce sont trois critères de discernement que je qualifierais d’« évangéliques », puisque tous trois évoqués dans le Nouveau Testament.

 

1°) La crédibilité des témoins

 

Dans l’Evangile, Jésus déplore le manque de foi de ses disciples devant le témoignage de ceux qui l’ont vu ressuscité :

 

Ainsi, en Marc au chapitre 16 : « Ressuscité de grand matin, le premier jour de la semaine, Jésus apparut d'abord à Marie Madeleine, de laquelle il avait expulsé sept démons. Celle-ci partit annoncer la nouvelle à ceux qui, ayant vécu avec lui, s'affligeaient et pleuraient. Quand ils entendirent qu'il était vivant et qu'elle l'avait vu, ils refusèrent de croire.

 

« Après cela, il se manifesta sous un aspect inhabituel à deux d'entre eux qui étaient en chemin pour aller à la campagne. Ceux-ci revinrent l'annoncer aux autres, qui ne les crurent pas non plus.

 

« Enfin, il se manifesta aux Onze eux-mêmes pendant qu'ils étaient à table : il leur reprocha leur incrédulité et leur endurcissement parce qu'ils n'avaient pas cru ceux qui l'avaient vu ressuscité. »

 

Ce qui me donne de croire en l’authenticité des évènements de Medjugorje, c’est donc tout d’abord l’autorité et la crédibilité des témoins de Medjugorje. Au premier rang desquels les voyants eux-mêmes : « six témoins qui ne se sont jamais contredits, six enfants qui sont passé par l’adolescence et sont maintenant des adultes sans qu’aucune des crises inhérentes à notre condition humaine ne porte la moindre ombre sur l’authenticité des messages. » (Frère Ephraïm).

 

On pourrait citer encore le Père Jozo Zovko, ancien curé de la paroisse de Medjugorje au moment des premières apparitions en 1981, à qui la Vierge est apparue dans l’Eglise, et le Père Slavko Barbaric(décédé en 2000).

 

Mais aussi, parmi les partisans de Medjugorje :

- l’un des plus grands théologiens du XXe siècle, le cardinal Hans-Urs Von Balthasar (" il n’y a qu’un seul danger avec Medjugorje, affirmait-il : c’est de passer à côté !") ;

- Mère Térésa ("Avant chaque messe, disait-elle, nous prions toutes un "je vous salue Marie" à la Vierge de Medjugorje") ;

- le Pape Jean-Paul II lui-même (qui dit un jour à la voyante Mirjana Soldo, dans une conversation privée : « Si je n'étais pas le Pape, je serai déjà à Medjugorje en train de confesser ») ;

- le Père René Laurentin, historien reconnu des apparitions de Lourdes, Pontmain, et de la rue du Bac ;

- le Père Daniel-Ange, et Monseigneur André-Mutien Léonard (à qui je dois personnellement d’être allé à Medjugorje), ce dernier déclarant au Bulletin de Presse de Medjugorje en date du 23 août 2000 : « Je désire demeurer ouvert à l´événement. Je connais des évêques amis qui ont comme règle de conduite de dire : “ attention, si nous sommes ouverts à l´événement de Medjugorje nous risquons peut-être d´encourager quelque chose qui n´est pas authentique ”. Il y un risque. Moi je suis sensible plutôt au risque inverse, je me dis : “ il est possible également, il est probable que le Ciel ait parlé aux hommes en ce lieu et je ne désire pas prendre le risque de me fermer à priori à cette grâce ” (…) Il y a le risque de passer à côté d´un don de la grâce. »

- la Communauté des Béatitudes, en particulier Frère Ephraïm (son fondateur) et Sœur Emmanuel,

- et tant d’autres : on pourrait en citer des pages et des pages, autant de personnalités fortes dans l’Eglise que beaucoup de catholiques seraient sans doute bien inspirés d’écouter.

 

2°) Les fruits

 

« Méfiez-vous des faux prophètes, mettait en garde Jésus. Ils viennent à vous déguisés en brebis, mais au-dedans ce sont des loups voraces. C'est à leurs fruits que vous les reconnaîtrez.

 

« On ne cueille pas du raisin sur des épines, ni des figues sur des chardons. C'est ainsi que tout arbre bon donne de beaux fruits, et que l'arbre mauvais donne des fruits détestables.

 

« Un arbre bon ne peut pas porter des fruits détestables, ni un arbre mauvais porter de beaux fruits. Tout arbre qui ne donne pas de beaux fruits est coupé et jeté au feu.

 

« C'est donc à leurs fruits que vous les reconnaîtrez. » (Mt 7. 15-20)

 

Et c’est donc à ses fruits, selon la parole même du Maître, que nous reconnaîtrons en Medjugorje un arbre bon ou mauvais, et dans ses partisans de vrais ou faux prophètes. Or, « on peut dire que les fruits de Medjugorje sont d’une qualité et d’une quantité exceptionnelles et sont en eux-mêmes un autre phénomène inouï dans l’histoire de l’Eglise. Ils vont de la conversion au retour aux sacrements, ils se traduisent par de nombreuses vocations religieuses et sacerdotales. Imaginez combien il faudrait prêcher de missions pour pouvoir toucher des millions et des millions de personnes dans le monde comme les apparitions l’ont fait. Combien de paroles il faudrait prononcer pour atteindre aussi sûrement les coeurs qu’avec les messages si simple et si évangéliques de la Vierge Marie. » (Frère Ephraïm)

 

Le Cardinal Siri de Gênes déclarait en 1989 : « J’ai constaté que les personnes qui reviennent de Medjugorje deviennent des apôtres. Ils renouvellent  les paroisses. Ils forment des groupes de prière et s’y retrouvent ensemble. Ils prient devant le Saint-Sacrement. Ils organisent des petites conférences, des discussions, et amènent d’autres personnes à Medjugorje. Et ces cercles, ces groupes grandissent et se multiplient. Ils renouvellent l’Eglise ! »

 

3°) La durée du phénomène

 

Dans le livre des Actes des Apôtres, au chapitre 5, il y a cet épisode où les Apôtres sont traduits devant le Sanhédrin, le Tribunal ayant condamné Jésus à mort : il leur est ainsi reproché d'annoncer le nom de Jésus dans les synagogues, et de répandre son enseignement dans tout Jérusalem. « Les membres du grand conseil, exaspérés, projetaient de les faire mourir. »

 

