Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 juin 2008 2 24 /06 /juin /2008 21:10

Pour les allergiques à la Prêtres Academy, et à quelques jours de la fête des Apôtres Pierre et Paul, voici un merveilleux reportage du diocèse de Fréjus-Toulon sur la vocation sacerdotale.

Et si Dieu t'appelait à devenir prêtre?

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

C
Comme dirait ce cher Matthieu : "tu devrais mettre des caractères encore plus gros...".
Mais à toi il ne le dira pas !
Répondre
R
ICI LA FRANCE... RV PARLE AUX FRANCAIS... VENEZ NOMBREUX A LA JOURNEE DES MALADES LE 13 AOÛT A PARAY LE MONIAL... JE REPETE : VENEZ NOMBREUX !!!
Répondre
C
Merci Miky !Enfin quelqu'un qui comprend dans quel site il est tombé.
Et la réponse de Matthieu à Miky n'est même plus du mépris mais tend vers le délire.
Voilà qu'il se prend pour Jésus lui-même, le blogmaster !
Je persiste donc : LE CELIBAT DES PRETRES DE L'EGLISE CATHOLIQUE "LATINE" N'EST PAS EXIGE PAR LA NATURE DU SACERDOCE et l'Eglise Latine ne fait que RECOMMANDER LE CELIBAT ECCLESIASTIQUE.Donc Matthieu a tort.Donc Matthieu perd son sans froid, car il ne peut plus rien opposer, lui qui ne répond qu'à coup de citations vaticanes.J'espère que les autres bloggers qui viennent ici auront à coeur, s'ils sont intellectuellement honnêtes, de dire à Matthieu ce qu'ils pensent de sa méthode.
Répondre
M
Cher Miky,Je crois me souvenir que Jésus s'octroie parfois la liberté de ne pas répondre aux questions qu'on lui pose. Va savoir pourquoi!
Répondre
M
Mon bon Matthieu, il n'est pas interdit de répondre au contenu des commentaires de "Certains", plutôt que de commenter la taille de ses caractères ou l'heure à laquelle il se lève... (c'est fou ce que c'est intéressant !). Que ferait Jésus à ta place ? Il s'obstinerait dans sa première idée de peur de perdre la face, où il reconnaîtrait humblement qu'il a pu se tromper ?Ca fait au moins la 2ème fois que je te prends en flagrant délit de persévération dans ce qui n'est pas selon Dieu :)
Répondre
M
Tu es bien matinal "Certains". J'espère que ce n'est pas moi qui te donnes des insomnies... :-)
Répondre
C
Désolé, cher Matthieu, d'avoir offusqué tes saintes rétines.Mais quand j'ai composé mon commentaire il apparaissait en carctères "normaux".Cela dit, je pense que ce qui te gênes ce n'est pas la taille des caractères...Il est rare que tu n'aies pas de réponse. Tu traites donc par le mépris ce qui te gênes ? même quand c'est la PAROLE DU MAGISTERE ?Pour une foi que je suis dans la "ligne du Parti", c'est dommage.Une vraie réponse de toi me comblerait de joie !
Répondre
M
Au fait Matthieu, comment l'Eglise peut-elle prétendre savoir mieux que les gens ce qui est le meilleur pour eux ? N'est-ce pas du détestable paternalisme ? Tu me diras peut-être que l'Eglise est formée de gens. Certes, oui, mais tout le monde n'est pas fait de la même trempe, tout le monde est différent, chacun a sa singularité... malgré des points communs indéniables. Je ne dis pas non plus qu'on ne peut pas se tromper sur ce qui est le meilleur pour soi, mais : 1/ Je ne vois pas pourquoi les gens d'Eglise seraient eux-mêmes exemptés de cette limitation ; 2/ Je ne vois pas en quoi ils bénéficieraient d'un monopole pour dire aux autres ce qu'ils doivent faire pour leur bien ; 3/ Si on peut comprendre qu'un enfant ne soit pas autonome pour savoir ce qui est bon pour lui, on peut s'attendre à ce qu'un adulte rationnel et expérimenté en ait une idée assez précise... et il est donc irrespectueux de persister à penser que notre style de vie propre peut parfaitement lui convenir. L'Eglise fait sans doute plus de tort que de bien quand elle veut par exemple que les homosexuels renoncent à leur homosexualité, alors que c'est pour certains une tendance très profonde et dans laquelle ces derniers estiment s'épanouir pleinement parfois."mais les braves gens n'aiment pas que l'on suive une autre route qu'eux" (Brassens):)
Répondre
M
