Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 janvier 2019 5 04 /01 /janvier /2019 22:23

Nous cheminons sur cette terre comme des pèlerins en marche vers le Royaume des Cieux préparé pour nous depuis la fondation du monde (cf. Mt 25. 34).

Dans cette longue marche, nous ne sommes pas seuls. Dieu est avec nous, tous les jours, jusqu'à la fin du monde (cf. Mt. 28. 20).

Le Seigneur est vivant en son l'Eglise qui est son Corps (cf. Ep 1. 22-23). Pour nous accompagner sur notre chemin d'éternité, nous pouvons nous appuyer sur les différents organes de ce Corps mystique : le Pape, les évêques et les prêtres - pour nous enseigner et nous sanctifier par les sacrements - ; sur nos frères et soeurs chrétiens avec qui nous partageons la vie ; et aussi sur l'Eglise du Ciel constituée des anges et de tous nos frères et soeurs déjà entrés dans la gloire du Royaume.

Parmi ces derniers, il y a bien sûr la Vierge Marie, notre maman (cf. Jn 19. 27). Nous pouvons toujours l'invoquer et la prier - et il est même essentiel de le faire quotidiennement, de la prendre "chez nous", dans notre vie spirituelle. Elle est notre principale alliée ; sa mission consiste à nous maintenir dans l'union intime avec son Fils Jésus afin que nous puissions recevoir de Lui en permanence la vie éternelle.

Mais Dieu qui est Amour - qui est Famille en son essence - veut que nous apprenions à vivre dès ici-bas en frères et soeurs les uns avec les autres ; que nous entretenions une relation d'amitié non pas seulement avec Lui, notre Seigneur tout-puissant, ou avec notre maman du Ciel, mais aussi avec nos frères et soeurs chrétiens sur la terre, et nos frères et soeurs les saints dans le Ciel.

"Est-il bon et utile de recourir à l’intercession des Saints ?
Il est très utile de prier les Saints et tout chrétien doit le faire. Nous devons prier particulièrement nos Anges Gardiens, la Vierge Marie, la Très Sainte Mère de Dieu, saint Joseph, Patron de l’Eglise, les saints Apôtres, les Saints dont nous portons le nom et les Saints Protecteurs du diocèse et de la paroisse. 

"Quelle différence y a-t-il entre les prières que nous adressons à Dieu et celles que nous adressons aux Saints?
Entre les prières que nous adressons à Dieu et celles que nous adressons aux Saints, il y a cette différence que nous prions Dieu afin que, comme auteur des grâces, il nous donne les biens et nous délivre des maux, et nous prions les Saints afin qu’ils intercèdent pour nous comme nos avocats auprès de Dieu." 

Quand nous disons qu’un Saint a fait une grâce, que voulons-nous dire ?
Quand nous disons qu’un Saint a fait une grâce, nous voulons dire que ce Saint l’a obtenue de Dieu." 

(Extraits du Catéchisme de St Pie X)

Je vous invite donc à entrer dans cette relation fraternelle avec nos frères et soeurs les saints du Ciel en choisissant comme compagnon de route pour cette nouvelle année 2019 un saint en particulier.

On dit volontiers que ce sont les saints qui nous choisissent - plus que nous, nous les choisissons. Une pieuse tradition consiste à invoquer le Saint-Esprit et à tirer au sort le nom d'un saint qui sera son compagnon invisible de prière tout au long de l'année. Sous le nom du saint, on peut lire une parole caractéristique le concernant - souvent tirée de l'Ecriture - ainsi qu'une intention de prière pour l'année. En recevant le nom du saint, chacun prend à coeur de mieux connaître la vie de son protecteur et intercesseur pour l'année afin d'en tirer un profit spirituel et de développer une profonde amitié avec lui.

Cette année, le Seigneur m'a donné Marcel Van pour frère céleste. La parole à méditer : "Ne te laisse pas tirailler entre hier et demain. Vis toujours et seulement l'aujourd'hui de Dieu". L'intention de prière : prier pour l'Asie.

Je lui confie tout spécialement, en ce début d'année, le présent blog ainsi que chacun de ses visiteurs passés, actuels et à venir en 2019. Que Dieu, par son intercession, vous bénisse et vous accorde sa grâce.