« Mais, poursuit le texte, un membre du grand conseil se leva ; c'était un pharisien nommé Gamaliel, docteur de la Loi honoré de tout le peuple. Il ordonna de faire sortir les Apôtres un instant, puis il dit : « Hommes d'Israël, faites bien attention à la décision que vous allez prendre envers ces hommes. Il y a quelque temps, on a vu surgir Theudas ; il prétendait être quelqu'un, et quatre cents hommes environ s'étaient ralliés à lui ; il a été tué, et tous ses partisans ont été mis en déroute et réduits à rien. Après lui, à l'époque du recensement, on a vu surgir Judas le Galiléen qui a entraîné derrière lui une foule de gens. Il a péri lui aussi, et tous ses partisans ont été dispersés. Eh bien, dans la circonstance présente, je vous le dis : ne vous occupez plus de ces gens-là, laissez-les. Car si leur intention ou leur action vient des hommes, elle tombera. Mais si elle vient de Dieu, vous ne pourrez pas les faire tomber. Ne risquez donc pas de vous trouver en guerre contre Dieu. » (Actes 5. 33-39)

 

Nous avons fêté, il y a quelques jours, le 25e anniversaire des premières apparitions de la Sainte Vierge à Medjugorje. 25 ans d’apparitions quotidiennes ! 25 ans de grâces inouïes, qui font de Medjugorje un phénomène unique dans l’histoire des apparitions, et dans toute l’histoire de l’Eglise!

 

« Voilà déjà vingt cinq ans que la sainte Vierge apparaît à Medjugorje, quelle fidélité ! Certains sceptiques au début de cet incroyable phénomène parlaient de l’épreuve de la durée, or le temps a donné raison aux plus simples, aux assoiffés et affamés de la Présence qui ont tout suite reconnu la présence du Ciel sur notre pauvre terre. » (Frère Ephraïm).

 

25 ans après le début des apparitions, personne n’a encore pu démontrer la moindre imposture à Medjugorje. Bien mieux : les analyses scientifiques réalisées en 1985 sous l’égide du Professeur Joyeux écartent définitivement la thèse de la supercherie de la part des voyants, ou celle de leur déséquilibre psychique. On a beau faire, on a beau dire… les adversaires de Medjugorje, dans l’Eglise ou en dehors, ont beau multiplier les ouvrages, les études, les enquêtes de toute sorte, et faire valoir toutes sortes de contre-arguments, le fait demeure : 25 ans après, Medjugorje tient encore debout ! Avec une multitude de fruits incontestables, et des témoins qui font autorité dans l’Eglise.

 

« Vous ne comprenez pas encore ? Vous avez le coeur aveuglé ? »

(Mc 8. 17)

 

 

(Cf. La position de l'Eglise sur Medjugorje + Bibliographie février 2006).

Partager cet article

Repost0

commentaires

francesuede 07/09/2015 11:50

Bonjour Xavier, Attendons la nouvelle position de Rome qui ne saurait tarder..J 'y serai fidèle. Pour l'instant les pélerinages privés vers Medjugorje sont autorisés par le Vatican. Prions afin que l'Esprit Saint souffle. Bien à vous tous, Une soeur dans le Christ et une amoureuse de Medjugorje pour y avoir été 6 fois, avec de nombreuses grâces de conversion recues.

Xavier 29/06/2015 11:10

Bonjour Matthieu,
Je me permets 3 réponses à vos arguments :
1) Sur la crédibilité des témoins : justement, il semble y avoir eu de graves problèmes d'obéissance aux débuts du phénomène, ce qui est toujours suspect. Saint Faustine disait que l'obéissance était la seule chose que le démon ne pouvait pas singer. J'ajoute que l'Église semble pointer du doigt un enrichissement des voyants grâce aux apparitions, voire un certain attachement désordonné à leur personne, ce qui est aussi suspect. J'ajoute qu'aucun des brillants théologiens ou hommes de foi que vous citez ne sont à l'abri d'être trompés.
2) Sur les fruits, il y en a, c'est évident. Mais ils peuvent tout à fait être ceux de la grâce habituelle de la prière et des sacrements. Venir sur un faux lieu de pèlerinage, avec un coeur ouvert et en vivant sincèrement des sacrements peut produire ces fruits. Ainsi les fruits positifs observés sont-ils à rapporter aux apparitions elle-même ou bien simplement à la démarche de foi et à l'ouverture du coeur des fidèles ? j'ajoute que la vraie qualité des fruits de Medjugorje se verra dans l'amour de l'Église, et donc dans l'obéissance et la confiance à son discernement.
3) Sur la durée du phénomène : il faut être prudent avec l'affirmation de Gamaliel. Car à ce jeu-là, vous pouvez dire que l'hindouisme, l'islam, les témoins de jehovah, les mormons et la secte de Raël sont voulus par Dieu car ils tiennent, et ce depuis bien plus longtemps que les apparitions de Medjugorje.

Il faut rappeler que l'Église, par la voix de la première autorité compétente en la matière c'est-à-dire l'évêque du lieu, n'a jamais donné son crédit à ces apparitions. Maintenant, il semble que ce soit Rome qui se fasse très circonspecte. Tout fidèle devrait immédiatement faire preuve de prudence. N'oublions jamais que nous ne pouvons pas nous tromper en obéissant à l'Église.

Pour ma part, une chose m'a toujours inquiété quant à Medjugorje : compte tenu de l'attachement énorme (malsain ?) de certains à un lieu d'apparitions non reconnues, ne risque-t-on pas un simili-schisme en cas de rejet de l'Église ? Les apôtres de Medjugorje m'ont toujours fait un peu peur : leur emballement pour des apparitions que les évêques du lieu avaient quand même plus ou moins désavouées m'a toujours semblé dangereux en l'état.

En toute objectivité, un fidèle peut aimer ce lieu, l'atmosphère qui y règne, voire les messages qui y sont donnés par les voyants (certains sont pas mal du tout, reconnaissons-le). Mais il ne devrait en aucun cas tenir pour certain que la Sainte Vierge y apparaît réellement, et encore moins enraciner sa foi là-dessus (quand certains en parlent, ça donne un peu cette impression).

Fraternellement,

Matthieu 20/11/2009 23:18


A ma connaissance, il n'y a pas de "magie" à Medjugorje. Je ne sais pas à quels "prodiges" vous faites allusion, Suzanne.

Vous parlez de Satan. Il est intéressant de noter dans l'Evangile qu'il a le pouvoir de faire passer l'oeuvre de Dieu pour des oeuvres de Beelzeboul (cf. Mt. 12 22-28). Attachons-nous donc
fidèlement à la position de l'Eglise catholique, et ne
rejetons pas hâtivement ce qui pourrait bien être d'authentiques apparitions de la Vierge Marie. Ne risquons pas de nous trouver en guerre contre Dieu (cf. Ac 5. 39).

