Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 janvier 2009 2 27 /01 /janvier /2009 13:56

Angélus du 28 janvier 2007 du Pape Benoît XVI.

Chers frères et soeurs,

Le calendrier liturgique rappelle aujourd’hui saint Thomas d’Aquin, grand docteur de l’Eglise. Avec son charisme de philosophe et de théologien, il offre un modèle valide d’harmonie entre raison et foi, dimensions de l’esprit humain, qui se réalisent pleinement dans la rencontre et le dialogue entre elles. Selon la pensée de saint Thomas, la raison humaine « respire », d’une certaine manière : c’est-à-dire qu’elle se meut dans un horizon ample, ouvert, où elle peut exprimer le meilleur d’elle-même. Lorsqu’en revanche l’homme se limite à penser uniquement à des objets matériels et « expérimentables » et se ferme aux grandes interrogations sur la vie, sur lui-même et sur Dieu, il s’appauvrit. Le rapport entre foi et raison constitue un sérieux défi pour la culture actuellement dominante dans le monde occidental et précisément pour cette raison, le bien-aimé Jean-Paul II a voulu y consacrer une encyclique intitulée justement Fides et ratio – Foi et raison. J’ai moi-même récemment repris cet argument dans le discours à l’Université de Ratisbonne.

En réalité, le développement moderne des sciences apporte d’innombrables effets positifs qui sont toujours reconnus. Dans le même temps cependant, il faut admettre que la tendance à considérer vrai uniquement ce qui est expérimentable constitue une limitation à la raison humaine et produit une terrible schizophrénie désormais évidente, en raison de laquelle coexistent le rationalisme et le matérialisme, l’hypertechnologie et l’instinct déchaîné.
Il est urgent par conséquent de redécouvrir de façon nouvelle la rationalité humaine ouverte à la lumière du Logos divin et à sa parfaite révélation qui est Jésus Christ, Fils de Dieu fait homme. Lorsque la foi chrétienne est authentique elle ne mortifie pas la liberté et la raison humaine ; et alors, pourquoi la foi et la raison doivent-elles avoir peur l’une de l’autre si le fait de se rencontrer et de dialoguer leur permet de mieux s’exprimer ? La foi suppose la raison (...), et la raison, éclairée par la foi, trouve la force pour s’élever à la connaissance de Dieu et des réalités spirituelles. La raison humaine ne perd rien en s’ouvrant aux contenus de la foi ; ceux-ci demandent au contraire son adhésion libre et consciente.

Avec une sagesse clairvoyante, saint Thomas d’Aquin réussit à instaurer une confrontation fructueuse avec la pensée arabe et juive de son temps, au point d’être considéré un maître toujours actuel de dialogue avec d’autres cultures et religions. Il sut présenter cette admirable synthèse chrétienne entre raison et foi qui pour la civilisation occidentale représente un patrimoine précieux où l’on peut puiser aujourd’hui également pour dialoguer de manière efficace avec les grandes traditions culturelles et religieuses de l’est et du sud du monde.

Prions afin que les chrétiens, spécialement ceux qui oeuvrent dans le milieu universitaire et culturel, sachent exprimer le caractère raisonnable de leur foi et en témoigner dans un dialogue inspiré par l’amour. Demandons ce don au Seigneur par l’intercession de saint Thomas d’Aquin et surtout de Marie, Siège de la Sagesse.


Lire le texte intégral de l'Angélus du Pape Benoît XVI

Partager cet article

Repost 0
Published by Matthieu BOUCART - dans Benoit XVI
commenter cet article

commentaires

Sortant 27/01/2009 17:25

Bonjour,Je suis sidéré à le lecture de votre blog qui imperturbablement recopie des discours de Benedikt XVI d'il y a un siècle et fait comme s'il ne savait pas qu'il s'est livré à des vilaines choses très récemment !Idem sur le site du Vatican : le pape fait joujou avec Youtube pendant qu'un évêque fraîchement incommunié (ce qui pourrait être l'inverse d'excommunié et a une parenté tout à fait de circonstance avec incommunication) dit clairement qu'il ne croyait pas un mot de ce qu'on dit des chambres à gaz ; et Benedikt a béni des agneaux pendant ce temps (cf. Youtube !)... Attention Benedikt, ça rend sourd les décisions solitaires ! Sourd au reste du monde, du monde juif entre autre... et du monde chrétien, et même catholique.Evidemment le calcul est que plus de gans rentreront dans l'Eglise spectacle et ésotérique qu'il n'en sortira; et qu'ainsi le solde sera positif, sans compter les 500 "prêtres" qui d'Ecône à Youtube (je n'ai pas pu m'empêcher, ça soulage) se répandront partout pour se dévouer à la rééducation par le travail des prêtres conciliaires.Maintenant j'attends que ce cher pape magnanime réhabilite Alfred Loisy, ignoblement excommunié par (le futur saint) Pie X, alors qu'il était un homme infiniment plus recommandable que les zozos d'Ecône !En attendant je prépare ma valise pour aller voir ailleurs en attendant que le Seigneur rappelle à Lui son disciple bien-aimé.