Et puis comme Marcel n'est pas encore canonisé, j'élève immédiatement vers le Ciel cette prière que je ferai mienne tout au long de l'année :  "Père infiniment bon, tu as donné à Van la mission de changer la souffrance en bonheur. Stimulé par l’exemple des saints et réconforté par la bienveillance maternelle de la Vierge Marie, il s’est totalement livré à ton Amour. Ô Jésus, donne-nous, à l’exemple de Van et par son intercession, de marcher à ta suite, toujours joyeux par amour, sur ce chemin d’offrande et de simplicité avec une inébranlable confiance en ton Amour. Esprit-Saint, attiré par la faiblesse de Van, tu l’as embrasé de l’Amour. Seigneur, donne à l’Église, nous t’en prions, de proclamer un jour sa sainteté, et accorde-nous la grâce que nous te demandons par son intercession, à savoir : de bénir l'Asie tout entière et de la conduire vers l'accomplissement plénier de sa destinée en Jésus-Christ ton Fils, le Sauveur de l'Asie et du monde, Lui qui règne avec toi et le Saint Esprit maintenant et pour les siècles des siècles. Amen".

Vous aussi, si vous le souhaitez, vous pouvez tirer au sort votre saint pour l'année. Vous pouvez le faire en ligne sur Internet à l'adresse suivante : https://www.mariereine.com/un-saint-pour-ami/ 

N'oubliez pas de le faire dans un esprit de prière afin que votre compagnon vous soit vraiment donné par Dieu.

A tous et à chacun, je vous présente tous mes voeux de sainte et heureuse année 2019.

Partager cet article

Repost0
12 janvier 2014 7 12 /01 /janvier /2014 19:55

Chers amis,

Il est d'usage dans certaines communautés chrétiennes de tirer au sort chaque année le nom d'un Saint, qui sera notre compagnon de route tout au long de l'année.

Les Saints sont des vivants auprès de Dieu. Le Catéchisme de l'Eglise catholique nous enseigne que "les témoins qui nous ont précédés dans le Royaume (cf. He 12, 1), spécialement ceux que l’Église reconnaît comme "saints", participent à la tradition vivante de la prière, par le modèle de leur vie, par la transmission de leurs écrits et par leur prière aujourd’hui.

"Ils contemplent Dieu, ils le louent et ne cessent pas de prendre soin de ceux qu’ils ont laissé sur la terre.

"
En entrant "dans la joie" de leur Maître, ils ont été "établis sur beaucoup" (cf. Mt 25, 21). Leur intercession est leur plus haut service du Dessein de Dieu. Nous pouvons et devons les prier d’intercéder pour nous et pour le monde entier." (CEC § 2683)

"Est-il bon et utile de recourir à l’intercession des Saints ? Il est très utile de prier les Saints et tout chrétien doit le faire. Nous devons prier particulièrement nos Anges Gardiens, la Vierge Marie, la Très Sainte Mère de Dieu, saint Joseph, Patron de l’Eglise, les saints Apôtres, les Saints dont nous portons le nom et les Saints Protecteurs du diocèse et de la paroisse.

"Quelle différence y a-t-il entre les prières que nous adressons à Dieu et celles que nous adressons aux Saints? Entre les prières que nous adressons à Dieu et celles que nous adressons aux Saints, il y a cette différence que nous prions Dieu afin que, comme auteur des grâces, il nous donne les biens et nous délivre des maux, et nous prions les Saints afin qu’ils intercèdent pour nous comme nos avocats auprès de Dieu.

Quand nous disons qu’un Saint a fait une grâce, que voulons-nous dire ?Quand nous disons qu’un Saint a fait une grâce, nous voulons dire que ce Saint l’a obtenue de Dieu."

(
Extraits du Catéchisme de St Pie X)

 

Ce sont les Saints qui nous choisissent plus que nous ne les choisissons. Une pieuse tradition consiste à invoquer le Saint-Esprit par une hymne ou une prière spontanée, et à demander à Dieu de nous bénir par la puissante intercession des Saints. Celui qui le désire peut alors tirer au sort le nom d'un Saint qui sera son compagnon invisible de prière tout au long de l'année. Sous le nom du Saint, on peut lire aussi une parole caractéristique le concernant -souvent tirée de l'Ecriture- ainsi qu'une intention de prière pour l'année. En recevant le nom du Saint, chacun prend à coeur de mieux connaître la vie de son protecteur et compagnon pour l'année afin d'en tirer un profit spirituel et de développer une profonde amitié avec ce céleste ami.