Quant à l'économie, elle est aussi florissante à Lourdes ; cela invalide-t-il les apparitions à la petite Bernadette? Ce n'est pas parce qu'il y a des marchands du Temple qu'il n'y a pas de Temple,
qu'il n'y a pas un lieu Saint habité par la présence de Dieu.


RV 19/11/2009 20:50


Suzanne,
  
Le père Verlinde (dont vous citez le site) est un grand ami de Medjugorje !
 
RV


Suzanne 19/11/2009 10:25


Bonjour à tous,

J'ai trouvé un site qui pourra peut-être vous interesser. Cela parle d'obtenir des pouvoirs par le biais de la magie. cela m'a fait penser à Medjugorge Le"Sanctuaire des Prodiges"
N'oubliez pas qu'à la fin des temps Satan aura un pouvoir très puissant;nous sommes en plein dedans! l'économie est devenue très florissante au sanctuaire des "prodiges"; ne l'oubliez pas.

http://www.final-age.net/

Bien à vous, avec Jésus et Marie



Matthieu 09/10/2009 19:13



Cher masson, je te remercie d'être aussi franc!

Etonnant quand même, compte tenu de ce que tu écris sur Medjugorje, que tu ais jugé bon de t'y rendre 3 fois de suite... Amateur des "salles de cinéma de Satan"?

J'aimerais avoir des informations plus précises concernant les directives de Mgr Péric à l'encontre des voyants. Il me semblait que l'information avait été démentie.

"Jésus Christ n'a t il pas institué son Eglise pour discerner en la matière ?" Si, absolument. C'est pourquoi, j'ai fait un rêve : que les fidèles catholiques s'en tienne prudemment à sa
position officielle.

Le Seigneur te bénisse et t'accorde sa paix.



masson 09/10/2009 10:28


Il n'y a pas d'acharnement à dénoncer les oeuvres du Prince de ce monde.

Medjugorgé constitue, à mon sens, une immense salle de cinéma de Satan qui se donne à coeur joie de la crédulité et de la naiveté (touchante) des catholiques qui s'y rendent (comme moi 3 fois de
suite).

Non, l'Eveque de Mostar, Mrg Peric, ne s'acharne pas sur les "voyants" en leur demandant de se taire maintenant. Il est tout à fait sans son rôle d'agir de la sorte en sa qualité d'Ordinaire du
lieu responsable canoniquement de tout ce qui se déroule dans sa circonscription administrative.
Peut être les éprouve-il pour clore le dossier de la Conférence épiscopale ?

Jésus Christ n'a t il pas institué son Eglise pour discerner en la matière ?

En tous cas, ces interdictions épicopales n'ont pas empéché les voyants de diffuser les messages de jullet, aout et septembre !

Vous avez dit désobéissance ?


unpeud'humilité 28/05/2009 17:33

Chaque fois que vous avez besoin de défendre vos convictions humaines au  nom du Christ,  bec et ongles, vous n'êtes tout simplement pas dans sa paix. Vous vous construisez des empires et oubliez sa parole! Jesus n'est pas venu fonder une religion! Reveillez vous! Il est venu dire: aimez-vous les uns les autres! Il est venu dire: que personne ne nomme personne son pere ici bas! que personne ne se fasse de représentation et d'idole gravée dans la pierre! Il est venu annoncer son retour, dans son TEMPLE : LE COEUR DE L'HOMME. Si vous voulez vraiment ne plus avoir besoin de vous mettre en situation de guerre sainte a l'interieur de vous pour vous sentir ''dans le coup'', laissez tomber tout ce qui a été écrit et prphétisé par l'homme, et tenez vous en QU'A LA PAROLE DE JESUS, SOURCE DE LUMIERE DE PAIX ET DE JOIE!  Universel et accessible a tous les coeurs assoiffés de vérité et de reconfort, quelque soit sa race sa ''religion'',sa culture, son statut social!!!!VIVE JESUS!!! LA SOURCE D'EAU VIVE! 

Passant 19/11/2008 21:38

Et c'est reparti pour les trois blancheurs. Bosco lave plus blanc...

Yves 19/11/2008 21:07

Pas plus tard que ce week-end, Mgr Jeagger, l'évêque d'Arras a dit "qu'il ne se sentait pas en communion avec des catholiques anti-avortement". Je n'invente rien. C'est encore une preuve vivante que je ne peut pas croire à la CEF. Je crois seulement au Pape, à la Vierge Marie et à l'Eucharistie.

Yves 19/11/2008 20:59

Yves, vous savez lire ? "en communion avec le pape et jamais sans lui". Lorsque la conférence épiscopale sera en communion avec le pape (pas une communion "théorique" mais "pratique"), je reviendrai à elle. Aujourd'hui, de trop nombreux textes du Magistère ne sont pas appliqués par nos évêques. Ce n'est pas moi qui le dit, ce sont des milliers de prêtres... et même implictement notre pape à Lourdes. Qu'on ne vienne pas me dire que le "personne n'est de trop dans l'Eglise" ne veut rien dire. Benoît XVi pèse ses mots au miligramme. Il y a eu (et a toujours) une persécution de l'Episcopat sur les catholiques voulant appliquer les directives romaines. 

Yves (le 1er) 19/11/2008 20:26

C'est marrant, vous affirmez haut et fort votre attachement à l'Eglise et à son magistère, et en même temps vous dites que vous ne croyez pas en la conférence épiscopale. Or, comme le dit le Compendium du catéchisme de l'Eglise catholique à la question 179, "Par le sacrement de l’Ordre, les Évêques et les prêtres agissent, dans l’exercice de leur ministère, au nom et dans la personne du Christ-Tête". Le Compendium précise, à la question 183, "Le Collège des Évêques, en communion avec le Pape et jamais sans lui, exerce aussi sur l’Église un pouvoir suprême et plénier".Il me se semble dès lors qu'en "bon catholique" vous devriez à tout le moins respecter la conférence épiscopale. 