Bon, je voulais terminer en te partageant ce passage de l'Audience générale du 13 juin 2007 du Pape Benoît XVI consacrée à Eusèbe de Césarée, lu tout à l'heure dans le métro en rentrant du travail :"Devant un Dieu qui nous a ainsi aimés, nous ne pouvons rester inertes. L'exigence par excellence de l'amour est que la vie entière soit orientée vers l'imitation de l'Aimé. Faisons donc tout pour laisser dans notre vie une trace transparente de l'amour de Dieu".
Répondre
M
Là, tu viens de marquer un but...
Répondre
M
"J'achèverai mon propos à la fin du match... j'ai trop de mal à me concentrer!"Renoncement coûteux à tout ce qui n'est pas selon Dieu disais-tu ? :)
Répondre
M
J'achèverai mon propos à la fin du match... j'ai trop de mal à me concentrer!
Répondre
M
Pour revenir à la notion d'exclusivité : je crois qu'elle implique surtout le renoncement à tout ce qui n'est pas selon Dieu. Aimer Dieu d'un amour exclusif, c'est consentir à recevoir sa vie de Dieu seul ; c'est faire de l'Evangile la règle de sa vie. Ce n'est pas chose facile, Miky, car cela implique des choix fermes, et des renoncements coûteux ; mais c'est le secret de la "joie parfaite" dont aimait à parler Saint François d'Assise. Tel est en tous les cas ce à quoi sont appelés les prêtres (et les jeunes hommes appelés au sacerdoce) : être témoins de cette vie radicalement transformée par le Christ et entièrement donnée aux hommes, et du bonheur céleste qui en est le fruit (et dont chacun peut faire l'expérience à son humble niveau, à l'occasion d'un petit geste d'amour gratuit).
Répondre
R
L'identification peut même aller très loin dans le cas des stigmatisés, par exemple.  RV  Je retourne vite voir la seconde mi-temps d'Allemagne-Turquie. C'est trop bon.:0101:
Répondre
M
RV et Mère Térésa font référence à une parole de Jésus dans l'Evangile : "ce que vous avez faits à l'un de ces petits qui sont mes frères, c'est à moi que vous l'avez fait" (Mt 25. 40) ; où à cette autre encore adressée à Saul de Tarse qui persécutait les chrétiens : "Je suis Jésus, celui que tu persécutes" (Ac 9.5) : dans ces deux passages, Jésus s'identifie aux petits et à ses disciples.
Répondre
M
Jésus est donc une entité collective formée de plusieurs individus distincts ? Wow ! Ca frôle la science-fiction :)
Répondre
R
Citation de Mère Térésa (pour Micky) :   Il ne faut pas aimer les pauvres comme s'ils étaient Jésus. Il faut aimer les pauvres parce qu'ils sont Jésus.   RV:0101:
Répondre
M
"Si, car celui qui aimerait "exclusivement" Dieu à l'exclusion de ses frères n'aimerait pas Dieu."Donc pour aimer Dieu, il ne faut pas l'aimer exclusivement. CQFD.
Répondre
R
Micky,    Dieu est présent également dans les autres. On continue d'aimer Dieu à travers les autres.    RV
Répondre
M
Tu devrais mettre des caractères encore plus gros...
Répondre
C
Il est génial ce TEXTE TRÈS
OFFICIEL, dont voici un extrait :La pratique de la continence parfaite et
perpétuelle pour le royaume des cieux a été recommandée par le Christ
Seigneur (Cf. Mt. 19,12.) ; tout au long des siècles, et de nos jours encore,
bien des chrétiens l'ont acceptée joyeusement et pratiquée sans reproche. Pour
la vie sacerdotale particulièrement, l'Eglise l'a tenue en haute estime. Elle
est à la fois signe et stimulant de la charité pastorale, elle est une source
particulière de fécondité spirituelle dans le monde (Cf. Conc.Vat.II, Const.
dogm. de Ecclesia, n.42). Certes, elle n'est pas exigée par la nature du
sacerdoce, comme le montrent la pratique de l'Eglise primitive (Cf.
Timothée 3,2-5, dit le texte mais il s’agit de 1 Timothée ! ; Tite
1,6) et la tradition des Églises orientales. Celles-ci ont des prêtres qui
choisissent, par don de la grâce, de garder le célibat - ce que font les
évêques -, mais on y trouve aussi des prêtres mariés dont le mérite est grand ;
tout en recommandant le célibat ecclésiastique, ce saint Concile n'entend
aucunement modifier la discipline différente qui est légitimement en vigueur
dans les Églises orientales. DÉCRET SUR LE MINISTÈRE ET LA VIE DES PRÊTRES (PRESBYTERORUM
ORDINIS) 7 décembre 1965.
Cela se passe de
commentaire, si j'ose dire ! Et permet de mieux comprendre pourquoi Matthieu a
supprimé son article sur le célibat des prêtres qui ne disait pas du tout cela
!
Répondre