Je viens pour ma part de tirer au sort mon saint patron pour l'année. Il s'agit du Bienheureux Charles de Foucault. La parole à vivre et méditer : "Dieu est Amour". L'intention de prière : prier pour un profond respect entre les chrétiens, les juifs et les musulmans (ça me plaît bien, ça! ).

Vous aussi, chers amis lecteurs, pouvez, si vous le souhaitez, tirer au sort un saint patron pour l'année. Vous pouvez le faire en ligne sur Internet à l'adresse suivante : 
http://www.mariereine.com/un-saint-pour-Lannee.php3

Mais n'oubliez pas de le faire dans un esprit de prière afin que votre compagnon vous soit vraiment un don de Dieu pour cette année 2014.

Partager cet article

Repost0
9 janvier 2013 3 09 /01 /janvier /2013 00:00

Chers amis lecteurs,

Il est d'usage dans certaines communautés chrétiennes de tirer au sort chaque année le nom d'un Saint, qui sera notre compagnon de route tout au long de l'année.

Les Saints sont des vivants auprès de Dieu. Le Catéchisme de l'Eglise catholique nous enseigne que "les témoins qui nous ont précédés dans le Royaume (cf. He 12, 1), spécialement ceux que l’Église reconnaît comme "saints", participent à la tradition vivante de la prière, par le modèle de leur vie, par la transmission de leurs écrits et par leur prière aujourd’hui.

"Ils contemplent Dieu, ils le louent et ne cessent pas de prendre soin de ceux qu’ils ont laissé sur la terre.

"
En entrant "dans la joie" de leur Maître, ils ont été "établis sur beaucoup" (cf. Mt 25, 21). Leur intercession est leur plus haut service du Dessein de Dieu. Nous pouvons et devons les prier d’intercéder pour nous et pour le monde entier." (CEC § 2683)

"Est-il bon et utile de recourir à l’intercession des Saints ? Il est très utile de prier les Saints et tout chrétien doit le faire. Nous devons prier particulièrement nos Anges Gardiens, la Vierge Marie, la Très Sainte Mère de Dieu, saint Joseph, Patron de l’Eglise, les saints Apôtres, les Saints dont nous portons le nom et les Saints Protecteurs du diocèse et de la paroisse.

"Quelle différence y a-t-il entre les prières que nous adressons à Dieu et celles que nous adressons aux Saints? Entre les prières que nous adressons à Dieu et celles que nous adressons aux Saints, il y a cette différence que nous prions Dieu afin que, comme auteur des grâces, il nous donne les biens et nous délivre des maux, et nous prions les Saints afin qu’ils intercèdent pour nous comme nos avocats auprès de Dieu.

Quand nous disons qu’un Saint a fait une grâce, que voulons-nous dire ?Quand nous disons qu’un Saint a fait une grâce, nous voulons dire que ce Saint l’a obtenue de Dieu."

(
Extraits du Catéchisme de St Pie X)

 

Ce sont les Saints qui nous choisissent plus que nous ne les choisissons. Une pieuse tradition consiste à invoquer le Saint-Esprit par une hymne ou une prière spontanée, et à demander à Dieu de nous bénir par la puissante intercession des Saints. Celui qui le désire peut alors tirer au sort le nom d'un Saint qui sera son compagnon invisible de prière tout au long de l'année. Sous le nom du Saint, on peut lire aussi une parole caractéristique le concernant -souvent tirée de l'Ecriture- ainsi qu'une intention de prière pour l'année. En recevant le nom du Saint, chacun prend à coeur de mieux connaître la vie de son protecteur et compagnon pour l'année afin d'en tirer un profit spirituel et de développer une profonde amitié avec ce céleste ami.

Je viens pour ma part de tirer au sort mon saint patron pour l'année. Il s'agit de Saint Yves, le patron des... juristes! La parole à vivre et méditer - elle est magnifique : "Qu'importe les qualités naturelles, la grande richesse, c'est d'être pris par l'Esprit, d'être transformés par l'Esprit". L'intention de prière : prier pour les avocats et les juges (tout un programme! ).

Vous aussi, chers amis lecteurs, pouvez, si vous le souhaitez, tirer au sort un saint patron pour l'année. Vous pouvez le faire en ligne sur Internet à l'adresse suivante : 
http://www.mariereine.com/un-saint-pour-Lannee.php3

Mais n'oubliez pas de le faire dans un esprit de prière afin que votre compagnon vous soit vraiment un don de Dieu pour cette année 2013.