Yves 18/11/2008 18:11

Le lien que vous nous donner montre à quel point la conférence des évêques de France est a côté de la plaque. Je suis vraiment choqué de trouver "le monde des religions" par exemple en lien. On ne peut pas plus relativiste. Idem, on trouve Témoignage chrétien. Bizarre que Golias n'y est pas. Il n'ont pas osé... :-)Je regrette. La Vie n'est pas catholique. D'ailleurs, si cet hebdomadaire a changé de nom (ex-catholique), ce n'est pas pour rien. Pourquoi la CEF n'a pas mis en lien l'Homme nouveau ? Pourtant, c'est le "relais" officiel du Saint-Siège pour l'Osservatore Romano ?Vous savez, ce n'est pas une question politique. C'est une question de fond et de doctrine. Je me base en fonction du Magistère. Si un journal plutôt "gauchiste" respectait dans son intégralité les positions du Magistère, je n'aurais rien contre. La Vie écrit des articles complétement hérétiques en ce qui concerne la morale sexuelle de l'Eglise par exemple. Encore une fois, être "catholique" veut dire accepter dans son intégralité le Magistère.Comme je l'ai déjà fait savoir à Matthieu, je n'ai jamais cru en la conférence épiscopale française. Je suis un catholique romain, pas un gallican. Vous allez me dire que je suis sévère ? Peut-être. Mais à la suite de Benoît XVi devant les évêques à Lourdes, j'ai envie de redire haut et fort à nos évêques : "personne n'est de trop dans l'Eglise".Puisse nos évêques s'en souvenir... Lorsqu'ils appliqueront les directives venant de Rome (en matière doctrinale et liturgique), je commencerai peut-être à faire confiance à la CEF.

Hervé de P 18/11/2008 16:26

Yves, je suis à peu près d'accord pour Golias, même s'il semble contradictoire de les accuser de miner l'Eglise "de l'intérieur" alors qu'ils n'en font pas vraiment partie..Mais pour La Vie (et dans une moindre mesure TC), c'est différent. On peut ne pas apprécier tout ce qu'ils écrivent (ça m'est arrivé de les trouver un peu "légers" sur le plan spirituel ou ecclésial), mais ces journaux sont d'inspiration catholique. Vous pouvez les trouvez mentionnés ici, au même titre que FC ou RCF : http://www.eglise.catholique.fr/ressources-annuaires/sites-et-liens/liens.html?categorieID=30  Allez-vous me dire que la Conférence des Evêques est un repère de marxistes révolutionnaires ??  Et relativisons leur "très mauvaise santé" : toute la presse écrite, hors gratuits a connu une baisse des ventes (due en partie à Internet), mais La Vie diffusait en 2007 168.000 exemplaires, contre par exemple 66.000 pour Famille Chrétienne  (chiffres OJD). C'est également bien + que l'Homme Nouveau, qui a 10.000 abonnés plus quelques ventes au numéro. Il m'arrive de lire des publications catholiques de diverses inspirations et je crois qu'il y a des choses bonnes tant dans les journaux dits "conservateurs" que dans ceux qui se veulent plus ouverts. Si les principales valeurs sont conservées, cela permet de toucher davantage de lecteurs. La Vie a me semble-t-il toute sa place dans un paysage chrétien qui ne se limite pas aux amis de FC. Certains vous diraient que c'est dommage de voir que certains journalistes coopèrent avec Radio Courtoisie ou d'autres médias de droite nationale (pour utiliser un euphémisme). Acceptons que l'Evangile ne se limite pas à sa propre famille de pensée...Quant aux "communautés nouvelles", c'est peut-être un signe des temps, mais soyons prudents avant de les juger (pour les qualifier de "secte" ou de "bénédiction") et ne comptons pas seulement sur elles pour assurer tout le renouveau de l'Eglise : elles touchent seulement une fraction des croyants. C'est positif qu'il y ait des nouveaux bourgeons, mais nous pouvons espérer que le tronc principal (qui inclut surtout les paroisses diocésaines) continue son développement, malgré les difficultés de notre époque. Et ne restons pas focalisés sur les problèmes temporaires de l'Europe occidentale : les séminaires et noviciats sont loin d'être vides dans de nombreux pays d'Amérique Latine, d'Afrique, etc.         Fraternellement,

Passant 18/11/2008 14:32

A ce point ?

Yves 18/11/2008 13:39

Mon Dieu, quelle horreur. Jésuisme + Oecuménisme = Hérésie ?

Passant 18/11/2008 13:18

En plus, c'est une communauté oecuménique, à ma connaissance.

Yves 18/11/2008 12:56

Je ne suis pas là pour mettre des "notes" sur les différentes communautés. Etant donné que le fondateur du Chemin Neuf est un jésuite, permettez-moi de rester très prudent sur son contenu doctrinal. Je pense qu'il faut un éternel progrès dans la fidélité liturgique et doctrinale des nouvelles communautés. Le souffle de l'Esprit est venu après le concile et je m'en réjouis. Mais maintenant, nous devons travailler pour appliquer dans une "herméneutique de Vérité", les différents charismes nés à la suite du Concile Vatican II. Comme je l'ai déjà dis, nous sommes encore dans une phase de "transition". Je ne connais pas trop bien le Chemin Neuf. Pour tout vous dire, le jésuisme me fait peur. Donc, je ne me prononce pas.

Passant 18/11/2008 12:40

Yves, quod à propos du Chemin Neuf ?

Yves 18/11/2008 12:13

Que la Vie donne une tribune à Gérard Miller me choque est résume entièrement son idéologie. Ne polémiquons pas. Je resterai sur mes positions. A mes yeux, Golias, Témoignage chrétien et la Vie ne sont pas catholiques. D'ailleurs, je me réjouis de leur très mauvaises santé ces derniers temps. Je n'ai jamais dis que les Béatitudes était une communauté de "saints". Par contre, j'ai toujours dit que cette communauté fait l'objet d'une attaque idéologique par derrière. Ce que je voulais dire sur les "grands ordres" de l'Eglise, c'est qu'ils sont dans une phase d'essouflement (et particulièrement en Europe), les statistiques le prouvent. Le nouveau souffle jeune de l'Eglise en Europe - quoiqu'on dise - appartient aux nombreuses "nouvelles communautés" qui sont nées après le concile. C'est cela l'avenir de l'Eglise. Je parle bien évidemment en priorité pour l'Eglise en France. Ne vous inquiètez pas, je ne souhaite pas la disparation des "grands ordres". J'essaye juste de dire que des groupes - dont Golias - essayent de miner l'Eglise de l'intérieur. Je peux vous assurer que je "navigue" de paroisses en paroisses, de communautés en communautés, et je me rends de tout cela au quotidien. Le renouveau de l'Eglise en France passe obligatoirement par les nouvelles communautés. C'est pourquoi Golias en est allergique.

Matthieu 18/11/2008 12:03

Amen!