M
"Mais en ce cas, cela veut dire que Dieu ne souhaite pas que notre amour pour Lui soit un amour exclusif." Si, car celui qui aimerait "exclusivement" Dieu à l'exclusion de ses frères n'aimerait pas Dieu.Or, pour aimer exclusivement, encore faut-il aimer.
Répondre
M
"Peut-être que Dieu veut qu'on l'aime Lui et aussi qu'on aime nos prochains." C'est en effet ce que fait comprendre Jésus à un docteur de la Loi en disant que le plus grand commandement est celui de l'amour de Dieu, et que le second qui lui est semblable est l'amour du prochain (cf. Mt 22. 35-40).
Répondre
M
Donc si ma chérie me disait : "j'aimerais vraiment beaucoup que tu aimes Aglaë, Ursule, Cunégonde et puis aussi Bérénice pendant qu'on y est", aimer exclusivement ma chérie impliquerait d'aimer aussi toutes ces autres femmes ?... Parce que c'est bien de cela qu'il s'agit : peut-on valablement dire que l'on aime quelqu'un de manière exclusive et en même temps en aimer d'autres ? (quand bien même ce serait avec son accord et même sa bénédiction). Peut-être que Dieu veut qu'on l'aime Lui et aussi qu'on aime nos prochains. Mais en ce cas, cela veut dire que Dieu ne souhaite pas que notre amour pour Lui soit un amour exclusif.
Répondre
M
Mais si tu aimes quelqu'un en étant indifférent à ce qu'il pense et veut, comment peux-tu dire en vérité que tu l'aimes?
Répondre
M
Mais si l'Amour est une personne, en aimant l'Amour, on aime donc quelqu'un.
Répondre
M
Mais si tu aimes l’Amour en n’aimant personne, comment peux-tu prétendre aimer l’Amour exclusivement ?
Répondre
M
Je précise : "Une personne réellement pour l'exclusivité amoureuse ne devrait pas même avoir d'amis si elle est en couple"
Répondre
M
Non Matthieu, tu ne t'en sortiras pas comme ça aussi facilement... car je te rappelle que les termes "amour" et "exclusif" ont un sens précis, il faut en tenir compte. Mais après tout, moi je veux bien lui dire, à ma chérie : "je n'aime que toi exclusivement, mais comprend bien que cela ne m'est pas possible de t'aimer ainsi sans aimer Aglaë, Ursule et Cunégonde...". Si elle n'est pas d'accord, je la renverrai à cette discussion :) Quand on aime qqn de manière exclusive, cela veut dire, par définition, qu'on l'aime elle et personne d'autre. C'est peut-être débile (ce que je pense pour ma part) mais c'est comme ça. Une personne réellement pour l'exclusivité amoureuse ne devrait pas même avoir d'amis. Si la plupart en ont quand même c'est parce que leur exclusivité est à géométrie variable, incohérente, floutée...
Répondre
M
"Visiblement on ne veut pas de prêtres à Besançon, mais de gentils animateurs..."Moi qui cherche un travail stable à temps plein, je devrais peut-être alors demander à être prêtre à Besançon. J'ai mon BAFA, ça devrait suffire ;-)
Répondre
M
... ce qui revient à dire qu'il n'est pas possible d'aimer Dieu de manière exclusive sans aimer son prochain.Car Dieu est Amour.
Répondre
L
Enfin des prêtres... Merci pour cette video, merci à vous et au diocèse de Fréjus-Toulon ! Pour info selon une projection réalisée par "La Croix" et l'INSEE : le diocèse de Fréjus-Toulon aura en 2014 (dans 6 ans) 144 prêtres de moins de 55 ans... Celui de Besançon en aura 32.Visiblement on ne veut pas de prêtres à Besançon, mais de gentils animateurs... 
Répondre
M
... ce qui revient à dire que l'amour pour Dieu n'est pas (et ne peut pas être) un amour exclusif. CQFD.
Répondre
M
Celui qui prétend aimer Dieu alors qu'il n'aime pas son frère est un menteur, dit Saint Jean. Donc, celui qui aime Dieu, qu'il aime aussi son frère (cf. 1 Jn 4. 20-21).
Répondre
M
Si le prêtre porte un amour exclusif pour Dieu (dixit le prof qui parle de St François de Saale dans le reportage), comment peut-il en même temps aimer ses frères ?... 
Répondre

Présentation

  • : Totus Tuus
  • : A Jésus par Marie - Un site catholique pour apprendre à connaître et aimer Dieu de tout son coeur et de toute son intelligence.
  • Contact

Cher ami lecteur, tu es le e visiteur. La Paix soit avec toi. 

Ecouter un enseignement sur la foi catholique

Vous rendre sur le blog ami dédié à Claude Tresmontant

Visiteurs actuels