Partager cet article

Repost0
17 janvier 2012 2 17 /01 /janvier /2012 00:00

Chers amis lecteurs,

Il est d'usage dans certaines communautés chrétiennes de tirer au sort chaque année le nom d'un Saint, qui sera notre compagnon de route tout au long de l'année.

Les Saints sont des vivants auprès de Dieu. Le Catéchisme de l'Eglise catholique nous enseigne que "les témoins qui nous ont précédés dans le Royaume (cf. He 12, 1), spécialement ceux que l’Église reconnaît comme "saints", participent à la tradition vivante de la prière, par le modèle de leur vie, par la transmission de leurs écrits et par leur prière aujourd’hui.

"Ils contemplent Dieu, ils le louent et ne cessent pas de prendre soin de ceux qu’ils ont laissé sur la terre.

"
En entrant "dans la joie" de leur Maître, ils ont été "établis sur beaucoup" (cf. Mt 25, 21). Leur intercession est leur plus haut service du Dessein de Dieu. Nous pouvons et devons les prier d’intercéder pour nous et pour le monde entier." (CEC § 2683)

"Est-il bon et utile de recourir à l’intercession des Saints ? Il est très utile de prier les Saints et tout chrétien doit le faire. Nous devons prier particulièrement nos Anges Gardiens, la Vierge Marie, la Très Sainte Mère de Dieu, saint Joseph, Patron de l’Eglise, les saints Apôtres, les Saints dont nous portons le nom et les Saints Protecteurs du diocèse et de la paroisse.

"Quelle différence y a-t-il entre les prières que nous adressons à Dieu et celles que nous adressons aux Saints? Entre les prières que nous adressons à Dieu et celles que nous adressons aux Saints, il y a cette différence que nous prions Dieu afin que, comme auteur des grâces, il nous donne les biens et nous délivre des maux, et nous prions les Saints afin qu’ils intercèdent pour nous comme nos avocats auprès de Dieu.

Quand nous disons qu’un Saint a fait une grâce, que voulons-nous dire ?Quand nous disons qu’un Saint a fait une grâce, nous voulons dire que ce Saint l’a obtenue de Dieu."

(
Extraits du Catéchisme de St Pie X)

Ce sont les Saints qui nous choisissent plus que nous ne les choisissons. Une pieuse tradition consiste à invoquer le Saint-Esprit par une hymne ou une prière spontanée, et à demander à Dieu de nous bénir par la puissante intercession des Saints. Celui qui le désire peut alors tirer au sort le nom d'un Saint qui sera son compagnon invisible de prière tout au long de l'année. Sous le nom du Saint, on peut lire aussi une parole caractéristique le concernant -souvent tirée de l'Ecriture- ainsi qu'une intention de prière pour l'année. En recevant le nom du Saint, chacun prend à coeur de mieux connaître la vie de son protecteur et compagnon pour l'année afin d'en tirer un profit spirituel et de développer une profonde amitié avec ce céleste ami.

Je viens pour ma part de tirer au sort mon saint patron pour l'année. Il s'agit en l'occurrence d'une sainte "patronne" : la Bienheureuse Anne-Catherine Emmerich. La parole à vivre et méditer : "Ce n'est plus moi qui vit, c'est le Christ qui vit en moi". L'intention de prière : prier pour l'amour de la Parole de Dieu.

Vous aussi, chers amis lecteurs, pouvez, si vous le souhaitez, tirer au sort un saint patron pour l'année. Vous pouvez le faire en ligne sur Internet à l'adresse suivante : 
http://www.mariereine.com/un-saint-pour-Lannee.php3

Mais n'oubliez pas de le faire dans un esprit de prière afin que votre compagnon vous soit vraiment un don de Dieu pour cette année 2012.

Partager cet article

Repost0
3 janvier 2011 1 03 /01 /janvier /2011 18:00

Chers amis lecteurs,

Il est d'usage dans certaines communautés chrétiennes de tirer au sort chaque année le nom d'un Saint, qui sera notre compagnon de route tout au long de l'année.