Hervé de P 18/11/2008 11:52

réponse aux commentaires n°27 et 30 :Bon, pour une fois, je suis d'accord sur un point avec Yves : Golias (que je n'achète pas pour ne pas soutenir ce "journal" qui n'est pas catholique mais attaque régulièrement l'Eglise) utilise effectivement des mensonges. Je n'irais pas jusqu'à l'assimiler au Diable, mais il y a une part de vrai dans vos attaques, Yves. Cela dit, Témoignage Chrétien et La Vie (dont un journaliste a son site web affiché dans la colonne de gauche du blog de Matthieu, Laurent Grzybowski) sont de meilleure qualité, même s'ils n'ont pas la même orientation que vous.. L'hebdo La Vie n'a rien de marxiste, ne vous croyez pas entourés de crypto-communistes...Ce qui me dérange dans votre commentaire, Yves, c'est que vous semblez décider tout seul qui a la Vérité. Je ne condamne pas toute la Communauté des Béat, mais il faut être prudent avant de dire que tout est évangélique chez eux. Si le Conseil Pontifical des Laïcs a mis cette communauté sous observation et retarde l'adoption des statuts canoniques, ce n'est pas par hasard : les autorités de l'Eglise trouvent qu'il y a quelques problèmes, au-delà des quelques plaintes d'anciens membres. Attendons avant de nous prononcer.Vous écrivez ensuite : "Soyez en sûr, Golias n'attaquera jamais les dominicains, les franciscains et les capucins. Des ordres qui n'attirent plus, qui voient leurs vocations chuter, cela doit réjouir Golias. La jeunesse et la fidélité à l'Evangile : voilà ce que Golias déteste"Je pense que vous faites erreur : ces communautés qui ont traversé 8 siècles sont toujours bien vivantes et figurent parmi les + importantes du catholicisme. Dans le monde, il y a actuellement (sources : http://www.catholic-hierarchy.org/ et QUID): 10.000 frères dominicains, environ 40.000 dominicaines, + de 35.000 Franciscains (dont 20.000 OFM, sans oublier les capucins et conventuels) ainsi que 12.000 Clarisses et au moins une centaine de milliers de Franciscaines (réparties dans de nombreuses congrégations dont les FMM, les soeurs de François d'Assise, etc). Le Tiers-Ordre franciscain dont je suis membre regroupe des millions de laïcs. On ne peut pas écrire sérieusement que les ordres mendiants "n'attirent plus" !Sans vouloir polémiquer, combien de personnes sont-elles consacrées, aux Béatitudes ? Quelques centaines au mieux. Je sais que les charismatiques recrutent depuis 20 ans, mais au niveau mondial, les principaux ordres sont toujours les franciscains, les jésuites, les bénédictains et les dominicains (qui recrutent toujours). Plutôt que de déprécier ces familles religieuses tout aussi fidèles dans l'ensemble à l'Evangile et à l'Eglise, prions pour que le Seigneur appellent des ouvriers pour Sa Moisson.

Yves 17/11/2008 23:41

Ce n'est pas "on dirait", mais je l'affirme haut et fort : oui, Golias est le Diable en personne. Certains de mes contradicteurs diront que je vois le diable partout. Peut-être. Mais là n'est pas le problème. Ce qui me dérange chez Golias, ce sont les mensonges. Des mensonges tournés idéologiquement contre l'Evangile. Comme je l'ai déjà dis dans mes commentaires précédants, c'est très facile de trouver des "victimes" qui n'ont pas voulu suivre le Christ jusqu'au "Calvaire de la Vérité". C'est très facile de manipuler à sa guise des "Judas modernes".Oui, ce n'est pas innocent que Golias s'attaque aux Béatitudes. Vous savez, le "but" de Golias est très simple : détruire les nouvelles communuatés porteuses de vocations et de fidélité à l'Evangile. Soyez en sûr, Golias n'attaquera jamais les dominicains, les franciscains et les capucins. Des ordres qui n'attirent plus, qui voient leurs vocations chuter, cela doit réjouir Golias. La jeunesse et la fidélité à l'Evangile : voilà ce que Golias déteste. Rien d'étonnant que cette communauté (et bcp d'autres en même temps) soit donc attaquée."Heureux serez-vous lorsque l'on vous persécutera..."

Yves 17/11/2008 23:04

Très bien, c'est tout à votre honneur. Cela dit, je ne vois pas ce qui vous permet d'affirmer que "ce n'est pas innocent que Golias s'attaque aux Béatitudes". On dirait que ce journal est pour vous le Diable en personne ! Apparemment, ce qui vous dérange c'est que des gens osent critiquer les Béatitudes et mettent le doigt sur des problèmes manifestes au sein de cette communauté. Moi je ne vois là que du travail journalistique on ne peut plus légitime. Le fait de mélanger sans prudence psychologie et spiritualité peut conduire à de graves conséquences. Dès lors que les spirituels s'occupent de spiritualité et qu'ils laissent à ceux qui ont été formés pour le soin de traiter des problèmes d'ordre psychologique ou psychiatrique. Il est selon moi tout à fait malsain et dangereux de prétendre posséder de pseudo pouvoirs de guérison, et ce alors que la santé des gens est en jeu. Donc merci à Golias, au Nouvel Obs et à tous les journalistes "gauchisés" qui évitent à bon nombre de personnes de se laisser gruger par de tels charlatans.

Yves 17/11/2008 22:14

Pour compléter : je ne suis ni de droite, ni de gauche. Je suis catholique, voilà tout. Et ce n'est pas de ma faute si la partie "gauche" est bcp plus éloignée que la partie "droite" de l'Evangile. Mon programme politique, c'est l'Evangile.

Yves 17/11/2008 22:05

Voilà maintenant la politique qui arrive. Je n'ai jamais dis que le crise d'aujourd'hui appartenait exlusivement à la politique gauchisée, révolutionnaire et marxisée de ces dernières années. Bien évidemment, les causes sont multiples. Je vous rejoins même entièrement sur toutes vos questions. Mais de là a innocenter Golias, Témoignage chrétien et la Vie, je trouve ça un peu gros. L'Eglise ne se replie pas sur elle-même. Au contraire. Depuis le concile Vatican II, elle s'ouvre au monde. Ce sont les idéologies gauchisées qui se replient dans leur sectarisme. Vous savez, ce n'est pas "innocent" que Golias s'attaque aux Béatitudes. (et puis, si je puis me permettre, j'ai un peu du mal à voir un esprit "traditionaliste" dans cette communauté). Une communauté qui essaye de vivre la Vérité de l'Evangile, Golias en est allergique. Voilà la Vérité.

Yves (le 1er) 17/11/2008 21:39

@ Matthieu : Certes, le Nouvel Obs est journal de gauche qu'on ne peut guère soupçonner d'affinités avec l'Eglise catholique. Cependant, il n'en demeure pas moins qu'il s'agit là d'un journal dont la qualité et le sérieux sont avérés. De plus, je ne vois pas pourquoi un chrétien ne doit lire que des publications étiquetées "Catho"...  @ Hervé : Merci pour cette réaction pleine de bon sens et de lucidité. @ Yves (n°2) : Non "la Vie" et les autres publications que vous mentionnez ne sont certes pas lues par les cathos traditionalistes de droite... Il reste que les propos que vous tenez à leur égard s'apparentent, eux, à du pur délire sans aucun fondement. Mais tout ce qui est excessif est insignifiant... En outre, si l'Eglise connaît une (relative) période de crise aujourd'hui, ce n'est ni dans un repli sur elle-même ni dans une attitude défensive voire hostile à l'égard du monde qui l'entoure qu'elle trouvera un nouveau souffle. D'ailleurs, les causes de la déchristianisation sont un peu plus complexes que ce dont vous parlez. Mais il est sans doute plus facile de désigner un bouc-émissaire (en l'occurrence, dans votre discours, la gauche et tout ce qui s'y apparente de près ou de loin) que de se remettre en question. Comment vivons-nous l'Evangile ? Sommes-nous les témoins d'un Dieu Amour ou seulement des moralisateurs ? C'est là, à mon humble avis, que les réponses sont à chercher. Bien cordialement.  

Matthieu 13/11/2008 14:48

Une autre raison pour laquelle je crois en Medjugorje : c'est l'actualité du message de la Vierge Marie (que confirment nos derniers échanges...) : "Paix, paix, paix, réconciliez-vous! Seulement la paix! Faites la paix avec Dieu et entre vous. Pour cela, il vous faut croire, prier, jeûner et vous confesser." (26 juin 1981)

Yves 13/11/2008 14:34

Allez... je suis prêt à tendre l'autre joue.Moi, je n'ai pas été jusqu'à l'insulte.J'essaye d'appliquer l'Evangile...Alors allez-y, continuez...Vous vous ridiculisez chère Babette... D'ailleurs, j'attend toujours votre réponse concernant vos problèmes d'Hébreux. Lorsque que l'on raconte n'importe quoi sur le catéchisme et sur l'interprétation hébraïque de la Bible, je pense qu'il vaut mieux se taire. Ne me racontez pas votre vie, j'en ai que faire ! Lorsque vous aurez compris que la Vierge Marie n'efface pas le Christ et que le Vatican (l'Eglise) n'est pas une nomenklatura, vous aurez fait un bon progrès dans votre vie spirituelle.

Babette 13/11/2008 14:18

Cher Yves, vous voilà Pape ! Déjà ! Vous promulguez le dogme de Marie Corédemptrice alors que même Benoît XVI n'a pas (encore) osé ! Faites-vous appeler Grégoire, pour reprendre la grande lignée des papes va-t-en-guerre.La France existe, cher Yves, l'église universelle du Christ aussi, et je n'ai jamais été Peace and Love. Je suis mariée depuis bientôt 40 ans (avec le même homme), j'ai trois grandes filles et 5 petits-enfants qui vont au catéchisme dans leur paroisse française (à Moscou et Nicosie...). Je n'ai jamais voté pour les fachos, ni d'extrême-droite ni d'extrême gauche. Et j'ai passé bien du temps dans une communauté charismatique. Mes lectures vont plutôt vers Xavier-Léon Dufour. Sur Marie, Laurentin et Lafrance voisinent avec Max Thurian, le Groupe des Dombes et le Magnificat de Martin Luther, car qui n'entend qu'une cloche n'entend qu'un son.Et je ne suis pas une chère p'tite dame, grand couillon ! César, père de Marius (vous connaissez Pagnol, j'espère) ajoute "quand on les fera danser, tu seras pas à l'orchestre"... mais c'est affectueux !Avec toute mon affection sororelle !PS : on dit "préférer à" et non "préférer que" ; protégeons la belle langue de notre belle patrie.

Yves 13/11/2008 13:39

Et puis vous savez Babette, si vous me trouver une personne fréquentant les Béatitudes "défilant avec un drapeau français frappé d'un coeur" comme vous le dîtes, vous m'appelerez...Merci pour ce moment de détente chère Babette ! Rien que de l'imaginer, j'ai du mal.

Yves 13/11/2008 13:01

On dirait que de défendre la Vérité du Christ ne plait pas à Babette. J'ai commencé à dire que la communauté des Béatitudes était une bénédiction pour l'Eglise, et, une fois de plus, on m'attaque sur du "délire imaginaire" qui n'a rien à voir avec le thème du début. Je suis catholique et français, c'est vrai. Peut-être faut-il que je m'en excuse ? Ahhh, pardonnez-moi Babette... c'est vrai que la France n'existe plus... que la religion catholique est une religion parmi tant d'autre... "Peace and love" comme on le dit sûrement chez vous ! Moi, je préfère le VDVRVF que le Peace and Love, ne vous déplaise chère p'tite dame. :-)Vous connaissez mal mon site. Le Christ y est très présent puisque la Co-Rédemptrice est y présente. Babette, vous m'épuisez... Relisez un peu votre catéchisme, le Magistère et la Sainte Ecriture. Lisez aussi du Saint Grignon de Montfort et vous verrez que la Sainte Vierge ne met pas le Christ en seconde position, au contraire...Oui, la Vérité est extrêmiste. L'Amour Miséricordieux de NSJC est extrêmiste, je le reconnais. Donc, m'insulter d'extrêmiste ne me gène pas. Au contraire. Cela prouve que je suis sur le bon chemin. Que de victime dans ce monde... Seigneur, prenez pitié.

Babette 13/11/2008 10:09

Cher Matthieu, il y a quand même des choses qu'il ne faut pas laisser écrire sans réagir.

Matthieu 13/11/2008 09:48

Allons, allons, ne nous égarons pas. Nous parlons sous l'égide de la Reine de la Paix (cf. l'article ci-dessus). Soyons miséricordieux les uns pour les autres, sobres dans nos paroles, et prudents dans notre jugement, y compris envers Frère Ephraïm qui vit une très grande épreuve spirituelle et qui a sans doute besoin de nos prières.