Les Saints sont des vivants auprès de Dieu. Le Catéchisme de l'Eglise catholique nous enseigne que "les témoins qui nous ont précédés dans le Royaume (cf. He 12, 1), spécialement ceux que l’Église reconnaît comme "saints", participent à la tradition vivante de la prière, par le modèle de leur vie, par la transmission de leurs écrits et par leur prière aujourd’hui.

"Ils contemplent Dieu, ils le louent et ne cessent pas de prendre soin de ceux qu’ils ont laissé sur la terre.

"
En entrant "dans la joie" de leur Maître, ils ont été "établis sur beaucoup" (cf. Mt 25, 21). Leur intercession est leur plus haut service du Dessein de Dieu. Nous pouvons et devons les prier d’intercéder pour nous et pour le monde entier." (CEC § 2683)

"Est-il bon et utile de recourir à l’intercession des Saints ? Il est très utile de prier les Saints et tout chrétien doit le faire. Nous devons prier particulièrement nos Anges Gardiens, la Vierge Marie, la Très Sainte Mère de Dieu, saint Joseph, Patron de l’Eglise, les saints Apôtres, les Saints dont nous portons le nom et les Saints Protecteurs du diocèse et de la paroisse.

"Quelle différence y a-t-il entre les prières que nous adressons à Dieu et celles que nous adressons aux Saints? Entre les prières que nous adressons à Dieu et celles que nous adressons aux Saints, il y a cette différence que nous prions Dieu afin que, comme auteur des grâces, il nous donne les biens et nous délivre des maux, et nous prions les Saints afin qu’ils intercèdent pour nous comme nos avocats auprès de Dieu.

Quand nous disons qu’un Saint a fait une grâce, que voulons-nous dire ?Quand nous disons qu’un Saint a fait une grâce, nous voulons dire que ce Saint l’a obtenue de Dieu."

(
Extraits du Catéchisme de St Pie X)

Ce sont les Saints qui nous choisissent plus que nous ne les choisissons. Une pieuse tradition consiste à invoquer le Saint-Esprit par une hymne ou une prière spontanée, et à demander à Dieu de nous bénir par la puissante intercession des Saints. Celui qui le désire peut alors tirer au sort le nom d'un Saint qui sera son compagnon invisible de prière tout au long de l'année. Sous le nom du Saint, on peut lire aussi une parole caractéristique le concernant -souvent tirée de l'Ecriture- ainsi qu'une intention de prière pour l'année. En recevant le nom du Saint, chacun prend à coeur de mieux connaître la vie de son protecteur et compagnon pour l'année afin d'en tirer un profit spirituel et de développer une profonde amitié avec ce céleste ami.

Je viens pour ma part de tirer au sort mon saint patron pour l'année. Il s'agit de Saint Jean Eudes. La parole à méditer (une parole du Saint) : "Feux sacrés du Coeur de mon Sauveur, viens fondre sur mon coeur et sur le coeur de tous mes frères". L'intention de prière : prier pour des vocations dans l'Eglise.

Vous aussi, chers amis lecteurs, pouvez, si vous le souhaitez, tirer au sort un saint patron pour l'année. Vous pouvez le faire en ligne sur Internet à l'adresse suivante : 
http://www.mariereine.com/un-saint-pour-Lannee.php3

Mais n'oubliez pas de le faire dans un esprit de prière afin que votre compagnon vous soit vraiment un don de Dieu pour cette nouvelle année 2011.

Partager cet article

Repost0
5 janvier 2010 2 05 /01 /janvier /2010 17:32

Chers amis lecteurs,

Il est d'usage dans certaines communautés chrétiennes de tirer au sort chaque année le nom d'un Saint, qui sera notre compagnon de route tout au long de l'année.

Les Saints sont des vivants auprès de Dieu. Le Catéchisme de l'Eglise catholique nous enseigne que "les témoins qui nous ont précédés dans le Royaume (cf. He 12, 1), spécialement ceux que l’Église reconnaît comme "saints", participent à la tradition vivante de la prière, par le modèle de leur vie, par la transmission de leurs écrits et par leur prière aujourd’hui.

"Ils contemplent Dieu, ils le louent et ne cessent pas de prendre soin de ceux qu’ils ont laissé sur la terre.