Babette 13/11/2008 09:34

Cher Yves, en voilà de belles insultes dignes de l'Action Française aux heures de sa gloire, heureusement révolue !C'est fou comme votre langage ressemble à celui des dirigeants suprêmes de la grande démocratie de République Populaire de Chine, les seuls à employer le mot clique contre leurs ennemis de classe.J'ai bien dit de classe, car c'est bien de cela qu'il s'agit. Défiler au nom du Christ (comme vous le faites sûrement) avec des drapeaux français frappés d'un coeur, n'est-ce pas un acte éminemment politique ?Et le Vatican n'est-il pas le siège d'une Nomenklatura qui fait de la parthénogénèse (procréation sans intervention d'un membre de l'autre sexe) politique où le chef est "élu" par ceux qui ont été NOMMES par son prédecesseur, et ainsi de suite ?Sur votre site (qui s'appelle Notre-Dame machin, pour éviter qu'on le prenne pour un site bêtement chrétien, car le Christ y est bien secondaire...) on ne voit que des Papes, comme en Chine on ne voit que des images des Dirigeants du Parti !Les partis uniques avec Dieu sont-ils plus respectables que les partis uniques sans Dieu ?D'ailleurs les haines les plus grandes sont bien entre les partis qui chassent sur les mêmes terres extrêmistes. Et les extrêmes se rejoignent toujours.

Yves 12/11/2008 23:52

Les plus grands pécheurs et les plus grands sectaires, ce sont les gourous travaillant à "Golias", "Témoignage Chrétien" et "la Vie". Lorsque toute cette clique soixante-huitarde pourrissant l'Eglise de l'intérieur depuis maintenant plus de 40 ans disparaitra, les vocations fleuriront. Nous sommes encore dans une phase de "transition" depuis le Concile Vatican II. J'ai personnellement un grand optimisme sur l'avenir de l'Eglise en France... Il faut encore attendre quelques années pour voir enfin disparaître la génération révolutionnaire et marxisée de ces derniers temps.

Hervé de P 12/11/2008 22:27

il manque un mot dans mon précédent commentaire : je voulais écrire "je ne crois pas que Fr. Ephraïm soit complètement innocent des accusations (...)"
J'ai lu que la justice française avait ouvert une information judiciaire à son sujet et que la semaine dernière, il a été placé en garde à vue dès son retour du Rwanda http://www.leparisien.fr/faits-divers/le-fondateur-de-la-communaute-des-beatitudes-arrete-06-11-2008-301841.phpMême si des personnes au sein des Béatitudes ont failli, ne confondons pas actes délictueux et organisation sectaire. J'espère que ces affaires ne vont pas rejaillir sur l'Eglise catholique dans son ensemble. Quelques brebis se perdent, mais le troupeau est globalement en bonne santé ;-)

Matthieu 12/11/2008 16:15

Eh bien merci Hervé pour toutes ces précisions qui montrent combien nous pouvons faire confiance à l'Eglise pour "rendre droit ce qui est courbé"!

Hervé de P 12/11/2008 15:28

Je crois que j'ai une position médiane entre vous : la Communauté des Béatitudes n'est pas une secte et il y a des choses intéressantes en sein (sur le plan spirituel en particulier), donc je ne soutiens pas Yves (le 1er). Mais je serais + modéré que Matthieu et Yves le 2ème car il ne semble pas que tout soit bon dans cette communauté (dont Matthieu ne pense "que du bien", ainsi que de "Fr. Ephraïm". Je connais un peu les Béat'(même à l'époque où ça s'appelait "Le Lion de Juda") et le mode de vie communautaire qui y est vécu avec mélange des religieux et des laïcs, confusion régulière entre spi et psy.. me conduit à être réservé. D'ailleurs l'épiscopat français semble l'être aussi , cf. cet article de La Croix -non, il n'y a pas que Golias !- de l'an dernier : http://www.la-croix.com/article/index.jsp?docId=2318458&rubId=4079 et un autre article d'une source tout à fait catholique : http://infocatho.cef.fr/fichiers_html/archives/deuxmilhuitsem/semaine04/28nx042eglisem.html Vous conviendrez que les autorités de l'Eglise, en reportant la reconnaissance officielle des statuts canoniques est plus prudente qu'Yves le 2è. Des questions se posent sur les "sessions de guérison" qui étaint organisées. Je crois que Fr. Ephraïm (ou Gérard Croissant, à l'état civil) n'est pas forcément de toutes les accusations dont il fait l'objet et qu'il est étonnant qu'il se soit réfugié au Rwanda alors que la justice le recherche. En résumé, je dirais que les Béatitudes ne sont pas à rejeter en bloc, mais qu'il convient d'être prudent et vigilant avant de tout approuver.

Yves 11/11/2008 15:14

Il s'agit surtout d'une fronde médiatique par derrière. C'est vrai, Golias (c'est à cause d'eux que tout est parti) a réussi à "trouver" un couple (sur je ne sais pas combien de milliers et de milliers de personnes fréquentant les Béatitudes) pour déclancher une polémique. Des personnes qui se sentent abusés, il y en a tous les jours dans notre monde de "victimes" dépersonnalisées. C'est très facile de trouver des "victimes" qui n'ont pas voulu suivre le Christ jusqu'au Calvaire...

Yves 11/11/2008 14:32

Il ne s'agit pas ici d'idéologie médiatique, il s'agit de faits qui sont rapportés par des anciens membres de la communauté qui se sont senti abusés. Je trouve cela sain que dans une société laïque, les médias puissent se sentir libres de dénoncer certaines situations manifestement intolérables. L'obscurantisme ne profite à personne, et certainement pas à l'Eglise. Quant à la conception dichotomique d'un monde qui se partage entre ceux qui connaissent la Vérité et ceux qui ne la connaissent pas, non seulement elle ne me paraît pas juste, mais elle me semble même dangereuse. C'est en effet au nom de la détention par un petit groupe d'individus d'une pseudo-vérité absolue que lles pages les plus sombres de l'histoire de l'humanité ont été écrites. Certes, pour moi, le Christ représente la Vérité, mais cette affirmation doit être bien comprise et ne doit en tout cas pas servir à tout justifier. La vérité existe mais elle n'est pas pour moi donnée de manière transcendante à un petit nombre d'élus ; cette vérité, c'est au contraire une vérité immanente (c'est la logique même de l'Incarnation) sans cesse à rechercher voire à construire avec le secours de l'Esprit Saint. 

Matthieu 11/11/2008 14:26

Merci Yves (le 2e) pour ta réponse à Yves (le 1er).Moi non plus à vrai dire, je n'ai pas l'habitude de chercher ce qu'il convient de penser sur l'Eglise et ses diverses communautés dans le Nouvel Observateur...L'article cité est déjà ancien. Un bon post était paru à ce sujet sur le blog Ichtus : http://icthus.over-blog.com/article-5297756.htmlQuant à frère Ephraïm et la communauté des Béatitudes, je n'en pense personnellement que du bien. Je fréquente régulièrement les retraites de la communauté et peut témoigner que l'Esprit Saint y souffle fort! Et je suis particulièrement reconnaissant à frère Ephraïm d'avoir publié la retraite des 33 jours de consécration au Coeur immaculé de Marie qui nous fait grandir en sainteté, dans une intimité plus grande avec la Mère de Dieu. Tous les ouvrages d'Ephraïm d'ailleurs devraient être lus, et ses cassettes écoutées. J'y encourage vivement mes lecteurs!Pour les livres : http://www.amazon.fr/s/ref=nb_ss_w?__mk_fr_FR=%C5M%C5Z%D5%D1&url=search-alias%3Daps&field-keywords=frere+ephra%EFmPour les audios : http://www.exultet.net/eshop/pages-advanced_search_result/index.html?main_page=advanced_search_result&search_in_description=1&keyword=ephra%EFmPour la retraite de consécration à la Sainte Trinité par Marie : http://www.mariereine.com/boutique-consecration-adultes.php3Alors peut-être qu'Ephraïm n'est pas un saint (mais qui l'est parmi nous?). N'oublions pas cependant que de nombreux saints canonisés ont connu l'incompréhension voire la persécution au sein même de leur Eglise. Alors, comme dit Yves (le 2e) : prudence...

Yves 11/11/2008 13:49

Arrêtez votre délire cher Yves. Les Béatitudes est une communauté excellente. Ne tombez pas dans l'idéologie médiatique qui ne cherche qu'une seule chose : détruire la Vérité. Les Béatitudes est une bénédiction pour l'Eglise. Vous tombez dans les délires de Golias et compagnie. Prudence. Les médias racontent pas mal de mensonges.

Yves 11/11/2008 12:04

En ce qui concerne la crédibilité des témoins dont vous parlez, je voudrais quand même vous signaler que tous ne sont pas au-dessus de tout soupçon. Celui que je vise est Frère Ephraïm. Je vous conseille de lire à ce sujet un article intéressant du Nouvel Obs (http://hebdo.nouvelobs.com/p2212/articles/a337680.html) concernant la secte (car il s'agit bien de cela) fondée par cet illuminé.Je précise que je suis moi-même catholique, ce qui ne m'empêche toutefois pas de considérer avec une énorme méfiance certains individus qui, à mon sens, utilisent la foi chrétienne pour assouvir leur soif de pouvoir. Ce qui est décrit dans l'article est proprement scandaleux et c'est une véritable honte pour l'Eglise catholique !

syboule 06/01/2008 19:20

cher vous, merci pour votre temoignage..pour autant je suis plus reservé sur Medjugorgé, j'y crois certes, mais tant que l'église ne s'est pas prononcer , je reste très prudente!!c'est un gage de sécurité que la prudence de l'Eglise, et ça fera grandir Medjugorge !!!

Matthieu 19/10/2006 23:16

Chère Asibella,
Je viens de parcourir le lien que tu m'as envoyé sur Medjugorje. Florence Pagan (qui me paraît cela dit être de très bonne foi) fait la confusion (habituelle) entre la décision (provisoire par nature) de non constat de supernaturalitate, et celle (définitive) de constat de non supernaturalitate.
Dans le premier cas, il n'est pas constaté d'évènements surnaturels (c'est le cas de Medjugorje... pour le moment!) ; dans le second, il est constaté que ce n'est pas surnaturel.
Je t'invite à prendre connaissance du texte de Mgr BRINCARD à ce sujet (que tu trouveras en cliquant sur les liens des deux précédents commentaires) pour bien situer et comprendre la position actuelle de l'Eglise sur Medjugorje (qui me donnerait envie de répliquer à Florence, si elle me lisait, qu'il ne convient pas d'être plus royaliste que le Roi!)
Il me semble également que Florence fait l'amalgame entre la décision de l'évêque du lieu, seule autorité habilitée à se prononcer définitivement sur l'authenticité d'une apparition (et à engager à ce titre l'infaillibilité de l'Eglise), et l'expression de son opinion personnelle au sujet d'un tel évènement. Car sauf erreur de ma part,  le charisme de l'infaillibilité s'exerce dans la prise de décision de l'Ordinaire du lieu, et non dans la simple expression de son intime conviction.
Donc, lorsque Florence écrit : "En ce qui me concerne, je choisis d'obéir et de suivre la décision de Mgr Zanic, l'évêque du lieu, ainsi que celle de son successeur, Mgr Peric", elle oublie tout simplement de préciser... qu'aucune décision définitive n'a été prise justement ni par l'un et par l'autre au sujet de Medjugorje!
Ne trouves-tu  pas curieux d'ailleurs qu'aucun de ces deux Ordinaires successifs, pourtant adversaires notoires de Medjugorje, n'aient statué définitivement à son sujet... depuis 25 ans que durent les apparitions! Voilà bien de quoi alimenter notre réflexion et méditation...

Matthieu 19/10/2006 19:25

... je te recommande aussi la lecture de cette article :
http://totus-tuus.over-blog.com/article-3235771.html

Matthieu 19/10/2006 19:22

Un grand merci Asibella pour ce lien que je vais étudier attentivement.
Pour l'heure, il me semble que la sagesse commande de s'en tenir rigoureusement à la position officielle de l'Eglise, qui n'est pas celle que croient les détracteurs de Medjugorje :
cf. http://totus-tuus.over-blog.com/article-1520572-6.html#anchorComment

Asibella 19/10/2006 11:12

Pourquoi moi je me méfie de Medjugorje ?
Parceque ça :
http://ec.eurecom.fr/~pagan/index_fr.html

Myriam Rita 20/07/2006 10:40

Bonjour Matthieu,
J'ai vu ton commentaire sur mon blog, je trouve ton blog super et complet.
Moi aussi j'y crois aux apparitions de la Vierge à Medjugorjie, les soeurs que je connais disent même qu'elle vient encore aujourd'hui, tout les 25 de chaque mois. C'est incroyable! et pourtant c'est bien vrai. Vivement que l'Eglise reconnaisse ces apparitions...
Union de prière

Présentation

  • : Totus Tuus
  • : A Jésus par Marie - Un site catholique pour apprendre à connaître et aimer Dieu de tout son coeur et de toute son intelligence.
  • Contact

Cher ami lecteur, tu es le e visiteur. La Paix soit avec toi. 

Ecouter un enseignement sur la foi catholique

Vous rendre sur le blog ami dédié à Claude Tresmontant

Visiteurs actuels