"
En entrant "dans la joie" de leur Maître, ils ont été "établis sur beaucoup" (cf. Mt 25, 21). Leur intercession est leur plus haut service du Dessein de Dieu. Nous pouvons et devons les prier d’intercéder pour nous et pour le monde entier." (CEC § 2683)

"Est-il bon et utile de recourir à l’intercession des Saints ? Il est très utile de prier les Saints et tout chrétien doit le faire. Nous devons prier particulièrement nos Anges Gardiens, la Vierge Marie, la Très Sainte Mère de Dieu, saint Joseph, Patron de l’Eglise, les saints Apôtres, les Saints dont nous portons le nom et les Saints Protecteurs du diocèse et de la paroisse.

"Quelle différence y a-t-il entre les prières que nous adressons à Dieu et celles que nous adressons aux Saints? Entre les prières que nous adressons à Dieu et celles que nous adressons aux Saints, il y a cette différence que nous prions Dieu afin que, comme auteur des grâces, il nous donne les biens et nous délivre des maux, et nous prions les Saints afin qu’ils intercèdent pour nous comme nos avocats auprès de Dieu.

Quand nous disons qu’un Saint a fait une grâce, que voulons-nous dire ? Quand nous disons qu’un Saint a fait une grâce, nous voulons dire que ce Saint l’a obtenue de Dieu."

(
Extraits du Catéchisme de St Pie X)

Ce sont les Saints qui nous choisissent plus que nous ne les choisissons. Une pieuse tradition consiste à invoquer le Saint-Esprit par une hymne ou une prière spontanée, et à demander à Dieu de nous bénir par la puissante intercession des Saints. Celui qui le désire peut alors tirer au sort le nom d'un Saint qui sera son compagnon invisible de prière tout au long de l'année. Sous le nom du Saint, on peut lire aussi une parole caractéristique le concernant -souvent tirée de l'Ecriture- ainsi qu'une intention de prière pour l'année. En recevant le nom du Saint, chacun prend à coeur de mieux connaître la vie de son protecteur et compagnon pour l'année afin d'en tirer un profit spirituel et de développer une profonde amitié avec ce céleste ami.

Je viens pour ma part de tirer au sort mon saint patron pour l'année. Il s'agit de Saint Rémi, l'évêque de Reims qui baptisa Clovis, l'un des cinq patrons de la France. La parole à méditer : "Je le veux, sois purifié" (Lc 5. 14). L'intention de prière : prier pour les malades du SIDA.

Vous aussi, chers amis lecteurs, pouvez, si vous le souhaitez, tirer au sort un saint patron pour l'année. Vous pouvez le faire en ligne sur Internet à l'adresse suivante :
http://www.mariereine.com/un-saint-pour-Lannee.php3

Mais n'oubliez pas de le faire dans un esprit de prière afin que votre compagnon vous soit vraiment un don de Dieu pour cette nouvelle année 2010.

Partager cet article

Repost0
1 octobre 2009 4 01 /10 /octobre /2009 18:13

"Je n'ai jamais cherché que la vérité"

(Ste Thérèse de l'Enfant Jésus)


Ste Thérèse de l'Enfant Jésus et de la Sainte Face, prie pour nous!

Partager cet article

Repost0
4 janvier 2009 7 04 /01 /janvier /2009 13:13

Chers amis lecteurs,

Il est d'usage dans certaines communautés chrétiennes de tirer au sort chaque année le nom d'un saint, qui sera notre compagnon de route tout au long de l'année.

Les saints sont des vivants auprès de Dieu. Le Catéchisme de l'Eglise catholique nous enseigne que "les témoins qui nous ont précédés dans le Royaume (cf. He 12, 1), spécialement ceux que l’Église reconnaît comme "saints", participent à la tradition vivante de la prière, par le modèle de leur vie, par la transmission de leurs écrits et par leur prière aujourd’hui.

"Ils contemplent Dieu, ils le louent et ne cessent pas de prendre soin de ceux qu’ils ont laissé sur la terre.

"
En entrant "dans la joie" de leur Maître, ils ont été "établis sur beaucoup" (cf. Mt 25, 21). Leur intercession est leur plus haut service du Dessein de Dieu. Nous pouvons et devons les prier d’intercéder pour nous et pour le monde entier." (CEC § 2683)

"Est-il bon et utile de recourir à l’intercession des Saints ? Il est très utile de prier les Saints et tout chrétien doit le faire. Nous devons prier particulièrement nos Anges Gardiens, la Vierge Marie, la Très Sainte Mère de Dieu, saint Joseph, Patron de l’Eglise, les saints Apôtres, les Saints dont nous portons le nom et les Saints Protecteurs du diocèse et de la paroisse.

"Quelle différence y a-t-il entre les prières que nous adressons à Dieu et celles que nous adressons aux Saints? Entre les prières que nous adressons à Dieu et celles que nous adressons aux Saints, il y a cette différence que nous prions Dieu afin que, comme auteur des grâces, il nous donne les biens et nous délivre des maux, et nous prions les Saints afin qu’ils intercèdent pour nous comme nos avocats auprès de Dieu.

Quand nous disons qu’un Saint a fait une grâce, que voulons-nous dire ? Quand nous disons qu’un Saint a fait une grâce, nous voulons dire que ce Saint l’a obtenue de Dieu."

(
Extraits du Catéchisme de St Pie X)

Ce sont les saints qui nous choisissent plus que nous ne les choisissons. Une pieuse tradition consiste à invoquer le Saint-Esprit par une hymne ou une prière spontanée, et à demander à Dieu de nous bénir par la puissante intercession des saints. Celui qui le désire peut alors tirer au sort le nom d'un saint qui sera son compagnon invisible de prière tout au long de l'année. Sous le nom du saint, on peut lire aussi une parole caractéristique le concernant -souvent tirée de l'Ecriture- ainsi qu'une intention de prière pour l'année. En recevant le nom du saint, chacun prend à coeur de mieux connaître la vie de son protecteur et compagnon pour l'année afin d'en tirer un profit spirituel et de développer une profonde amitié avec ce céleste ami.

Je viens pour ma part de tirer au sort mon saint patron pour l'année. Il s'agit de Saint Dominique Slavio - que je connais très mal (je crois me souvenir qu'il a été l'ami personnel de Saint Jean Bosco, mais je n'en sais guère plus...). La parole à méditer : "Un Saint triste est un triste saint". Tout un programme! L'intention de prière : prier pour les enfants dont les parents sont séparés...

Vous aussi, chers amis lecteurs, pouvez, si vous le souhaitez, tirer au sort un saint patron pour l'année. Vous pouvez le faire en ligne sur Internet à l'adresse suivante :
http://www.mariereine.com/un-saint-pour-Lannee.php3

Mais n'oubliez pas de le faire dans un esprit de prière afin que votre compagnon vous soit vraiment un don de Dieu pour cette nouvelle année 2009.

Partager cet article

Repost0
1 octobre 2008 3 01 /10 /octobre /2008 11:49

Partager cet article

Repost0
1 octobre 2008 3 01 /10 /octobre /2008 08:18
Née à Alençon, le 2 janvier 1873, la petite Thérèse est la dernière des enfants de Louis et Zélie Martin. Parmi ses soeurs, trois seront carmélites à Lisieux et une visitandine. En 1887, Thérèse n'a que 14 ans, mais déjà confie à son père sa volonté de rejoindre ses soeurs au Carmel. Elle est admise l'année suivante avec une dérogation ; elle prendra le nom de Soeur Thérèse de l'Enfant-Jésus et de la Sainte Face. En 1894, sa soeur Pauline, devenue prieure du Carmel, lui demande d'écrire ses souvenirs. Ce livre s'appellera "Histoire d'une âme". En 1895, Thérèse décide de s'offrir pleinement à l'Amour Miséricordieux de Dieu. Elle meurt le 30 septembre 1897.  Nous la fêtons le 1er octobre.

Elle nous transmet la "petite voie", qui est un message d'amour simple mais total. Avant de mourir, elle fait la promesse de passer son Ciel à faire du bien sur la terre. Canonisée (c'est-à-dire reconnue sainte) en 1925, elle est la patronne des Missions et de la France. Elle est proclamée Docteur de l'Eglise le 19 octobre 1997 par le Pape Jean-Paul II.

- 1er octobre : Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus 
- Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus... et de la Sainte Face 
- "Je n'ai jamais cherché que la vérité" 
- "La plus grande Sainte des temps modernes" (St Pie X) 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Totus Tuus
  • : A Jésus par Marie - Un site catholique pour apprendre à connaître et aimer Dieu de tout son coeur et de toute son intelligence.
  • Contact

Cher ami lecteur, tu es le e visiteur. La Paix soit avec toi. 

Ecouter un enseignement sur la foi catholique

Vous rendre sur le blog ami dédié à Claude Tresmontant

Visiteurs actuels